Cybersécurité en Bretagne : l'appel à projets de la MEITO

Le 16 octobre 2014

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
La MEITO, avec le soutien financier de la Région Bretagne, lance un appel à projets sur le thème de la cybersécurité civile. L'objectif est d'accélérer la mise sur le marché des solutions de cybersécurité développées par les PME bretonnes. Clôture des candidatures le 1er décembre 2014.

Biométrie Fotolia 29983610

Face à la multiplication des cyberattaques, la cybersécurité est devenue un enjeu majeur tant pour le secteur de la défense que pour le monde civil. Que ce soit dans les domaines de la santé, de l’énergie, du transport ou de la gestion technique des bâtiments, la cybersécurité ouvre de réelles opportunités aux offreurs de technologies ou de services associés.

Afin de soutenir les PME bretonnes sur ce marché, la MEITO a lancé un appel à projets sur le thème « expérimentation de solutions innovantes de cybersécurité». Il s’inscrit dans le cadre du Pôle d’Excellence Cyber créé en février dernier pour fédérer les compétences en la matière sur le territoire breton.

L'appel à projets vise les entreprises souhaitant expérimenter une solution innovante de cybersécurité (produit, service, brique technologique) avant commercialisation. Le projet doit répondre aux besoins de protection et de défense des infrastructures, réseaux et systèmes d’information du monde civil, notamment auprès des industries et des opérateurs d’importance vitale. 

Trois catégories d’outils et services sont concernées :

  • la cyberdéfense : outils de corrélation, d’investigation numérique
  • la cyberprotection : sécurisation des postes de travail, gestion des identités et des accès, sécurité des systèmes de contrôle industriels, OS sécurisés, composants électroniques de sécurité, contrôle d’accès
  • les outils et services « connexes » : automatisation des tests, outils d’analyse de code, recherche de vulnérabilité,  modélisation de la sécurité, cartographie des réseaux de gestion technique des bâtiments

Les projets retenus bénéficieront d’un soutien financier de la Région Bretagne sous forme de subvention ou d’avance remboursable en fonction de la taille des projets. L'enveloppe globale attribuée par la région est de 800 000 € (cf. modalités du soutien financier).

 

Qui peut candidater ?

L’appel à projets s’adresse aux entreprises implantées en Bretagne et dont l’effectif n’excède pas les 2 000 salariés ou à des groupements d’entreprises bretonnes.

Pour être éligible, le projet doit obligatoirement comporter un partenaire expérimentateur, en charge de valider la solution développée par rapport au besoin du marché ciblé.

 

Quels sont les critères d’évaluation ?

Les critères d'évaluation des projets seront principalement :

  • le caractère expérimental du projet
  • l'application du projet aux enjeux de sécurité du marché civil
  • le caractère innovant du projet pour le marché civil visé
  • la qualité du partenariat avec au moins un expérimentateur
  • la viabilité et le réalisme technique, économique et financier du projet
  • la pérennité, l’évolutivité et la reproductibilité du projet
  • les retombées en matière de création de valeur, d’activités, d’emplois
  • la gestion du projet
  • la dimension éthique du projet

 

Comment candidater ?

  1. Téléchargez le règlement de l’appel à projet, le dossier de candidature et son annexe financière
  2. Envoyer votre dossier de candidature par courrier et par mail à la MEITO avant le 1er décembre 2014

 

Contact

Pour tout complément d’information, contactez Tiphaine LEDUC, chargée de mission à la MEITO, par téléphone (02 99 84 85 00) ou par mail (t.leduc@meito.com). Les porteurs de projets peuvent bénéficier d'un accompagnement de la MEITO pour la rédaction de leur dossier de candidature.

 

La MEITO est une association qui a pour but de contribuer au développement économique des activités Electronique, Informatique et Télécommunications de Bretagne. Forte de plus de 250 adhérents, elle inscrit son action à l’interface entre les technologies et les usages en participant au croisement de filières entre le numérique et d’autres filières d’excellence régionales : TIC & défense – TIC & agriculture et agroalimentaire : AgrETIC – TIC & bâtiment.

Crédits

© Andrea Danti - Fotolia.com

A lire également

« Mes courses pour la planète » édition 2015, l'observatoire de la consommation responsable

Le 21/10/2015

A l'initiative de l’agence d’information Graines de Changement, cet observatoire de la consommation responsable 2015 fait un état des lieux sur cette consommation responsable en France avec mise en exergue des chiffres clés, tendances et évolutions...

La consommation alternative se cherche

Le 12/10/2015

Les usages alternatifs à la consommation courante semblent séduire les français, mais le nombre des utilisateurs tend a augmenter modérément depuis cinq ans.

Vente en ligne : poids économique et stratégies des acteurs

Le 10/06/2015

L'Insee a mené une enquête auprès des entreprises de plus de 10 personnes proposant la vente de produits ou de services via Internet. Les résultats montrent à la fois l'importance croissante de cette activité en France et les principales tendances de l'offre proposée par les acteurs de la vente en ligne.