Koolicar : Une solution d’autopartage pour mutualiser et optimiser l’usage de la voiture

Le 15 janvier 2015

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Stéphane Savoure, fondateur de Koolicar, nous explique comment sa société s’est intégrée dans le projet BMA et quelles collaborations ont été possibles.

Pouvez-vous nous présenter votre activité et dans quelle mesure vous vous êtes inscrit dans le projet BMA comme offreur de solution ?

stephane-savoure-koolicarL’idée de la société a émergé en 2005, quand j’ai vu les vélos en libre-service de la ville de Lyon. Je me suis demandé pourquoi ce système ne pourrait pas être adapté à la voiture, sans en ajouter dans les rues mais en utilisant le potentiel existant.

A partir de ce constat, il a fallu travailler sur :

  • une solution technologique pour éliminer la contrainte de l’échange des clefs ;
  • la recherche d’un partenariat assureur qui se substitue pendant le temps de la location à l’assurance du propriétaire du véhicule.

Ces étapes réalisées, nous avons finalement créé Koolicar, société d’autopartage en 2011 avec notre partenaire assureur, la MAIF. Nous avions également la volonté de ne pas nous lancer seul car j’ai la profonde conviction que la mobilité va beaucoup évoluer mais que cela risque de prendre du temps, d’être assez compliqué et qu’une petite entreprise est mal armée dans ce contexte. Nous avons donc répondu à un appel à manifestation d’intérêt (AMI) lancé par l’ADEME pour rechercher le soutien des pouvoirs publics. Le projet AUDACE , monté à cet effet, a été lauréat au même titre que le projet Bretagne Mobilité Augmentée (BMA). Par la suite, le rapprochement avec BMA s’est fait très naturellement car nous partagions une même vision (la nécessité d’expérimenter de nouvelles solutions de mobilité et d’en tirer les enseignements) et qu’il existait des synergies évidentes.

Pouvez-vous nous détailler les expérimentations BMA dans lesquelles Koolicar est impliqué ?

La première expérimentation se tient, grâce à la collaboration de la Coop de Construction, sur l’Eco hameau de Chevaigné dont elle est le promoteur. Il s’agit ici, de tester notre système avec un public déjà très sensible à la thématique de la mobilité partagée. Concrètement, plusieurs foyers se partagent une voiture mise à disposition, et l’idée est d’étudier si ce changement de pratique ne pourrait pas conduire à terme, à l’abandon du second véhicule pour les foyers concernés.koolicar autopartage L’évaluation du dispositif montre en fait, un très gros écart entre l’intérêt qu’ont les gens et l’usage, entre l’intention et le passage à l’acte. Récemment, un garagiste local nous a prêté une Zoé pour reconduire l’expérimentation sur 6 mois avec une voiture électrique. Nous avons observé un bon démarrage avec ce nouveau véhicule et nous continuons de suivre les modifications de comportement de mobilité que peut apporter une mutualisation comme celle-ci.

La deuxième expérimentation se déroule sur le territoire de Lannion. C’est un projet merveilleux à la fois social et solidaire. La solution a été co-construite avec des garagistes, des acteurs sociaux et des acteurs publics, pour proposer un service de location de voitures (véhicules d'occasion en attente d'acquéreurs chez les garagistes) à des conditions préférentielles pour des personnes en situation de précarité. Les véhicules de certaines concessions ont été équipés, et nous avons modifié notre système pour que des gens en difficultés financières, ou qui éventuellement, n’ont pas de carte bancaire, puissent utiliser notre service. Normalement, l’utilisateur doit enregistrer sa carte bleue pour avoir accès au service, et à la fin de la location, le montant de la location est automatiquement débité en fonction du nombre de kilomètres parcourus et du temps d'utilisation.

La troisième expérimentation est encore à l’étape de projet mais il serait question d’intégrer la technologie Koolicar à une flotte d’entreprise en autopartage.

Comment voyez-vous votre avenir et plus généralement celui de la mobilité ?

koolicar autopartageJe suis convaincu que la mobilité en partage va se développer et devenir un nouveau standard, la seule chose que je ne sais pas, c’est quand ! Pour Koolicar, la cible c’est la voiture stationnée. Il devrait y en avoir moins, mais mieux utilisées. Nous et nos partenaires travaillons avec les particuliers, les professionnels de l’automobile et les entreprises afin d’optimiser l’usage de ces voitures et donc participons à cette dynamique.

En effet, nous pouvons envisager deux scénarios. Celui où les très grands acteurs de ce monde, je pense notamment à Google, mettent de gros moyens financiers pour répondre à la problématique de la mobilité des personnes. Le risque serait que les services proposés soient accessibles uniquement dans les endroits où il y a une forte demande, dans les centres-villes très urbains, et délaissent les zones rurales et périurbaines. L’autre approche, celle défendue par les AMI, est de créer de la valeur en réunissant autour de la même table tous les acteurs de l’éco-système, et d'essayer de construire un projet commun pour plus d’égalité.

Pour en savoir plus sur l'expérimentation de l'Eco hammeau de Chevaigné :

Pour en savoir plus sur l'expérimentation du territoire de Lannion :

Pour en savoir plus sur Koolicar : Lien vers le site internet

 

Les derniers entretiens

Culture vélo VAE BMA

Culture Vélo : Une solution de vélo électrique pour les trajets domicile-travail

Le 02 décembre 2014

Pierre Le Comte, responsable du magasin Culture Vélo de Rennes, nous explique comment il s’est intégré dans le projet BMA pour apporter une solution de déplacement doux aux salariés et collaborateurs des différentes organisations avec lesquelles il a été amené à travailler.

Média-Marque : Une solution digitale pour un commerce de proximité 3.0

Le 24 novembre 2014

Grégoire Lockhart, directeur de Média-Marque, une agence d'innovation digitale/mobile, nous explique comment sa société s’est intégrée dans le projet BMA pour proposer une solution répondant à la fois à la problématique de la mobilité des clients et à l’évolution de l’activité des centres commerciaux à l’ère du numérique.

daney factory design bma mobilité habitat

3 questions à Philippe DANEY sur sa vision du couple Habitat et Mobilité

Le 25 novembre 2013

Philippe DANEY, directeur artistique de l'agence de création DANEY FACTORY, nous livre sa vision de ce que pourrait être le couple habitat et mobilité.

A lire également

Culture vélo VAE BMA

Culture Vélo : Une solution de vélo électrique pour les trajets domicile-travail

Le 02/12/2014

Pierre Le Comte, responsable du magasin Culture Vélo de Rennes, nous explique comment il s’est intégré dans le projet BMA pour apporter une solution de déplacement doux aux salariés et collaborateurs des différentes organisations avec lesquelles il a été amené à travailler.

Média-Marque : Une solution digitale pour un commerce de proximité 3.0

Le 24/11/2014

Grégoire Lockhart, directeur de Média-Marque, une agence d'innovation digitale/mobile, nous explique comment sa société s’est intégrée dans le projet BMA pour proposer une solution répondant à la fois à la problématique de la mobilité des clients et à l’évolution de l’activité des centres commerciaux à l’ère du numérique.

BMA autopartage coop de construction

L'auto partage arrive à Chevaigné

Le 03/06/2014

A partir du 28 mai, les habitants de l’éco-Hameau de Chevaigné vont pouvoir expérimenter un service d’auto partage entre particuliers.