L'efficacité énergétique : un enjeu de compétitivité pour tous et des leviers pour chacun

Le 20 janvier 2015

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
L'efficience énergétique fait partie des enjeux de compétitivité pour une entreprise, quelque soit son domaine d'activité. Par contre, toutes les entreprises ne disposent pas exactement des mêmes leviers pour l'atteindre.
Explications

La quête de compétitivité, un enjeu pour tous

Toutes les entreprises ont dans leurs ADN une fonction vitale de recherche d'efficacité énergétique. Cet objectif, elles se l'imposent toutes de façon prégnante au moment où les marchés se tendent et où les coûts de l'énergie, dans leur ensemble, augmentent.

La recherche de l'efficacité énergétique se fait pour deux raisons primordiales, qui sont : la performance interne, mais aussi le respect de la réglementation et des objectifs environnementaux.

En fonction du secteur d'activité les industriels vont décider de telles ou telles pratiques, ou investissements pour atteindre cette efficacité optimale de consommation et de production. Le choix et la mesure de ces actions se feront au regard des sommes à engager et des bénéfices escomptés.

Les voies que l'entreprise emprunte pour parvenir à cette compétitivité interne peuvent se diviser en 4 axes :

  • Abaisser ses coûts logistiques et les coûts de production
  • Réduire ses consommations en améliorant son efficacité
  • Maintenir son prix de vente grâce à l'amélioration continue
  • Restaurer ses marges grâce à l'innovation

Pour se faire, l'entreprise déploie des solutions en interne et pour ce qui est de l'externe elle exploite les dispositifs existants, outils et financements, pour atteindre ses objectifs.

Les leviers de l'efficacité énergétique en fonction des profils d'entreprises :

La clé de voûte de ce sujet réside dans le mécanisme des certificats d'économies d'énergie (C2E) qui s'ouvre sur une 3ème période en ce début d'année 2015.

Fondés sur un montage identique aux périodes précédentes, qui est le suivant : les obligés ( vendeurs d'énergie)continuent à financer des mesures d'efficacité énergétique, au travers d'actions d'économies d'énergie qui reposent au 2/3 sur les particuliers.

Chaque entreprise peut émettre une demande de certificat suite à une action éligible d'économie d'énergie ou de substitution d'une énergie non renouvelable par une énergie renouvelable.

  • Les C2E couvrent également d'autres actions, qui elles aussi sont à l'origine d'activité économique, tels que :
  • Les C2E pour programmes d'accompagnement FEEBAT, ANAH, les dispositifs mis au point pour lutter contre la précarité énergétique, pour optimiser les transports de marchandises, ainsi que pour promouvoir les programmes de logistique et de mobilité économe en énergie fossile.
  • Les C2E pour les sociétés d'économies mixtes et les sociétés publiques locales qui proposent un outil de tiers financement.
  • Les C2E pour l'abondement au fonds de garantie pour la rénovation énergétique, et pour le passeport énergétique.

L'objectif prévu est de 700 TWhc, ce qui correspond à environ 3 milliard d'euros de financement en faveur de l'efficacité énergétique.

Autre dispositif : l'audit énergétique, pour mettre en place une stratégie d'efficacité énergétique.

Le constat de l'audit énergétique est à proprement parlé une évidence pour toutes les entreprises et une obligation pour certaines d'entre elles.

Il s'agit d'une obligation pour 5000 entités sur le territoire français. Il s'agit des entreprises qui ont plus de 250 salariés et/ou réalisent 50 millions de C.A. (avec une petite période de flottement compte-tenu de l'emploi du et/ou ou du et/et qui devrait être clarifier rapidement).

L'audit permet de dégager des préconisations, des actions avec une durée de retour sur investissement de 3 à 10 ans.

Les actions qui sont susceptibles d'être mises en oeuvre très rapidement et sans énormément d'investissements permettent de dégager des économies d'énergies de l'orde de 1 à 6% d'économies de consommation.

L'iso 50001, ou la démarche continue d'efficacité

Norme internationale de management de l'énergie, formulée selon le modèle Plan, Do, Check, Act, où la priorité est donnée à l'amélioration continue de la performance énergétique avec une surveillance et un contrôle sur la durée.

les critères de performance énergétique dépassent la sphère de la consommation énergétique pour s'intéresser aux achats d'équipements, de matières premières, de services et aux possibilités d'amélioration lors de la conception, la rénovation des installations et équipements.

Les industries qui ont déjà un système de management de l'énergie ISO 50001 sont dispensées de réaliser un audit énergétique qui doit être renouvelé tous les 4 ans. De plus, cette norme permet la bonification des C2E concernant les opérations réalisées dans le cadre de la mise en oeuvre du système de management.

Le cas particulier des ICPE et la valorisation de chaleur fatale

Actuellement une mise en consultation d'un arrêté fixant une obligation pour les ICPE, de rechercher des solutions rentables de valorisation de chaleur fatale industrielle par raccordement à un réseau de chaleur et de froid est en cours.

Les aides financières

Les aides de l'ADEME :

Sur le sujet de l'efficacité énergétique, le Fonds chaleur représente l'outil le plus visible de l'ADEME et celui qui est reconduit tous les ans ; mais l'ADEME présente également de nombreux appels à projets (AAP) et des appels à manifestation d'intérêts (AMI) sur ce dossier.

BPI France, de son côté dispose d'une offre de financements fléchés transition énergétique, et on peut citer notamment le prêt Eco-énergie pour les entreprises et des fonds SPI financés par les investissements d'avenir.

Pour approfondir l'ensemble de ces outils et incitations, et connaître les méthodes pour monter ces dossiers, la CCI Rennes vous propose de participer à l'atelier "Transition énergétique : des outils financiers et méthodologiques pour vous aider à diminuer les consommations énergétiques de votre entreprise" en compagnie d'experts et de témoins.

Retrouvez le programme en ligne

Retrouvez l'ensemble de nos ateliers "Transition énergétique" pour l'année 2015

 

 

 


Crédits

© Onidji - Fotolia.com

A lire également

Retrouvez l'atelier "Le territoire, levier de la transition écologique et énergétique

Le 10/09/2015

Le troisième atelier "transition énergétique" de l'année 2015 a eu lieu le 10 septembre 2015 à la CCI Rennes de 8H30 à 12H00.
regardez en différé la vidéo et retrouvez les présentations.

Territoires, facilitateurs de la transition écologique et énergétique des entreprises

Le 01/09/2015

Pour faire face au enjeux de la transition énergétique, chaque entreprise peut mettre en oeuvre des actions individuelles d'adaptation. S'intégrer dans une dynamique collective lui permet d'aller plus vite et plus loin. C'est l'objectif des collectivités qui développent des démarches territoriales.

Retrouvez les présentations de l'atelier " Autoconsommation/autoproduction" du 9 juillet 2015

Le 09/07/2015

L'atelier du 9 juillet 2015 a été l'occasion de présenter la question de l'autoconsommation et de l'autoproduction pour les entreprises.
Pourquoi est-il pertinent de s'intéresser à une démarche d'autoconsommation dans le cadre d'une démarche de performance énergétique globale ?