Maîtriser l'énergie : commerces, hôtels, restaurants, se sentent aussi concernés

Le 03 octobre 2014

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
La transition énergétique s'exprime dans les secteurs économiques avec des enjeux différents. Pour les secteurs "commerces, hôtel, restaurant", ceux-ci se cristallisent sur la rénovation des bâtiments, l'utilisation des équipements et les impacts se traduisent sur l'image de l'entreprise, son résultat, la valeur du foncier et du fonds de commerce.

On évoque souvent la maîtrise de l'énergie pour les secteurs industriels que l'on identifie plus systématiquement comme énergivores ; pour autant toutes les activités et structures commerciales aussi ont un intérêt à regarder de plus près leurs consommations énergétiques.

Elles y trouvent des sources d'amélioration :

  • Pour leur compte de résultat,
  • pour leur attractivité,
  • Pour la valorisation de leur fonds de commerce ou de l'immobilier, ce qui représente un point non négligeable sur le marché de la cession de fonds et de la vente immobilière.

La première étape passe toujours par un passage au peigne fin de tous les postes.

Regarder sa facture énergétique

 

  • Chauffage : consommer moins de chauffage, soit avec une meilleure isolation du bâti, soit avec des travaux de rénovation, soit avec des équipements plus performants.
  • Éclairage : le remplacement des éclairages, leurs suppressions quand ils ne sont pas nécessaires, ou quand l'heure ne s'y prête pas ou plus.
  • L'eau chaude sanitaire : la diminution d'eau chaude sanitaire
  • Introduire d'autres sources d'énergies, quand cela est possible, pour favoriser l'autoconsommation ou des énergies moins chères.
  • Penser à une gestion technique des bâtiments pour les hôteliers afin de réduire les consommations de leurs établissements.
  • Diminuer la consommation d'énergie consacrée au traitement des déchets en triant et en réduisant les déchets du fonds de commerce.
  • A moindre échelle, il faut vérifier si la facture de consommation d'électricité et gaz est adaptée.
  • S'approvisionner de façon plus locale pour diminuer les coûts de transports.

Cette approche pointue permet déjà d'améliorer le résultat brut d'exploitation.

Traduction des économies d'énergies sur l'attractivité

A travers cette recherche d'optimisation, l'entreprise se remet bien souvent en cause et son image peut en ressortir de façon plus positive. Ceci n'est pas valable dans toutes les activités mais par exemple, lors d'une rénovation et de travaux d'amélioration énergétique, les établissements de tourisme accèdent à des labellisations ou à une image plus vertueuse qu'ils peuvent afficher sous forme de label ou de classement.

Les commerces peuvent également promouvoir des produits de proximité, diminuer leurs coûts de transports, et afficher ce positionnement marketing.

Se pencher sur ces travaux de rénovation, d'amélioration, redonne souvent à l'entreprise la capacité de communiquer sur le "renouveau" de son fonds de commerce, de ses produits, d'augmenter sa visibilité et son attractivité. Cette réflexion énergétique et les modifications qu'elles génèrent sont parfois un levier de communication positive si les changements sont visibles et palpables pour les clients.

La valorisation du fonds de commerce et du foncier

Pour finir que ce soit, de petites économies sur la facture énergétique ou de plus grands changements dans les modes d'exploitation, ce diagnostic énergétique ne peut que valoriser le fonds de commerce ou au minimum le compte de résultat de l'entreprise, ce qui en matière de transaction commerciale et de valorisation ne peut être que positif. Il peut conjointement améliorer la valorisation du foncier pour les propriétaires des murs.

Pour aller plus en détails sur les raisons de bien maîtriser l'énergie pour les commerces, cafés, hôtels, restaurants et autres hébergements de tourisme, la CCI Rennes organise le lundi 1er décembre une conférence qui reposera sur des témoignages de chefs d'entreprises commerciales et les explications de deux experts de ces économies d'énergies. Un tour d'horizon sur les aides et les leviers possibles sera également présenté.

Découvrez le programme détaillé ici

Invitation gratuite avec obligation d'inscription

A lire également

Retrouvez l'atelier "Le territoire, levier de la transition écologique et énergétique

Le 10/09/2015

Le troisième atelier "transition énergétique" de l'année 2015 a eu lieu le 10 septembre 2015 à la CCI Rennes de 8H30 à 12H00.
regardez en différé la vidéo et retrouvez les présentations.

Territoires, facilitateurs de la transition écologique et énergétique des entreprises

Le 01/09/2015

Pour faire face au enjeux de la transition énergétique, chaque entreprise peut mettre en oeuvre des actions individuelles d'adaptation. S'intégrer dans une dynamique collective lui permet d'aller plus vite et plus loin. C'est l'objectif des collectivités qui développent des démarches territoriales.

Retrouvez les présentations de l'atelier " Autoconsommation/autoproduction" du 9 juillet 2015

Le 09/07/2015

L'atelier du 9 juillet 2015 a été l'occasion de présenter la question de l'autoconsommation et de l'autoproduction pour les entreprises.
Pourquoi est-il pertinent de s'intéresser à une démarche d'autoconsommation dans le cadre d'une démarche de performance énergétique globale ?