La sécurité économique des entreprises : entretien avec Jérôme Lainé

Le 19 novembre 2014

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Chargé de mission régional à l'intelligence économique à la DIRECCTE Bretagne, Jérôme Lainé est intervenu à la CCI Rennes le 23 octobre 2014 à l'occasion d'un atelier sur la sécurité économique de l'entreprise. Jérôme Lainé répond aux questions de Themavision sur les risques qui pèsent sur les entreprises et les outils pour y faire face.

Quelles sont les principales menaces auxquelles les entreprises sont confrontées ? La nature et l’ampleur de ces menaces ont-elles évolué ces dernières années ?

Aujourd’hui, les entreprises françaises font face à une économie mondialisée qui peut être source de croissance mais aussi de menaces prenant la forme d’atteintes économiques. L’objectif de ces atteintes est de capter tout ou partie du patrimoine économique et scientifique d’une entreprise innovante et susceptible de se développer à l’international. Concrètement, ces menaces peuvent prendre la forme d’une atteinte financière via une opération de rachat, d’une atteinte au savoir-faire (vols de brevets, contrefaçons, etc.), d’une captation de l’information stratégique par du personnel extérieur à l’entreprise (stagiaires, délégations étrangères, etc.), d’un débauchage de personnes clefs de l’entreprise, d’un piratage informatique ou d’une atteinte à l'e-réputation sur internet et les réseaux sociaux.

De votre point de vue, comment les entreprises prennent-elles en compte ce facteur risque ?

Les grandes entreprises françaises leaders dans leur secteur d’activité ont depuis plusieurs années intégré une véritable politique de sécurité économique. Cela se traduit par une sensibilisation de leur personnel avec par exemple l’insertion dans les contrats de travail de clauses de confidentialité ou d’une charte d’utilisation des réseaux sociaux. De même, ces entreprises n’hésitent pas à se doter d’un service dédié à la sécurité des systèmes d’information.

Pour les PME, la perception de la notion de sécurité économique est moins évidente. Certains chefs d’entreprise commettent l’erreur de croire qu’ils ne sont pas concernés par cette problématique. Ils n’ont pas conscience de détenir un savoir-faire qui peut intéresser la concurrence. Or, quelle que soit sa taille, une entreprise qui innove et qui souhaite se développer à l’international est une cible. Chaque année, les services de l’Etat ne recensent pas moins de 1000 attaques !

Quelles recommandations pouvez-vous formuler et quels outils proposez-vous aux entreprises par rapport à ces risques ?

La première recommandation pour les entreprises c’est recenser les informations sensibles ou confidentielles mais aussi les ressources des systèmes d’information de l’entreprise. Ensuite, il faut prendre conscience des menaces décrites précédemment qui pèsent sur les entreprises. Face à ces menaces, il faut intégrer une démarche de bonnes pratiques afin de sécuriser les systèmes d’information, encadrer l’accueil de personnes extérieures à l’entreprise, être discret lors des déplacements professionnels, etc. En somme, il faut être vigilant sans pour autant sombrer dans la paranoïa.

Il existe à disposition des entreprises plusieurs outils mis en ligne sur le site internet de la Délégation interministérielle de l’intelligence économique :

  • le guide du routard de l’intelligence économique (un manuel complet et simple consacré à l’intelligence économique avec en annexe la présentation d’outils et de formations)
  • les 22 fiches pratiques dédiées à la sécurité économique (une description simple et efficace des menaces liées à la vie de l’entreprise et les solutions qui s’y rapportent)
  • les outils d’autodiagnostic DIESE et DIESE-Lab (des logiciels pour évaluer les vulnérabilités et le niveau de sécurité d’une entreprise ou d’un laboratoire de recherche)

Comment la Direccte intervient-elle sur les questions d’intelligence économique ?

Au sein de chaque DIRECCTE, il existe un chargé de mission régional à l’intelligence économique (CRIE). Ce dernier valorise l’intelligence économique auprès de l’ensemble des acteurs de l’économie (services de l’Etat, entreprises, organismes de recherche, pôles de compétitivité, collectivités territoriales...). Ainsi, le chargé de mission contribue à la mise en œuvre de l’aspect défensif de l’intelligence économique avec des actions de sensibilisation des entreprises aux atteintes économiques tout en orientant ces dernières vers les interlocuteurs susceptibles de leur apporter une aide. De même, s’agissant de la partie offensive de l’intelligence économique le CRIE aide les entreprises à mettre en place des actions de veille ou encore une démarche d’influence qui valorise l’information stratégique.

Les derniers entretiens

Construire une stratégie d'influence : entretien avec Johann Fourmond

Le 27 avril 2015

Johann Fourmond, fondateur et dirigeant du cabinet Influence & Vous, est intervenu à la CCI Rennes le 5 février 2015 sur le thème de l'influence. Johann Fourmond répond aux questions de Themavision sur l'élaboration d'une stratégie d'influence, les règles à prendre en compte et les retombées qu'une entreprise peut en attendre.

La veille sur les réseaux sociaux : entretien avec Marie Armand

Le 06 juin 2014

Consultante et dirigeante de l'Œil au Carré, agence de communication sur les médias sociaux, Marie Armand répond aux questions de Themavision sur l'usage des réseaux sociaux dans une démarche de veille, thème d'un atelier organisé à la CCI Rennes en mai 2014.

Les conditions de réussite de la veille : questions à Jérôme Bondu

Le 03 février 2014

Créateur et dirigeant de la société Inter-Ligere.fr, spécialisée en veille, intelligence économique & réputation numérique, Jérôme Bondu est intervenu à la CCI Rennes le 28 janvier 2014 pour animer un atelier sur la veille concurrentielle. Il répond aux questions de Themavision sur les facteurs de réussite pour la mise en place d'une veille.

A lire également

Construire une stratégie d'influence : entretien avec Johann Fourmond

Le 27/04/2015

Johann Fourmond, fondateur et dirigeant du cabinet Influence & Vous, est intervenu à la CCI Rennes le 5 février 2015 sur le thème de l'influence. Johann Fourmond répond aux questions de Themavision sur l'élaboration d'une stratégie d'influence, les règles à prendre en compte et les retombées qu'une entreprise peut en attendre.

La sécurité économique en 22 fiches pratiques

Le 18/08/2014

La sécurité est l'affaire de tous au sein de l'entreprise. Pour aider chacun à s'impliquer dans la sécurité économique de son établissement, la D2IE met à disposition une série de fiches pratiques comportant des recommandations utiles à l'ensemble des collaborateurs.

Fraude en entreprise : un risque en forte hausse

Le 26/03/2014

Détournement de fonds, corruption, comptes falsifiés... Plus d'une entreprise française sur deux a été victime d'une fraude au cours des deux dernières années. Aucun secteur d'activité ni aucune organisation ne sont à l'abri. Quelles précautions prendre face à une menace bien réelle ?