Groupes d’innovation et démarche de co-construction au sein du Campus de Ker Lann

Le 27 janvier 2014

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Les 4 axes d’innovation, ressortis de l’analyse des 1600 questionnaires de l’enquête mobilité et vie quotidienne des acteurs du Campus de Ker Lann, ont donné lieu à la création de groupes de travail. C’est un bouquet de 15 solutions innovantes qui ont été identifiées, dont 4 seront expérimentées sur 2014 dans le cadre de BMA.

Retour sur l’état des lieux des activités et des mobilités de Ker Lann

Une grande enquête avait été conduite auprès des acteurs du Campus de Ker Lann, en Mai dernier. Elle avait permis d’identifier 4 pistes d’innovation en faveur d’une mobilité plus éco-responsable, ciblant les étudiants et les salariés des écoles et des entreprises.

Comme nous l’avions exposé dans un précédent article, 4 axes d’amélioration ont émergé de l’analyse des activités et des mobilités quotidiennes des acteurs du Campus et du territoire :
 
  • Optimiser l’utilisation mutualisée de la voiture,
  • Développer les connexions intermodales sur le Campus,
  • Développer les relations entre Ker Lann et la Ville de Bruz, plus particulièrement en modes doux,
  • Utiliser la Maison du Campus comme un lieu d’amplification des nouvelles pratiques de mobilité.

Etudiants et salariés volontaires ont participé, entre Octobre et Décembre 2013, à des groupes de travail afin de co-construire un ensemble cohérent de 15 solutions de vie et de mobilité nouvelles pour Ker Lann.

Des usagers auteurs des solutions innovantes de mobilité

Pour construire de façon collaborative les réponses concrètes à expérimenter, chaque axe a été travaillé dans des groupes d’innovation. Au total, c’est plus de 18 heures de débats qui se sont tenues entre 23 participants, répartis en 4 groupes. Agés de 18 à 61 ans, étudiants, enseignants ou salariés d’entreprises, la diversité des acteurs du Campus était bien représentée.

Ces « focus groups » ont été animés par les équipes de la Ville de Bruz, du Laureps-CRPCC (Université Rennes 2), du cluster Eco-Origin et de l’Agence d’Urbanisme de Rennes Métropole (AUDIAR), tous membres de BMA. L’enjeu était triple :

  • Valider et apporter les informations qualitatives complémentaires à la grande enquête sur les activités quotidiennes des acteurs du Campus,
  • Identifier les freins et les leviers d’une mobilité plus éco-responsable,
  • Fort des ces 2 premiers éléments, construire plusieurs scénarios répondant aux exigences des activités et des mobilités actuelles, visant à les améliorer ou à les repenser en profondeur.

Des pistes pour améliorer les déplacements… et la vie quotidienne

Bien que l’angle retenu soit celui de la mobilité, les échanges des groupes de travail se sont rapidement axés sur l’amélioration de la vie quotidienne sur le Campus, et plus spécifiquement de celle des étudiants. En effet, Ker Lann, situé à 10km de Rennes et 2km du centre-ville de Bruz, ne bénéficie pas de l’ensemble des services d’ordinaires plébiscités par les étudiants : commerces, lieux de restauration, médiathèques, salles de spectacles… ce qui génère beaucoup de déplacements pendulaires entre Rennes, Ker Lann, et le centre de vie économique de Bruz. Relocaliser ces activités permettrait aux acteurs du Campus d’éviter ces trajets, et contribuerait très directement à l’attractivité du territoire.

Du point de vue de la mobilité quotidienne, ces "focus groups" ont permis d’identifier des déplacements jusqu’alors peu traités : les trajets inter-campus, entre Rennes et Ker Lann. Enseignants et étudiants se déplacent parfois quotidiennement entre écoles de Ker Lann et universités rennaises, souvent aux mêmes heures, sans forcément le savoir… Une piste à creuser pour une mutualisation des moyens de transports, voire à plus long terme, pour des dispositifs de visioconférence et d'e-Learning.

Pour les entreprises, où les déplacements professionnels sont plus diffus et moins maîtrisables, l’enjeu a été de formaliser une réflexion sur la mutualisation de services et le croisement des compétences. Sur ce dernier point, plutôt que faire appel à des ingénieurs parisiens, pourquoi ne pas jouer la carte du local ? Encore faut-il créer des espaces, temporels et physiques, de rencontres entre écoles, entreprises et étudiants. Autant de réflexions envisagées par les différents groupes d’innovation, notamment autour d’une réhabilitation de la Maison du Campus.

Concrètement, ce sont 3 axes de changement pour des solutions innovantes et d’optimisation de l’existant à court, moyen et long terme qui ont émané des groupes :

  • Développer des services liés aux activités quotidiennes,
  • Faire jouer la proximité en multipliant les échanges physiques et d’informations entre la Ville de Bruz et le Campus,
  • Animer et faire vivre le Campus.

Un "bouquet" de 15 solutions a été formalisé et proposé mi-janvier pour délibération au Comité de Pilotage du démonstrateur BMA, composé d’acteurs représentants les entreprises, les écoles, les étudiants et les collectivités territoriales. Au final, 4 solutions ont été retenues pour expérimentation au sein de BMA, dès 2014 : un dispositif d’auto-stop de proximité, un système de livraison de courses pour les étudiants résidents sur le Campus, des vélos en libre service, et un site Internet commun à tous les acteurs du Campus et apportant des services de mobilité à forte valeur ajoutée. Nous vous présenterons ces expérimentations co-construites dans un article à suivre.

Pour les 11 autres, loin d’être abandonnées puisqu’elles sont toutes interdépendantes, elles vont être – ou sont déjà – prises en charge par d’autres acteurs locaux. Déclencher chez les acteurs des initiatives multiples et variées sur ce territoire, par une réflexion sur la mobilité décarbonée, est l’un des paris de BMA… en phase d’être gagné !

A lire également

Semaine Européenne de la Mobilité sous le signe des deux roues à la SVA Jean Rozé

Le 15/09/2015

Comme chaque année pour la Semaine Européenne de la Mobilité, la SVA propose de nombreuses animations pour sensibiliser ses salariés aux mobilités alternatives.

semaine de la mobilité université rennes 2 bma

Semaine Européenne de la Mobilité : l'Université Rennes 2 multiplie les initiatives

Le 08/09/2015

Dans le cadre de la semaine européenne de la mobilité et de son Plan de Déplacement d’Etablissement, l'Université Rennes 2 propose de nombreuses actions de sensibilisation aux mobilités alternatives.

Comment déployer l'usage du vélo à grande échelle ?

Le 03/06/2015

Le 22 mai dernier, BMA organisait une matinée vélo à la CCI Rennes intitulée "comment déployer l'usage du vélo à grande échelle". Au programme, partage d'expériences de territoires exemplaires avec les Pays-Bas et Strasbourg, et retour sur l'introduction du vélo à assistance électrique pour les trajets domicile-travail par BMA.