La veille sur les réseaux sociaux : entretien avec Marie Armand

Le 06 juin 2014

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Consultante et dirigeante de l'Œil au Carré, agence de communication sur les médias sociaux, Marie Armand répond aux questions de Themavision sur l'usage des réseaux sociaux dans une démarche de veille, thème d'un atelier organisé à la CCI Rennes en mai 2014.

Quelles sont vos recommandations pour une PME qui souhaiterait initier une démarche de veille ?

S'il n'y avait qu'une seule chose à retenir je dirais : réfléchir à vos objectifs stratégiques pour définir des axes de veille pertinents.

Aujourd'hui, l'offre d'outils de veille gratuits (ou accessibles) est pléthorique. Et, quel que soit le projet d’ailleurs, l'outil n'est qu'un moyen à mettre en œuvre pour atteindre un objectif précis.

Bref, sans cap défini, la veille n'a pas de sens. Le risque majeur étant de se noyer sous une multitude d'informations et d’arriver au constat qu’au final, la veille ne sert à rien.

A ce sujet, j’ai publié il y a quelque temps une cartographie des différentes étapes pour une veille efficace : voir ici.

Quelle place occupent les réseaux sociaux dans le dispositif de veille ?

Lorsque j’ai débuté dans la veille il y a une dizaine d’années, les réseaux sociaux n’en étaient qu’à leurs prémisses. Peu d’informations y étaient divulguées, et les outils pour les surveiller peu nombreux et relativement coûteux.

Aujourd’hui, cette tendance s’est inversée. Trouver la bonne information dans la multitude de contenus disponibles peut s’apparenter à rechercher une aiguille dans une botte de foin. Pourtant, en utilisant les bons outils (et surtout la bonne méthodologie), la veille sur les médias sociaux est aussi riche qu’une veille sur les autres médias.

Mais tout dépend encore une fois de l’objectif à atteindre : pour une veille e-réputation, les réseaux sociaux sont indispensables. Pour une veille financière ou brevet, j’ai davantage de doutes !

Quelles sont les évolutions récentes les plus marquantes dans l’univers des réseaux sociaux et quelles évolutions se profilent à l’horizon ?

L’offre d’outils, payants cette fois-ci, est aujourd’hui beaucoup plus accessible : il est désormais possible de s’offrir une solution de veille efficace pour un peu moins de 600 € par mois. Ce budget peut paraîitre conséquent, mais il y a encore une poignée d’années, des outils moins performants nécessitaient un investissement deux à trois fois plus important.

Les technologies d’analyse des verbatim (les contenus captés et sélectionnés) ont aussi beaucoup évolué : le contexte, la tonalité ou encore les auteurs de ces informations sont passés au peigne fin tout en permettant au veilleur de corriger l’analyse encore incomplète de la machine.

Parce que ces technologies sont encore récentes, les big data et le web sémantique devraient bientôt devenir plus accessibles aux veilleurs, qu’ils travaillent dans de grandes ou de petites structures.

Les derniers entretiens

Construire une stratégie d'influence : entretien avec Johann Fourmond

Le 27 avril 2015

Johann Fourmond, fondateur et dirigeant du cabinet Influence & Vous, est intervenu à la CCI Rennes le 5 février 2015 sur le thème de l'influence. Johann Fourmond répond aux questions de Themavision sur l'élaboration d'une stratégie d'influence, les règles à prendre en compte et les retombées qu'une entreprise peut en attendre.

La sécurité économique des entreprises : entretien avec Jérôme Lainé

Le 19 novembre 2014

Chargé de mission régional à l'intelligence économique à la DIRECCTE Bretagne, Jérôme Lainé est intervenu à la CCI Rennes le 23 octobre 2014 à l'occasion d'un atelier sur la sécurité économique de l'entreprise. Jérôme Lainé répond aux questions de Themavision sur les risques qui pèsent sur les entreprises et les outils pour y faire face.

Les conditions de réussite de la veille : questions à Jérôme Bondu

Le 03 février 2014

Créateur et dirigeant de la société Inter-Ligere.fr, spécialisée en veille, intelligence économique & réputation numérique, Jérôme Bondu est intervenu à la CCI Rennes le 28 janvier 2014 pour animer un atelier sur la veille concurrentielle. Il répond aux questions de Themavision sur les facteurs de réussite pour la mise en place d'une veille.

A lire également

Enquête 2015 sur les pratiques de veille et intelligence économique des entreprises bretonnes

Le 29/04/2015

Portée par CCI Innovation Bretagne et réalisée par l'ARIST Bretagne, en partenariat avec les CCI bretonnes, la Région Bretagne, BDI et la Direccte, cette enquête permet de recueillir et analyser les pratiques de veille et IE des entreprises de la région, de mesurer leurs réussites et difficultés, enfin d'enregistrer les principales évolutions.

Synthesio : une plateforme de veille experte sur les media sociaux

Le 10/03/2015

Synthesio aide les entreprises à surveiller les informations qui circulent sur les media sociaux dans plus de 200 pays et 50 langues. Plateforme de "social media intelligence", le Français Synthesio est un des leaders mondiaux dans son métier.

Pl@net Veille : la veille à la portée des PME

Le 10/03/2015

La CCI Rennes, en partenariat avec l’ARIST Bretagne, met en œuvre le programme Planet Veille. Financé en partie par le Conseil Régional de Bretagne, ce programme a pour objectif d’aider les PME à initier ou mieux structurer leur démarche de veille en exploitant efficacement les outils du web.