Vélo à Assistance Electrique : l'ascension continue

Le 02 juillet 2014

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Des ventes en hausse

Avec 56 000 unités vendues, les ventes aux particuliers de Vélos à Assistance Electrique ont connu une nouvelle hausse au cours de l’année 2013. Passant de 1,6 à 2 % du volume des vélos vendus sur l’année, cette catégorie de vélos continue son ascension. Au sein du segment des "bicyclettes conçues pour la mobilité", qui intègre les vélos de ville, pliants et électriques selon la segmentation du CNPC, (Conseil National des professions du cycle) représentant 11 % du marché global avec 326 000 vélos urbains, les VAE s’imposent à 17,2 %.

Des modèles pour tous les usages

La confirmation de l’évolution de ce mode de transport apparaît dans la diversité de l’offre proposée. Les usages couverts par les VAE se multiplient. VTC, VTT, modèles pliants et vélos de course, l’assistance électrique s’adapte aux envies et besoins des utilisateurs. Combinés avec des infrastructures adaptées (pistes, garages sécurisés, bornes de recharge…), les avantages d’un tel mode de transport peuvent être nombreux pour une utilisation quotidienne. Ainsi, en opposition au trajet automobile, le cycliste peut profiter de coûts de déplacement plus faibles, d’une rapidité en zone congestionnée, d’une praticité d’utilisation… tout en évitant un effort trop soutenu.

Ventes de VAE en France

 

Avec un budget moyen de 836 € par VAE, les acheteurs français sont attentifs aux conseils des magasins spécialisés où 75 % de leurs ventes de l’année passée ont été effectuées. Avec 192 000 vélos électriques vendus et un montant moyen de 1 870 €, les Pays-Bas affirment leur position de leader européen et soulignent la dimension culturelle de l’adoption des nouveaux usages. A l’échelle européenne, plus d’un million de VAE ont trouvé acheteurs en Europe, contre 854 000 et 716 000 respectivement en 2012 et 2011.

Ventes de VAE en Europe

Une adoption favorisée par les réglementations

D’un point de vue constructeur, les acteurs français ont produit entre 30 000 et 40 000 VAE au cours de l’année 2013 et ont vu leurs exportations bondir de 69 % par rapport à l’année 2012. A l’inverse, les importations ont diminué de 25 %.

Les initiatives françaises vouées à favoriser l’utilisation du vélo sont grandissantes. Le taux d’utilisation du vélo dans les déplacements quotidiens est de 3 %. Le Plan National Vélo ambitionne atteindre un taux de 12 % à l’horizon 2020. Dans son plan d’actions pour les mobilités actives (la marche et le vélo) publié en mars dernier, le Ministère des Transports amorce des axes de travail pour diminuer le réflexe voiture des populations urbaines. Parmi ces diverses mesures figure l’indemnité kilométrique payée par les entreprises pour les trajets domicile-travail en vélo dont un test à grande échelle a été amorcé au début du mois de juin. Le bénéfice pour les cyclistes de la règle du « tourne à droite », évitant l’arrêt forcé au feu rouge dans les carrefours adaptés, devrait être étendu. Enfin, les infrastructures facilitant le déplacement et le stationnement des vélos devront tendre à évoluer et les infractions des automobilistes mettant en danger les cyclistes plus sévèrement punies.

L’ensemble de ces actions ont pour objectif d’étendre le panorama d’usages des vélos. Aussi, l’émergence des Vélos à Assistance Electrique ne restera pas étrangère à cette tendance et pourra offrir au plus grand nombre un regard nouveau sur ce mode de transport. La diffusion des VAE au sein des flottes d’entreprises et de collectivités accompagne leur connaissance et leur adoption. De belles perspectives au sein d’un marché du cycle en légère perte de vitesse.

A lire également

A l’aube d’une révolution des industries de la mobilité ?

Le 30/06/2017

Depuis 2008, l’industrie automobile dans son ensemble a été traversée par une tectonique qui a redessinée la carte des acteurs.Themavision Véhicules & Mobilités est né du constat de ces premiers mouvements au sein de l’industrie automobile et d’une anticipation volontariste des recompositions à venir …

La place de la voiture demain : l'équilibre difficile du secteur automobile

Le 09/06/2017

Comment concilier des objectifs économiques et des objectifs écologiques sans faire de compromis ? L'institut Montaigne a publié ce mois-ci un rapport intitulé "Quelle place pour la voiture demain ?" et fait 10 propositions pour répondre à ces questions. Voici notre synthèse de la synthèse :-)

Dossier InOut 2018 - le meilleur des mobilités numériques

Le 02/06/2017

Rennes Métropole organise en 2018 un événement économique international qui rassemblera les professionnels du numérique et de la mobilité, et les usagers. Tous vivront l’expérience inédite d’inventer et de tester les mobilités de demain. Nous avons décidé de vous partager dans ce dossier permanent les éléments marquant de InOut 2018.