L'autopartage électrique avec Bolloré

Le 25 mars 2014

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Le 23 janvier 2014, lors du séminaire véhicules et mobilités, l'entreprise Bolloré a exposé son expérience dans l'autopartage et les développements à venir dans le domaine de la mobilité électrique.

La définition officielle de l’autopartage est énoncée à l’article 54 de la loi du 13 juillet 2010 portant engagement national pour l’environnement, dite loi Grenelle 2. Il dispose que « l’activité d’autopartage est définie par la mise en commun au profit d’utilisateurs abonnés d’une flotte de véhicules de transports terrestres à moteur. Chaque abonné peut accéder à un véhicule sans conducteur pour le trajet de son choix et pour une durée limitée ». Cette définition correspond aux « services d’autopartage » développés dans cet article mais ne comprend pas l’autopartage entre particuliers qui représente 9 véhicules partagés sur 10  selon l’étude de CarSonar de 2013

En général, on considère qu’une voiture partagée remplace 9 voitures individuelles ! Cela a bien sûr un impact positif sur la consommation de ressources, l'utilisation d’espace pour le stationnement en ville et la pollution. Au niveau individuel cette fois, les avantages financiers sont importants, allant d’une maitrise des coûts du véhicule aux besoins réels, à l’absence d’achat du 1er ou deuxième véhicule.

Résumé de la vidéo

Blue Solutions, filiale de Bolloré, développe une solution de baterie Lithium Métal Polymère (LMP). Cette technologie permet la gestion et le stockage de l'énergie et son utilisation dans de nombreux services de mobilité électrique comme l'autopartage.

Ici, Olivier COLAS, directeur du développement de Blue Solutions, nous énonce les critères pour que l’autopartage fonctionne :

  • une localisation dans un bassin de population d’une densité d’habitation suffisante,
  • un réseau de transport en commun existant de façon à ce que l’offre d’autopartage vienne en complémentarité,
  • une capacité financière des clients pour le service.

Il revient également sur le succès de l’initiative à Paris, Autolib' qui enregistre aujourd’hui quelques 12 000 locations par jour, soit une multiplication par 3 par rapport aux chiffres de l’année dernière. Depuis son lancement, le service a comptabilisé 4 millions de locations.

De nombreuses villes font le choix de l’autopartage. Parmi elles, il cite Nice, Lyon et Bordeaux. Bolloré vise même l’international avec Indianapolis en Amérique et un développement en Asie. Cependant, O. Colas précise que la stratégie de Bolloré n’est pas à la multiplication massive des villes pour y implanter son service mais plutôt au développement de partenariats public-privé. En effet, la rentabilité d’un tel service est difficile à atteindre et l’avantage du montage décrit précédemment est à la fois de partager les investissements, les risques et de satisfaire différents usages, ceux des salariés comme ceux des citoyens.

L’entreprise se penche également sur 2 autres marchés : les flottes d’entreprises pour proposer un service électrique afin de réduire le coût d’exploitation et la logistique du dernier kilomètre.

Son intervention se termine par un point sur l’électrique pour les particuliers dont les chiffres ne sont pas à la hauteur des espérances. Pour lui, le problème d’un maillage suffisant du territoire en bornes de recharge électrique est le frein majeur à son développement. Cependant, il nous informe que, selon des sources ADEME, la Bretagne deviendrait une des régions les plus maillée de France d’ici 3 ans.

A lire également

Management mobilité événement ademe

Les 5es Journées Nationales du Management de la Mobilité

Le 24/05/2016

Les Journées du Management de la Mobilité se dérouleront du 28 au 29 juin à Rennes Métropole. Les réflexions proposées lors de ces journées nationales d’études s’inscrivent dans un mouvement de fond d’élargissement des politiques de mobilité à la gestion de la demande de déplacement.

BMA : une plateforme collaborative pour accompagner les porteurs de projets mobilité

Le 18/02/2016

S’appuyant sur l'expérience acquise par le projet BMA, un ensemble d’outils et de méthodologies sont élaboré par les groupes d’experts. Cette capitalisation se concrétisera par une plateforme collaborative à destination des organisations et des territoires pour les accompagner dans leur transformation liée à la mobilité.

[Rapport] Usages novateurs de la voiture et nouvelles mobilités

Le 20/01/2016

Ce rapport a été présenté le 15 janvier dernier à l'occasion des 10 ans du Pôle interministériel de Prospective et d’Anticipation des Mutations économiques (Pipame). Il aborde principalement la question de l'autopartage et du covoiturage dans un écosystème de la mobilité en pleine mutation.