Etude Roland Berger en collaboration avec Cap digital : "Du rattrapage à la transformation : l'aventure numérique, une chance pour la France"

Le 13 novembre 2014

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
La transformation numérique des entreprises est un enjeu économique et sociétal majeur en France. Économique car cette métamorphose agit sur la performance de l'entreprise. Sociétal car cette mutation, profonde et irréversible, est en train de bouleverser considérablement le monde du travail. Toutes les entreprises sont aujourd'hui concernées.

 

 

 

 

Menée par Roland Berger en collaboration avec Cap.digital , cette étude vise à établir un état des lieux synthétique de la propagation du numérique dans les entreprises françaises. Comment s'approprient-elles cette transition numérique ? Quels sont les impacts économiques et sociaux au sein des entreprises françaises ?

 

 

 

 

 

 

 Etat des lieux de la transition numérique dans les entreprises françaises

 Les entreprises françaises ont bien conscience de l'importance du numérique, elles sont d'ailleurs 57% à déclarer que la transformation numérique fait partie de leurs axes stratégiques à moyen terme. Et pourtant seulement 36% ont formalisé une stratégie adaptée et 20% détiennent un responsable dédié au numérique. Le degré de maturité numérique est hétérogène selon les secteurs d'activité. Il est lié à des enjeux et des écosystèmes différents selon les industries. A noter que le secteur de l'agroalimentaire est en retard.

  • 1ère place: Information et communication. 35% des entreprises de ce secteur ont la majorité de leurs processus internes dématérialisés (vs une moyenne de 15%)
  • 2ème place : Hébergement et Restauration. 51 % des entreprises utilisent les données laissées par les internautes (contre 18% en moyenne)
  • 3ème place : Industrie de biens d'équipement, de transport et d'industrie lourde. Ce secteur emploie davantage de directeurs de la technologie (+9pts) et de responsables de la sécurité numérique (+6pts)
  • ...
  • 10ème place : Industries de biens de grande consommation. Seulement 12% des entreprises de ce secteur ont formé plus de 40% de leurs salariés au numérique.

 

Impact économique de la transition numérique

Croissance plus élevée :

  • Les entreprises les plus matures dans leur transformation numérique ont eu une croissance 6 fois plus élevée que les entreprises les plus en retard.

 

X 6 croissance

 

  • Les entreprises françaises pourraient doubler leur taux de croissance réelle si elles accéléraient leur transition numérique :

x2 croissance

 

Impact social de la transition numérique

Amélioration du bien-être au travail :

Les salariés des entreprises les plus matures dans leur transformation numérique expriment un niveau de satisfaction dans leur vie professionnelle 50% plus élevé que ceux des entreprises les moins avancées.

impact social

Cette culture du numérique est inéluctable pour les industries au risque de voir leur activité au minimum baisser, au pire disparaitre. Les entreprises doivent réagir vite et considérer le numérique comme une formidable opportunité de croissance.

Si vous souhaitez visualiser l'étude dans sa globalité, cliquez ICI pour la télécharger

A lire également

Les nouvelles recommandations Anses, des impacts en IAA ?

Le 27/04/2017

L'Anses a publié les nouvelles recommandations nutritionnelles en terme de santé publique. De nouvelles catégories d’aliments, des contaminants alimentaires repérés et des habitudes alimentaires observées déterminent des objectifs de fréquence et de portions de consommation. Ces nouveaux repères ne seront pas sans conséquence pour le foodservice.

L’innovation dope le marché de la 4ème gamme : vers de nouveaux territoires et de nouveaux usages.

Le 25/04/2017

L'été approche et, face à la concurrence des produits frais non emballés ou des barquettes en flow pack, les marques de la 4ème gamme déploient leurs innovations. Entre saveur, présentation ou usage, les promesses marketing se multiplient pour une offre en mode séduction. En smoothie ou sur les barbecues, le segment élargit le champ des possibles.

Restauration hospitalière en mutation ? Une offre différente pour l'ambulatoire de l'Institut Gustave Roussy

Le 18/04/2017

L’institut Gustave Roussy, premier centre de lutte contre le cancer en Europe, s’est associé à Alexandre Bourdas, chef doublement étoilé du SaQuaNa, et à Elior, le numéro 1 français de la restauration collective, pour proposer une offre différente en service ambulatoire : plats froids, quantité réduite, goût du produit brut.