La transition énergétique trouve des réponses dans l'innovation frugale et l'innovation de rupture

Le 30 avril 2014

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Penser la transition énergétique équivaut pour l'entreprise à rechercher des réponses qui s'appuient à la fois sur l'innovation de rupture et l'innovation frugale.

 

Pour l'entreprise, l'urgence est un fait avéré. Il faut trouver des solutions au renchérissement et à la raréfaction des énergies et matières premières, mais aussi à la limitation des émissions de gaz à effet de serre. Sa croissance dépend souvent de sa capacité à façonner des nouveaux produits ou des nouveaux services.

Cette stratégie est portée par l'innovation de rupture et l'innovation frugale.

 

 

 

Innovation de rupture et innovation frugale, de quoi parle-t-on ?

Innovation de rupture :

Elle se définit comme "un produit ou un service qui change les règles établies sur un marché et ouvre de nouvelles perspectives à une industrie". C'est le résultat d'un long processus qui nécessite souvent des investissements.

Elle obéit à un processus organisé à l'intérieur de l'entreprise. La première étape consiste à imaginer le futur et à le scénariser ; puis la seconde détermine les technologies innovantes qui sont à intégrer dans les produits.

Innovation frugale :

Elle se conçoit plus comme une réponse inventée par les clients pour répondre à une urgence, à une pénurie de ressources, à un besoin de trouver une solution palliative à des situations trop complexes et sans issue. Ainsi ce sont les modes de consommation qui évoluent et qui nourrissent l'innovation, sans forcément avoir recours à des moyens financiers. L'innovation frugale se caractérise par sa simplicité.

Elle résulte de la pratique des consommateurs, d'un certain bon sens, ou d'une situation d'obligation et de nécessité. Elle tire partie de ce dont les individus disposent à un instant "T", dans un environnement immédiat. La solution trouvée ou mise en oeuvre n'est peut-être pas amener à perdurer car elle repose sur des bases situationnelles et empiriques, plus que techniques. Toutefois elle a le mérite de montrer que l'on peut faire simple et que la créativité peut apporter la solution.

La transition énergétique se nourrit de ces deux modes d'innovation

Les démarches actuelles de partage de réflexion au sein des "fablabs", le mélange des savoirs et des techniques qui s'opère au travers des rapprochements des universitaires, des milieux industriels et des clients, sont en train d'ouvrir de nombreuses pistes de simplification au niveau des processus de créativité.

L'entreprise s'inspire de plus en plus de l'innovation frugale portée par ses clients pour imaginer de nouveaux produits, sans brevet, qui trouvent également plus de débouchés sur les marchés des pays en voie de développement où les normes et certifications sont moins prégnantes dans le processus de mise sur le marché.

Ces deux stratégies d'innovation ont déjà des illustrations dans le domaine du transport où l'on va trouver des  innovations de rupture, que sont les motorisations hybrides et électriques, et des innovations frugales, que sont les solutions de mobilités, tels que le covoiturage et les plateformes qui permettent aux personnes de monter leur équipage.

De nombreuses technologies de rupture sont déjà présentes "sur étagère" pour servir les innovations de rupture et les innovations frugales liées à la transition énergétique. Elles s'adressent également aux secteurs du bâtiment, de la ville intelligente, de la santé, du tourisme...

Cette réalité nourrit le nouveau paradigme de la troisième révolution industrielle et donne à l'entreprise le moyen d'accéder à de nouveaux marchés internationaux.

 

 

Crédits

© EdwardSamuel - Fotolia.com

A lire également

Retrouvez l'atelier "Le territoire, levier de la transition écologique et énergétique

Le 10/09/2015

Le troisième atelier "transition énergétique" de l'année 2015 a eu lieu le 10 septembre 2015 à la CCI Rennes de 8H30 à 12H00.
regardez en différé la vidéo et retrouvez les présentations.

Territoires, facilitateurs de la transition écologique et énergétique des entreprises

Le 01/09/2015

Pour faire face au enjeux de la transition énergétique, chaque entreprise peut mettre en oeuvre des actions individuelles d'adaptation. S'intégrer dans une dynamique collective lui permet d'aller plus vite et plus loin. C'est l'objectif des collectivités qui développent des démarches territoriales.

Retrouvez les présentations de l'atelier " Autoconsommation/autoproduction" du 9 juillet 2015

Le 09/07/2015

L'atelier du 9 juillet 2015 a été l'occasion de présenter la question de l'autoconsommation et de l'autoproduction pour les entreprises.
Pourquoi est-il pertinent de s'intéresser à une démarche d'autoconsommation dans le cadre d'une démarche de performance énergétique globale ?