Les innovations des produits de la mer : vers un rapprochement de l'univers de la viande sur les cuissons barbecue, grill et plancha.

Le 17 septembre 2014

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Alors que la consommation de poisson en France entre mars 2013 et mars 2014 a reculé de 5% selon le dernier bilan de France Agrimer, ce secteur n'hésite plus à innover et s'inspire de l'univers de la viande. Zoom sur les dernières nouveautés de l'univers poisson.

Même si le poisson reste un produit fortement sollicité par les consommateurs en France de par ses bienfaits santé et naturalité, les données chiffrées ne sont pas au beau fixe :

  • Volumes achetés : 11.8kg acheté en 2013 vs 12.2kg en 2012
  • Budget annuel : 122.50€ en 2013 vs 123.50€ en 2012
  • Actes d'achat : 12.4 produits achetées en 2013 vs 12.9 en 2012

Source : Kantar Worldpanel 2013

 

Au vu de ces chiffres en perte de vitesse et d'une actualité plutôt pessimiste sur la consommation de poisson avec la mise en garde de l'Anses contre la consommation excessive de poisson gras et le reportage télévisuel dénonçant l'industrie du saumon en Norvège, les industriels redoublent d'efforts avec des innovations qui viennent redynamiser la catégorie. Ce petit coup de boost passe notamment par la séduction des jeunes qui boudent ces produits. Effectivement les moins de 35 ans mangent trois fois moins de poisson que leurs ainés de plus de 50 ans. Ces mêmes jeunes trouvent d'ailleurs que le poisson n'est pas très "fun", difficile à préparer et ils n'aiment pas les arêtes.

 

Zoom sur les innovations

 

burger saucisseL'entreprise britannique Macknight a lancé la gamme Simple Salmon. Certaines de ces références viennent tout droit de l'univers de la viande comme le burger de saumon, les boulettes ou la saucisse de saumon. Les burgers de saumon sont sans conservateurs, ni additifs et sont riches en oméga 3. Le sachet coloré renferme 4 burgers gourmets. Quant aux saucisses de saumon, elles contiennent au moins 90% de saumon et sont pauvres en matières grasses (7%). 8 saucisses de 30g chacune sont présentes dans le packaging.

 

 

 

Le groupe norvégien Marine Harvest a lancé lui la gamme Appéti'Marine composée de 9 références de brochettes à griller :

  • 3 références classiques de 3 brochettes (1 référence saumon, 1 référence saumon et julienne et 1 référence saumon et lieu noir).
  • 3 références marinées : pavés de saumons marinés avec une grille, brochettes de lieu noir mariné au thym et citron, brasserades de saumon.
  • 1 référence lancée spécialement pour la Coupe du Monde du Brésil : brochette de lieu noir et de saumon relevée avec une marinade brésilienne épicée.

marine harvestPréparées et emballées à Lorient en France, ces grillades de la mer sont prêtes à l'emploi. Ces barquettes se composent de poissons 100% frais et sont garantie sans OGM, sans huile de palme et sans arête. La DLC est de 8 jours.

 

merguez saumonAprès les saucisses de saumon commercialisées en été 2013, Delpierre vient de lancer les merguez 100% saumon. La barquette se compose de 4 merguez avec une DLC de 11 jours.

seiches delpierreAfin de compléter sa gamme, cette entreprise a également sorti au même moment des petites sèches marinées ail & persil pour des grillades réussies. Faciles d'utilisation, elles sont cuites en seulement 8 minutes.

 

 

 

L'entreprise Meralliance a également investi ce créneau en ajoutant à sa gamme deux nouvelles références de la marque Armoric spécialement pour la plancha ou pour le barbecue. Effectivement, Saumon sauvage mariné au curcuma/cumin ou Saumon sauvage mariné tomate/piment ont intégré les linéaires depuis cet été. Ces recettes sont sans conservateurs, ni colorants artificiels. Le saumon sauvage quant à lui est certifié pêche responsable. Chaque sachet renferme un plateau composé de 7 pièces minimum de saumon, soit un poids total de 210g. Le plateau étant en aluminium, il peut donc se poser directement sur la grille du barbecue pour une cuisson en 9 minutes. Pour la plancha, les morceaux de saumon sont prêts à l'emploi, ils nécessitent seulement une cuisson de 5 minutes. La DLC de ce produit est de 15 jours.

 

Image kebabDe l'originalité également en restauration avec l'entreprise italienne Fishkebab qui propose un kebab de produits de la mer. Pieuvres, soles, crevettes et même Saint-Pierre sont cuits sur le grill "façon kebab", assaisonnés et relevées avec des herbes. Sans additif ni conservateur, ces kebabs de poisson peuvent être dégusté avec du pain pita, sur une pizza ou accompagné de légumes. Ils contiennent des oméga 3 et sont pauvres en matières grasses. Le prix varie de 20 à 25€ la pièce de 3 kg. Ces produits ne sont, à date, commercialisés qu'en restauration.

 

 

Le poisson saisit l'opportunité de s'inviter sur le grill

En cette fin de période estivale, les innovations des produits de la mer identifiées portent principalement sur la cuisson au barbecue, grill ou plancha. Il est vrai que cette tendance explose en France : il s'est vendu en 2013 un million de barbecue. Mais pour l'instant cet engouement profite principalement à la catégorie viande, seulement 5% des produits consommés à griller sont à base de poisson. Les produits de la mer arriveront-ils à saisir l'opportunité ? Les bilans post-lancements nous le diront ...

A lire également

Le petit-déjeuner : un moment de consommation propice à l'innovation...

Le 23/05/2017

Depuis quelques temps, les pays anglo-saxons revisitent l'offre de produits dédiés au petit-déjeuner. Exit les tartines au beurre, les plats considérés comme cœur de repas ont trouvé un relai de croissance au travers d'un nouvel instant de consommation : pizzas, wraps et burgers s'invitent sur le petit-déjeuner pour réveiller nos papilles…

Innover sur le segment de la minceur : Coca-cola Plus, le brûleur de graisses ?

Le 18/05/2017

Partout dans le monde, les politiques font la chasse aux calories, accusant divers produits, dont les sodas, de l’épidémie d'obésité. Charge aux industriels d'être proactifs et, avant toute coercition, de s'adapter tantôt par des stratégies de reformulation, tantôt par des actions de communication ou d'éducation nutritionnelle. Cas de la minceur...

L'art de découper les légumes : un atout pour des innovations de rupture ?

Le 15/05/2017

Le consommateur recherche la facilité et privilégie le prêt à cuisiner voire le prêt à manger. Si l'art de la découpe est mis à l'honneur au rayon boucherie et est source d'innovation, il est peu valorisé sur les fruits et légumes. Et si ré-enchanter la consommation de légumes passait par la manière de les découper à la façon "vegetable butcher" ?