Revue de presse Véhicules & Mobilités du 25 novembre 2014

Le 25 novembre 2014

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Allemagne : la voiture électrique bientôt subventionnée

Le gouvernement allemand prévoit le lancement de mesures visant à favoriser le développement de véhicules rechargeables. Des décisions incitatives portant sur l’acquisition de véhicules électriques et d’hybrides rechargeables devraient être validées dans l’optique de se rapprocher de l’objectif fixé à un million de véhicules dans le pays en 2020. Une enveloppe d’un milliard d’euros serait planifiée, accompagnant les mesures incitatives telles que le stationnement gratuit en centre-ville ou l’accès aux couloirs de bus.
Breezcar, le 20/11/2014

 

Toyota lance « Mirai », sa première voiture à hydrogène

Comme prévu, la première voiture fonctionnant à l’hydrogène produite en série par Toyota va être commercialisée en décembre au Japon. La berline Mirai sera proposée au grand public à partir du 15 décembre à un prix de 50 000 euros. Avec un plein d’hydrogène réalisé en 3 minutes, le constructeur annonce une autonomie du véhicule durant 650 km. Les infrastructures de recharge de la technologie hydrogène sont pour le moment au nombre de 41 sur le territoire japonais. Prévu pour le second semestre 2015 aux Etats-Unis, le lancement de la Mirai a permis au groupe français Air Liquide d’annoncer l’installation de 12 stations de recharge au nord-est du pays. Les echos, le 18/11/2014

 

Dossier : Le big data, clé de la mobilité urbaine de demain

L’analyse de données recueillies en grandes quantités permet de mieux connaître les fonctionnements et les usages de mobilité d’un environnement urbain. La connaissance des nombreuses informations relatives aux infrastructures, trajets, utilisations ou mouvements peut offrir une voie d’optimisation de l’exploitation des structures existantes. Ce dossier revient sur les exemples et expérimentations établies dans différentes villes du monde et présente les perspectives de gestion optimale des flux de circulation et de mobilité. Mobilité durable, 11/2014

 

JOUL, la start-up qui permet de suivre les bus à la trace

L’application ZenBus permet aux nantais de localiser en temps réel deux des bus du réseau de transports de la ville. Par le biais de leur smartphone, les usagers peuvent ainsi savoir où se trouve le bus et ainsi connaître l’attente réel du bus à venir. En expérimentation sur deux lignes, la solution pourrait être appliquée sur l’ensemble du réseau TAN. La start-up JOUL, créatrice de l’application, se concentre également sur une solution portant sur la problématique de livraison du dernier kilomètre. Breizh info, le 27/10/2014

 

Le marché chinois du véhicule électrique s’éveille

Le gouvernement chinois mène une politique incitative de développement du véhicule électrique. Les voitures destinées au marché chinois doivent être produites sur place et commercialisées sous une marque du pays afin de bénéficier des primes gouvernementales. Les problématiques de pollution de l’air y sont incontournables et les véhicules propres paraissent comme une alternative aux véhicules traditionnels, permettant au passage de faire baisser les importations de pétrole du pays. L’importance du marché chinois et ses perspectives d’évolution sur le sujet de la voiture propre impacteront l’émergence de nouvelles technologies et la définition des stratégies des constructeurs sur le plan mondial. Usine nouvelle, le 19/11/2014

A lire également

Revue de presse Véhicules & Mobilités du 06/12/16

Le 06/12/2016

Transports publics ; Open Data ; PSA ; IHM ; Recharge électrique ; Véhicules Hors d'Usage ; Allemagne ; Méga camions ; Bretagne

Revue de presse Véhicules & Mobilités du 29/11/16

Le 29/11/2016

Réseau routier ; Royaume-Uni ; Véhicule connecté ; Voiture autonome ; Logistique dernier kilomètre ; Voiture électrique ; Chine ; Citroën ; Facebook

Open source : avenir ou concurrence de l'industrie automobile ?

Le 22/11/2016

Comment l’open source, le partage permettent d’arriver différemment à la construction d’une voiture ? Mais ces véhicules open source sont-ils réservés aux makers ou influencent-ils les pratiques de l'industrie automobile ? Quels sont les impacts des véhicules open source sur la chaîne de valeur, notamment la distribution des véhicules ?