Revue de presse Véhicules & Mobilités du 19 décembre 2014

Le 17 décembre 2014

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Ile-de-France : la RATP va tester des bus électriques commandés à Bolloré

Une dizaine de bus 100 % électriques ont été commandés par la RATP et le Syndicat des transports d’Ile-de-France (STIF) au groupe Bolloré. Les bus électriques concernés seront des Bluebus d’une longueur de 12 mètres et autorisant une capacité de 90 passagers. Ce marché remporté par Bolloré est estimé entre 10 et 40 millions d’euros. Ces bus électriques mis en place pour l’expérimentation devraient être capables de réaliser un trajet de 180 km sans recharge. Le Parisien, le 10/12/2014

 

Electrique contre thermique : quelle voiture émet le plus ?

La voiture électrique ne peut être qualifiée de « zéro émission », mais est-elle aussi polluante que les véhicules thermiques ? Afin de procéder à des comparatifs d’émissions entre les types de motorisation, il convient d’intégrer l’ensemble des variables pour chaque type de véhicule. Dans cet article, l’Avem revient sur les méthodes de calcul des émissions des véhicules thermiques ou électriques et dresse un bilan des différentes approches. Avem, le 12/12/2014

 

Renault lance l'acte II de son offensive dans le low cost

Après le lancement de la Logan il y a dix ans, Renault poursuit dans la voie du low cost en étudiant la production de quatre nouveaux modèles. Destinés initialement au marché indien, puis au marché sud-américain, ces modèles afficheraient un prix de commercialisation très bas de façon à se positionner de manière forte sur le marché des véhicules de moins de 4 mètres. À l’instar de la marque Dacia, la question se pose sur éventuelle commercialisation de ces modèles sur le marché de l’Europe occidentale. Pour rappel, Dacia présente la plus forte progression des marques sur le marché français. Les echos, le 09/12/2014

 

Le siège automobile qui intègre trois innovations en une seule étape

Johnson Controls devrait lancer la production en grande série de sièges automobile 40 % plus légers que les sièges traditionnels. La méthode utilisée repose sur trois innovations intégrant des fibres de carbone recyclées, des procédés innovants de polymérisation et un procédé hybride automatisé d’injection/thermoformage. L’équipementier prévoit une mise à disposition de ses sièges d’ici 2019 avec des volumes évalués à 200 000 pièces par ligne de fabrication. L’usine nouvelle, le 07/12/2014

 

La SNCF lance le covoiturage courte distance pour les Franciliens

Les habitants d’Ile-de-France ont découvert la plateforme de covoiturage de la SNCF, iDVroom.com. L’objectif du groupe est d’afficher un positionnement sur le covoiturage longue distance mais également de mettre l’accent sur les trajets domicile-travail. Le service tire ses revenus de commissions sur les trajets longue distance mais également de la gestion de plateformes pour les entreprises ou les collectivités locales. La SNCF se place ainsi en tant qu’acteur de la multimodalité et entend permettre à ses usagers d’optimiser leurs déplacements sur le territoire. Le Monde, le 09/12/2014

A lire également

Revue de presse Véhicules & Mobilités du 29/11/16

Le 29/11/2016

Réseau routier ; Royaume-Uni ; Véhicule connecté ; Voiture autonome ; Logistique dernier kilomètre ; Voiture électrique ; Chine ; Citroën ; Facebook

Open source : avenir ou concurrence de l'industrie automobile ?

Le 22/11/2016

Comment l’open source, le partage permettent d’arriver différemment à la construction d’une voiture ? Mais ces véhicules open source sont-ils réservés aux makers ou influencent-ils les pratiques de l'industrie automobile ? Quels sont les impacts des véhicules open source sur la chaîne de valeur, notamment la distribution des véhicules ?

Revue de presse Véhicules & Mobilités du 22/11/16

Le 22/11/2016

Intelligence artificielle ; Voiture électrique ; Véhicule autonome ; Sécurité ; Règlementation ; Circulation urbaine