Quelques règles pour réussir l'aménagement de votre vitrine

Le 05 novembre 2014

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
A l'approche des fêtes de fin d'année Claire Lelaidier, étalagiste et formatrice, répond aux questions de Themavision sur l'aménagement de la vitrine.

Claire Lelaidier exerce en tant qu'étalagiste et merchandiser indépendante et intervient sur la réalisation de vitrines auprès de différents types de commerces. Formatrice spécialisée dans l'aménagement des vitrines et l'intérieur du magasin, Claire Lelaidier anime une formation les 17 et 18 novembre 2014 à la Faculté des Métiers sur le campus de Ker Lann à Bruz (Ille-et-Vilaine).

Pour en savoir plus : L'aménagement de ma vitrine : mon accroche client

________________

Vous animez des formations sur l'aménagement de la vitrine : qu'est-ce qu'une vitrine réussie ?

Une vitrine est réussie dès qu'elle attire l'attention du passant pour susciter le désir de rentrer dans la boutique et déclencher l'acte d'achat.

Une vitrine doit être harmonieuse. La couleur est un des points essentiels dans la réussite d'une vitrine. C'est un élément communicant dans l'inconscient du consommateur. La couleur se voit avant la forme. Comme le disait Diderot : "Si le dessin donne la forme aux êtres, c'est la couleur qui leur donne la vie".

Quelles sont les tendances actuelles dans l'aménagement de la vitrine ?

On revient beaucoup à la mise en scène. Une vitrine doit faire rêver, elle doit raconter une histoire.

Le style industriel, la récupération, les années 50 sont des tendances très présentes.

Il existe trois types de compositions (symétrique, asymétrique et rythmée) que l'on doit adapter en fonction de la taille de la vitrine et du produit à présenter. La composition c'est la dynamique d'une vitrine.

Quels sont les savoir-faire ou les compétences à acquérir ?

Il faut connaître les tendances, être curieux de ce qui se fait ailleurs (les expositions, les autres magasins...), être réactif, créatif et débrouillard, maîtriser les techniques de pose et la gestion de l'espace et du volume.

Quel budget envisager ?

Le coût d'une vitrine varie en fonction de sa dimension et du projet envisagé. Le budget peut varier de 100 à 1000 € !

Tout est fonction du temps que l'on va consacrer à la réalisation de sa vitrine. Une belle vitrine n'est pas déterminée par son coût mais par le goût et le savoir-faire de celui qui la conçoit.

Quelle incidence sur l'activité du commerce et sa visibilité ?

La vitrine représente la carte de visite de l'entreprise. C'est "l'âme du magasin". Elle permet de se démarquer de la concurrence et d'augmenter son chiffre d'affaires. Elle a un impact à long terme sur l'image et donc sur la fréquentation du magasin.

A lire également

Le chèque numérique, une aide à la performance des commerces.

Le 30/01/2017

Le dispositif chèque numérique a pour objectifs d'accompagner la montée en performance des entreprises commerciales, de favoriser leur bonne utilisation du numérique et de renforcer leur visibilité sur le net.

3ème Trophées du Commerce du Pays de Rennes.

Le 09/01/2017

Vif succès pour cette troisième édition des Trophées du Commerce organisée par l'Union du Commerce du Pays de Rennes. Ces Trophées ont départagé les finalistes. Un beau panel d’initiatives commerciales mis en lumière le temps d’une soirée et dont les gagnants seront accompagnés sur toute l’année 2017.

Transformation numérique des TPE en Bretagne.

Le 18/11/2016

La Région Bretagne lance un appel à projets expérimental qui a pour but d'accompagner les TPE dans leur transformation numérique. L’objectif est de valider si ce type de programme peut réellement constituer un effet de levier sur les petites entreprises et de promouvoir le caractère transformant par les outils numériques.