Etude TNS Sofres : "Comportements et perception des consommateurs à l'égard des étiquettes nutritionnelles et environnementales"

Le 21 août 2014

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Fin juin, Pascale Grelot-Girard, Directice Innovation de TNS Sofres a présenté son étude sur les "Comportements et perceptions des consommateurs à l’égard des étiquettes nutritionnelles et environnementales".

 

 

Les principaux enseignements de cette synthèse sont :

  • Dans un contexte de méfiance à l’égard de la qualité des produits alimentaires, le consommateur est en quête de réassurance et de preuves tangibles, notamment concernant les informations sur les étiquettes ou sur le pack.

 

 

 

  • Et pourtant tous les consommateurs ne lisent pas toujours les étiquettes. Effectivement plus de 8 Français sur 10 les lisent lors du 1er achat d’un produit, ils sont un peu plus d’un sur deux (56%) à le faire lors du réachat du produit. Et 68% à le faire lors de son utilisation ou sa consommation.

  • Les étiquettes sont jugées difficiles à lire pour 59% des interrogés, à comprendre pour 56% et trop nombreuses pour 48% des consommateurs.

  • Côté environnemental, 1 Français sur 2 a confiance dans les déclarations des fabricants quant aux performances environnementales de leurs produits. Mais seulement 36 % des Français estiment que les informations sur les emballages des produits alimentaires permettent de connaître l'impact environnemental d'un produit.

    Côté nutritionnel, l’étiquetage nutritionnel coloriel, à l’instar de ce que font les Britanniques, pourrait être une piste d’évolution et de réassurance.

 

Télécharger l'étude complète de TNS Sofres : "Comportements et perception des consommateurs à l'égard des étiquettes nutritionnelles et environnementales"

A lire également

Eaux de bouleau, d'érable, de bambou... Les stars des eaux santé !

Le 20/04/2017

Après l'eau de coco, de nouvelles eaux surfent sur la vague naturelle voire élémentaire. Utilisées depuis des millénaires à des fins médicinales, les eaux de bouleau, d'érable et de bambou apparaissent en grande consommation. Sur quelles promesses marketing s'appuient les marques pour investir le secteur boisson ?

Restauration hospitalière en mutation ? Une offre différente pour l'ambulatoire de l'Institut Gustave Roussy

Le 18/04/2017

L’institut Gustave Roussy, premier centre de lutte contre le cancer en Europe, s’est associé à Alexandre Bourdas, chef doublement étoilé du SaQuaNa, et à Elior, le numéro 1 français de la restauration collective, pour proposer une offre différente en service ambulatoire : plats froids, quantité réduite, goût du produit brut.

Crème glacée et diététique ne sont plus antinomiques… La gourmandise sans culpabilité.

Le 27/03/2017

En Europe la décision est prise quant à l'étiquetage nutritionnel mais elle ne fait pas l'unanimité… Chez Halo Top pas de code couleur mais un nombre, occupant une place majeure sur le pack : celui de la valeur énergétique. Pas de complexes pour cette marque de crèmes glacées qui annonce fièrement, en front-pack, le nombre de calories par pot.