Le concours Ecotrophelia récompense un produit destiné aux séniors dépendants.

Le 21 août 2014

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Créé en France en 2000, ECOTROPHELIA est né d'une initiative de la CCI du Vaucluse pour organiser les "Trophées étudiants de l'innovation alimentaire". Cette année, un produit destiné aux séniors dépendants s’est vu doublement récompensé…

 

 

Les séniors, un marché à fort potentiel.

En France, le marché des seniors offre un fort potentiel de développement avec une croissance annoncée de 4 % par an. Mais ce marché est complexe, tant les attentes et les besoins de cette cible sont hétérogènes.

Concernant spécifiquement la cible des séniors dépendants, l’enjeu réside en particulier autour des sphères nutritionnelle et sensorielle. L’acte alimentaire ne se résume pas à la satisfaction d’un besoin physiologique. La dimension plaisir doit être particulièrement travaillée, pour des consommateurs en maison de retraite, pour qui la composition des menus, l’heure et le lieu des repas ou la place à table sont imposés...

 

 

 

Les bonnes idées des étudiants demain dans l’assiette des consommateurs ?

Soutenu par de nombreux partenaires, le concours ECOTROPHELIA - Trophées étudiants de l'innovation alimentaire permet aux élèves des écoles d’ingénieurs agroalimentaires de mettre en avant leur savoir-faire en matière d’innovation.

La finale de l’édition 2014 s’est tenue du 1er au 3 juillet au Palais des Papes d’Avignon. Plus de 130 étudiants représentant 12 écoles d’enseignement supérieur ont présenté 17 innovations, en phase avec les tendances de consommation, respectueuses de l’environnement et conformes aux recommandations nutritionnelles. Un jury composé de professionnels de l’industrie, de la gastronomie et de la distribution placé sous la présidence de Jean-Philippe GIRARD, président de l’ANIA (Association Nationale des Industries Alimentaires) a analysé, dégusté et évalué les projets finalistes.

Les première et troisième places ont été remportées respectivement par une équipe de Montpellier SupAgro et son DuoMarin (aide culinaire à base de poissons frais) et par une équipe d’ONIRIS Nantes et son Rest'&'Nature (apéritif sain aux légumes et à double usage, tartinable frais et sauce chaude). La seconde place a été attribuée à des étudiants de l’ISARA de lyon, qui ont choisi de s’intéresser aux séniors.

Double récompense pour la Gamme de Bouchée Héritage seniors.

EcotropheliaL’Ecotrophelia France d'Argent, doté de 4 000 €, a donc été attribué à la Gamme de Bouchée Héritage, permettant de proposer aux personnes âgées et dépendantes des plats chauds en forme de petites bouchées qui répondent aux enjeux de dénutrition de cette population affaiblie et aux besoins nutritionnels spécifiques.

A noté que le produit a également obtenu le prix « Mention spéciale Innovation Nutrition : Alimentation pour les Séniors » en partenariat avec le cluster Nutravita et le pôle de compétitivité Vitagora®, doté d’un montant de 1000 €.

 

Outre la dotation, les produits ont remporté un vif intérêt auprès des industriels du secteur et se retrouveront peut-être, dans un avenir proche, dans les linéaires ou à la "carte" des sociétés de restauration collective…

A lire également

Le petit-déjeuner : un moment de consommation propice à l'innovation...

Le 23/05/2017

Depuis quelques temps, les pays anglo-saxons revisitent l'offre de produits dédiés au petit-déjeuner. Exit les tartines au beurre, les plats considérés comme cœur de repas ont trouvé un relai de croissance au travers d'un nouvel instant de consommation : pizzas, wraps et burgers s'invitent sur le petit-déjeuner pour réveiller nos papilles…

Innover sur le segment de la minceur : Coca-cola Plus, le brûleur de graisses ?

Le 18/05/2017

Partout dans le monde, les politiques font la chasse aux calories, accusant divers produits, dont les sodas, de l’épidémie d'obésité. Charge aux industriels d'être proactifs et, avant toute coercition, de s'adapter tantôt par des stratégies de reformulation, tantôt par des actions de communication ou d'éducation nutritionnelle. Cas de la minceur...

L'art de découper les légumes : un atout pour des innovations de rupture ?

Le 15/05/2017

Le consommateur recherche la facilité et privilégie le prêt à cuisiner voire le prêt à manger. Si l'art de la découpe est mis à l'honneur au rayon boucherie et est source d'innovation, il est peu valorisé sur les fruits et légumes. Et si ré-enchanter la consommation de légumes passait par la manière de les découper à la façon "vegetable butcher" ?