ITS Bretagne expérimente les systèmes de transport intelligents sur la RN12

Le 22 décembre 2014

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Dans le cadre du projet SCOOP France (SCOOP pour Système Coopératif Pilote), ITS Bretagne va participer au "pré-déploiement d'un dispositif innovant qui entre dans le champ de la voiture communicante, une priorité gouvernementale en matière de développement industriel". 

Ainsi, l'utilisation des systèmes de transport intelligents va être testée pour échanger entre les véhicules et les infrastructures des informations en temps réel sur les alertes chantiers, les alertes accidents, les ralentissements, les limitations de vitesse,... l'objectif étant d'arriver à "Zéro mort sur les routes".

En France, 3000 véhicules seront équipés pour devenir communicants (dont 300 en Bretagne) et 2 000km de routes seront connectées , parmi lesquelles la RN12 entre Rennes et Saint-Brieuc.

Le budget de cette expérimentation est de 1.8 million d'euros pour notre région. Dès 2016, le dispositif pourra être élargi au Morbihan et au Finistère, si la Bretagne est à nouveau retenue, avant de connaître un deploiement national avec des services élargis après 2018.

 

Source: presse régionale

A lire également

Le 8 mai sera roulé

Le 23/02/2018

Pour limiter l’impact de deux jours fériés dans la même semaine, un arrêté en date du 22 février lève l’interdiction de circulation prévue le 8 mai prochain.

Quel avenir pour l’emploi logistique en Bretagne

Le 22/02/2018

L’AFT vient de dévoiler les résultats d’une étude dédiée aux besoins en emplois, en compétences et en formations dans la logistique et le transport de fret en Bretagne. Bretagne Supply Chain vous propose de découvrir, dans une série d’articles, les principaux enseignements de cette étude.

La circulation différenciée appliquée à Rennes

Le 21/02/2018

La préfecture d’Ille-et-Vilaine et Rennes Métropole ont annoncé la mise en place de la circulation différenciée en cas de pic de pollution sur le territoire intra-rocade de Rennes dès l’hiver 2018-2019.