[INFOGRAPHIE] Le marché automobile mondial en 2020 : quelle répartition de la production ?

Le 03 décembre 2014

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
En 2013, la production automobile mondiale a atteint environ 83 millions d’unités. Jusqu'à l'année 2020, le taux de croissance annuel moyen de la production est estimé à 4.1 % pour atteindre 109 millions de véhicules produits.

En 2013, les pays émergents d’Asie-Pacifique représentent plus d’un tiers de la production mondiale (27.4 des 83 millions d’unités). En pleine expansion, la production au sein de ces pays accompagne progressivement l’émergence des marchés locaux. L’Amérique du Nord et l’Union Européenne contribuent chacun à hauteur d’environ 20 % de la production mondiale de l’année 2013. L’Asie-Pacifique compte pour 16.2 % de l’activité productive automobile. Ainsi, l’Europe de l’Est, l’Amérique du Sud, le Moyen-Orient et l’Afrique représentent moins de 12 % du marché de la production mondiale.

 

2013 - repartition production automobile mondiale

 

Quelles évolutions en 2020 ?

Une étude menée par le cabinet PwC Autofacts s’est concentrée sur l’évolution de la production automobile dans une vision prospective jusqu’à l’année 2020. Les résultats énoncés par le cabinet décrivent une production mondiale annuelle atteignant 109 millions de véhicules d’ici les 5 prochaines années. La croissance productive est ainsi évaluée à un taux annuel moyen de 4.1 % entre 2013 et 2020. Aussi, les marchés émergents poursuivront leur importante progression et contribueront pour 86.5 % à cette croissance.


2020 - repartition production automobile mondiale

 

L’année 2020 prévoit une part d’environ 40 % de la production réalisée par les marchés émergents d’Asie-Pacifique, la Chine restant le moteur de la croissance mondiale du secteur. L’Amérique du Nord maintiendra son rang de deuxième zone productrice avec environ 17.7 % du marché mondial suivie des 17.6 % de l’Union Européenne. Avec 19.2 millions d’unités produites, l’UE devrait retrouver des niveaux similaires à l’avant 2007 (18.8 millions). L’Europe de l’Est et l’Amérique du Sud conservent leur potentiel fort de croissance et dépendront de leurs évolutions économiques respectives.

 

Quelle place pour les véhicules hybrides et électriques dans les années à venir ? 

L’étude met également l’accent sur l’hybridation et l’électrisation du parc de véhicules produits. La part de véhicules légers intégrant une motorisation hybride devrait atteindre 4.7 % de la production mondiale (5 millions d’unités) contre 2.9 % en 2013. Les véhicules électriques quant à eux semblent accuser une progression moins marquée avec 0.9 % de la production contre 0.2 % en 2013. Une étude Xerfi s’est également penchée sur les chiffres de la fin de la décennie et prévoit des niveaux de ventes de voitures propres représentant 8 % à l’horizon 2020 (7 % d’hybrides et 1 % d’électriques). Dans la France de 2020, les ventes de voitures hybrides et électriques devraient atteindre respectivement 16.5 % et 3 % des immatriculations, bien au-dessus des moyennes mondiales. L’ombre au tableau national repose sur les constructeurs qui, selon l’étude, perdraient du terrain sur ce marché mondial des véhicules propres.

A lire également

La PPE : Pourquoi Pas moins d'Energie carbonée pour nous déplacer ?

Le 07/12/2016

La loi de Programmation Pluriannuelle de l'Energie est un exercice de transcription en droit français des engagements, ambitions et outils au service d'une réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES). La PPE coordonne la politique française sur les questions d'énergie avec les Accords de Paris et autres engagements européens.

Revue de presse Véhicules & Mobilités du 06/12/16

Le 06/12/2016

Transports publics ; Open Data ; PSA ; IHM ; Recharge électrique ; Véhicules Hors d'Usage ; Allemagne ; Méga camions ; Bretagne

Revue de presse Véhicules & Mobilités du 29/11/16

Le 29/11/2016

Réseau routier ; Royaume-Uni ; Véhicule connecté ; Voiture autonome ; Logistique dernier kilomètre ; Voiture électrique ; Chine ; Citroën ; Facebook