Le projet AUDACE pour une mobilité partagée

Le 05 mars 2014

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Gabriel Plassat, ingénieur Energies et Prospective au service Transports & Mobilités de l’ADEME présente un des cinq projets lauréats dans le cadre des Investissements d'avenir pour innover dans la mobilité de demain : le projet AUDACE.

L’émergence d’une mobilité partagée et d’économie collaborative

« Le rôle de la propriété est en train de subir une transformation radicale. Les conséquences de cette révolution sont d’une conséquence et d’une portée fondamentale pour notre société. […] D’ici à 25 ans, l’idée même de propriété paraîtra singulièrement limitée, voire complètement démodée. […] C’est de l’accès plus que de la propriété que dépendra désormais notre statut social. » (J. Rifkin,l’âge de l’accès, 2005). Le phénomène actuel qui illustre au mieux cette affirmation décrivant l’arrivée imminente d’un nouvel âge du capitalisme et d’une société fondée sur l’accès aux biens est notre façon de nous déplacer.

Au XXème siècle, H. Ford promettait « l’automobile pour tout le monde ». Grâce au fordisme, l’automobile a conquis les classes moyennes et ouvrières permettant ainsi son essor. Ainsi, de 25 000 automobiles en circulation en 1907, le parc mondial a bondi à 500 000 en 1914, à 50 millions à la veille de la Seconde Guerre mondiale, pour atteindre les 300 millions en 1975.

Jadis symbole de liberté individuelle et de réussite sociale, les valeurs attribuées à l’automobile sont en train de muter. Des facteurs économiques (hausse du carburant, baisse du revenu des ménages, …) expliquent en partie ce phénomène. Aussi, on peut y ajouter le réaménagement des espaces urbains (moins de places de stationnement : 15% à Paris, augmentation des de zones piétonnes, …) ainsi que le développement du numérique. Ce dernier permet en effet d’adapter et d’optimiser les déplacements. Tous ces facteurs ont conduit à l’émergence de nouvelles mobilités où l’on passe de la possession d’un véhicule à l’utilisation d’un service de transport. Elles s’insèrent dans un mouvement d’ampleur qu’est l’économie collaborative à l’image de l’autopartage, du covoiturage, …

Actuellement, ces nouvelles mobilités posent diverses problématiques. Il est nécessaire de trouver un mécanisme pour mettre en lien tous ces modes de déplacements afin de les rendre accessibles, rapides et mutualisables. Il est également question de réfléchir sur une offre d’assurance adaptée aux besoins c’est-à-dire qui irait au-delà de l’objet.

Le projet AUDACE : des solutions d’assurance adaptées aux nouveaux services de mobilité

Le projet AUDACE (Accélérer et Unir les offres de Déplacements en Autopartage, Covoiturage et voiture Electrique) est un projet subventionné par l’ADEME dans le cadre du programme Véhicules du futur des investissements d’avenir tout comme BMA (Bretagne Mobilité Augmentée)

Celui-ci propose d’expérimenter différents axes innovants de mobilité sur les villes de Bordeaux et Niort durant 18 mois afin d’accompagner au mieux le changement qui s’opère dans l’écosystème de la mobilité. Un des objectifs premiers d’AUDACE est de créer des passerelles entre les alternatives émergentes de mobilité des personnes et leur intégration avec les systèmes de transports publics via les NTIC.

Face à tous ces changements, les assurances doivent modifier leur offre en réfléchissant davantage dans une logique objet-utilisateur qu’uniquement objet-propriétaire. Par exemple, le bonus/malus est, actuellement, affecté au véhicule et non au conducteur. En cas d’accident responsable dans le cadre de l’autopartage, le malus ira donc au propriétaire du véhicule quel que soit l’auto-partageur ayant eu l’accident. Ce mécanisme d’imputation du malus au propriétaire est inadapté à l’autopartage comme l’a relevé cette étude gouvernementale.

La MAIF, coordinateur du projet AUDACE, s’implique en tant qu’opérateur du système pour répondre à cette problématique. C’est une opportunité unique pour cette société de connaître et comprendre les usages dans le but de mieux estimer les risques à travers les expérimentations.

 

 

Auteur(s)

Lucie JACOUTOT, SVA Jean Rozé

A lire également

Management mobilité événement ademe

Les 5es Journées Nationales du Management de la Mobilité

Le 24/05/2016

Les Journées du Management de la Mobilité se dérouleront du 28 au 29 juin à Rennes Métropole. Les réflexions proposées lors de ces journées nationales d’études s’inscrivent dans un mouvement de fond d’élargissement des politiques de mobilité à la gestion de la demande de déplacement.

BMA : une plateforme collaborative pour accompagner les porteurs de projets mobilité

Le 18/02/2016

S’appuyant sur l'expérience acquise par le projet BMA, un ensemble d’outils et de méthodologies sont élaboré par les groupes d’experts. Cette capitalisation se concrétisera par une plateforme collaborative à destination des organisations et des territoires pour les accompagner dans leur transformation liée à la mobilité.

[Rapport] Usages novateurs de la voiture et nouvelles mobilités

Le 20/01/2016

Ce rapport a été présenté le 15 janvier dernier à l'occasion des 10 ans du Pôle interministériel de Prospective et d’Anticipation des Mutations économiques (Pipame). Il aborde principalement la question de l'autopartage et du covoiturage dans un écosystème de la mobilité en pleine mutation.