ITS Bretagne expérimente les systèmes de transport intelligents sur la RN12

Le 22 décembre 2014

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Dans le cadre du projet SCOOP France (SCOOP pour Système Coopératif Pilote), ITS Bretagne va participer au "pré-déploiement d'un dispositif innovant qui entre dans le champ de la voiture communicante, une priorité gouvernementale en matière de développement industriel". 

Ainsi, l'utilisation des systèmes de transport intelligents va être testée pour échanger entre les véhicules et les infrastructures des informations en temps réel sur les alertes chantiers, les alertes accidents, les ralentissements, les limitations de vitesse,... l'objectif étant d'arriver à "Zéro mort sur les routes".

En France, 3000 véhicules seront équipés pour devenir communicants (dont 300 en Bretagne) et 2 000km de routes seront connectées , parmi lesquelles la RN12 entre Rennes et Saint-Brieuc.

Le budget de cette expérimentation est de 1.8 million d'euros pour notre région. Dès 2016, le dispositif pourra être élargi au Morbihan et au Finistère, si la Bretagne est à nouveau retenue, avant de connaître un deploiement national avec des services élargis après 2018.

 

Source: presse régionale

A lire également

Quel avenir après une formation en Transport Logistique ?

Le 21/08/2017

L’AFT a dévoilé son enquête annuelle visant à connaître la situation professionnelle des jeunes sortant des formations que l’organisation soutient. Détail des résultats et focus sur la Bretagne…

Participez à l’enquête sur le futur référentiel RSE en logistique

Le 31/07/2017

Dans le cadre de la stratégie nationale « France Logistique 2025 », le gouvernement a prévu la « mise en place un référentiel RSE commun et partagé ». Le Ministère chargé des transports vient de lancer une enquête à destination des acteurs de la logistique.

A quoi ressemblera l’entrepôt de demain ?

Le 28/07/2017

La Commission Prospective d’Afilog veut définir une vision commune de l’entrepôt du futur et lance une enquête nationale pour collecter l’avis des professionnels.