DB Schenker livre le centre-ville en Triporteurs Rennais

Le 11 juillet 2014

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Depuis septembre 2013, DB Schenker confie une partie de ses livraisons en centre-ville de Rennes aux Triporteurs Rennais : 10 mois après, quel est le bilan ?

Au printemps 2013, Fabrice Marteaux, dirigeant des Triporteurs Rennais et Anthony Guillouët, directeur de l’agence DB Schenker de Rennes, se rencontrent lors d’une réunion organisée par Bretagne Supply Chain. Quelques mois plus tard, le livreur DB Schenker confiait aux Triporteurs Rennais quelques colis à livrer en centre-ville.

Expérimenter

Pendant les premiers mois, Les Triporteurs Rennais ont effectué une dizaine de livraisons par jour pour le compte de DB Schenker. Mais dès janvier 2014, une fois les processus bien définis, la qualité du service validée et la relation de confiance instaurée, le nombre de livraisons a doublé, pour atteindre à partir d’avril une moyenne quotidienne de 25 livraisons.

Ces livraisons sont composées en moyenne de 3 unités de manutention. Les colis et les palettes sont déposés le matin au local des Triporteurs Rennais, place des Lices, et distribués toute la journée dans les commerces, les entreprises ou chez les particuliers. Chaque jour, près d’1,5 tonne de marchandises est livrée pour Schenker par l’un des 7 triporteurs qui sillonnent le centre-ville (charge utile de 250 kg), par l’un des 2 véhicules électrique ou par un livreur à pied, équipé d’un transpalette électrique adapté au centre-ville.

Pérenniser

Malgré la rupture de charge supplémentaire, la qualité des livraisons est restée très élevée et la performance qualité dépasse les 99,5%.

Le taux de livraison au premier passage a bondi de 90 à 98% avec la solution apportée par Les Triporteurs Rennais. Alors que le livreur Schenker subissait les contraintes horaires d’accessibilité au centre ville, Les Triporteurs Rennais peuvent livrer les particuliers le samedi ou certains commerçants le lundi après-midi. Surtout, le poids-lourd du livreur Schenker (12T) était tributaire des difficultés de circulation et de stationnement, qui freinaient sa productivité et l’empêchaient de livrer quelques colis au premier passage, faute de temps ou d’espace disponible pour s’arrêter.

Quant au coût de la livraison, il a très légèrement augmenté. Mais Anthony Guillouët explique que pour Schenker, ce projet a non seulement permis d’absorber la croissance de l’activité, mais surtout, il représente un investissement dans la livraison écologique : le léger surcoût est donc très raisonnable. Le groupe DB Schenker s’engage en effet dans une politique volontariste pour le développement durable, tant d’un point de vue économique, social, qu’environnemental. Et ce projet avec Les Triporteurs Rennais évite la circulation d’un camion de 12 tonnes dans le centre-ville par jour !

 

Fabrice Marteaux et Anthony Guillouët poursuivent ce partenariat gagnant-gagnant sur Rennes et l’ont même exporté à Nantes, puisque l’agence DB Schenker locale travaille depuis janvier 2014 avec Les Triporteurs Nantais. Dans les deux villes, cette solution répond bien à certaines problématiques de circulation des marchandises en ville et de logistique urbaine. 

Auteur(s)

Elodie Le Provost, Bretagne Supply Chain

A lire également

(Ré-) Adhérez à Bretagne Supply Chain en 2017 !

Le 08/03/2017

Pour rejoindre la communauté logistique bretonne, ne rater aucun événement et enrichir votre réseau professionnel, adhérez à Bretagne Supply Chain en 2017 !

Coopération logistique, l'aventure BSC s'arrête : une expérience riche !

Le 10/02/2017

Les membres de la commission coopérations logistiques ont décidé de mettre fin à leur projet pour des raisons de faisabilité économique. Individuels ou collectifs, les enseignements de ce projet sont très riches pour toutes les parties prenantes.

GNV : selon vous, où devraient être implantées les stations bretonnes ?

Le 10/02/2017

Après les enquêtes menées dans le Morbihan et le Finistère, nous sollicitons les chargeurs, transporteurs et distributeurs pour connaitre leurs besoins en GNV dans les Côtes d'Armor et en Ille-et-Vilaine (flotte et localisation des stations): répondez à l'enquête !