Qualité de l'air : les Plans de Prévention de l'Atmosphère identifient les actions et portent à connaissance les enjeux

Le 17 janvier 2014

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Le PPA s’applique à toutes les agglomérations de plus de 250000 habitants et zones en dépassement aux normes de la qualité de l’air existant. Il concerne tous les secteurs d’activités émetteurs de polluants atmosphériques : transports, industries, résidentiel-tertiaire... Le PPA de Rennes Métropole sera adopté au plus tard à fin juin 2014.
[...]

Le PPA de Rennes Métropole est en cours de révision, il sera ensuite soumis à enquête publique et adopté au plus tard à fin juin 2014.


Il vise à mettre en oeuvre des mesures et à porter à connaissance les enjeux de la qualité de l’air. Comment peut-il se traduire dans les différentes filières ?

De nouveaux produits ou de nouveaux marchés pourraient-ils être la traduction de ces recommandations ?

 

 

 

Concernant le transport routier de marchandises, des propositions sont faites, telles que :

  • L’intégration des véhicules dans un système de transports intelligents ou ITS (communication véhicules et infrastructures) à destination des transporteurs mais qui permet aussi  aux usagers d’éviter les zones d’engorgement.

  • Un site pour informer les usagers sur les zones de travaux, mutualisé avec les informations données par les collectivités sur les chantiers en cours qui peuvent perturber la circulation.


De leur côté les entreprises travaillent également à optimiser leurs transports :

  • Par un meilleur coefficient de chargement des camions,
  • La réduction des trajets à vide,
  • L’organisation plus efficace des trajets,
  • La formation à l’éco-conduite, la diffusion des bonnes pratiques,
  • La charte d’engagement « objectif CO² pour les transporteurs qui s’engagent ».
  •  L’Adoption des modes de transports moins polluants (électrique – Ent. Deter et véhicule aux normes euro VI), livraison à vélo (Tout à vélo, …)  
  • L’engagement des commerçants pour assurer la promotion des chartes de livraisons avec la meilleure adaptation possible  à la réglementation des livraisons
  •  La mutualisation des réceptions de marchandises

Les  collectivités font des propositions qui  s’orientent vers la facilitation :

  • Des  réserves de foncier à proximité du centre-ville pour permettre aux transporteurs de s’approcher au mieux du centre-ville et de diminuer leur parcours et leurs émissions.
  •  La conception  d’espaces de livraisons urbains (ELU) pour les livreurs.
  •  L’installation de boîtes à colis automatiques dans des points très fréquentés (parkings, relais…) destinées à la réception des colis pour les  particuliers.
  • La livraison des colis sur le lieu de travail des salariés grâce aux conciergeries
  • Avec l’évolution de la loi sur la réglementation liée à la livraison du dernier kilomètre.


Pour les particuliers, les grandes lignes des mesures préconisées sont les suivantes :

 

  • Réduire les émissions de l’automobile en agissant sur la gestion du trafic
  • Réduire l’utilisation de la voiture pour les petits déplacements
  •  Réduire les vitesses et l’utilisation de véhicules les plus polluants 
  • Développer le covoiturage.


Côté « installations de combustions industrielles ou individuelles »
Les installations anciennes de chauffage au bois ou à ciel ouvert doivent être renouvelées ou bénéficier de pose d’inserts qui permettent de diminuer considérablement les émissions de particules fines.

Côté agriculture et industries
Les mesures consistent surtout à améliorer la connaissance et le suivi des actions ; et à veiller à l’application de l’interdiction de brûlage des déchets verts et de chantier.
L’enjeu de la qualité de l’air est toujours d’actualité, même si 2013     « année de la qualité de l’air » s’est achevée. La pollution par les particules est toujours présente et fait l’objet de beaucoup d’attention de la part de l’Union Européen. Fortes de ces éléments, les entreprises peuvent imaginer tous les nouveaux usages ou solutions  à développer, mais aussi les nouveaux produits et les nouveaux marchés à conquérir.

A lire également

La maîtrise énergétique par les flux logistiques

Le 04/02/2014

L'entreprise qui veut gagner en compétitivité regarde l'ensemble de ses flux à la loupe.
Qu'elle recherche volontairement des solutions d'optimisation énergétique ou qu'elle y soit contrainte par la réglementation, toutes les innovations ou solutions sont étudiées.
Illustrations

L'usine agroalimentaire du futur est économe

Le 10/12/2013

Les industries agroalimentaires bretonnes s'engagent dans une démarche d'amélioration continue pour peaufiner la réalité de l'usine du futur.

Le compte épargne CO2 : le consom'acteur réduit ses émissions et gagne du pouvoir d'achat

Le 10/12/2013

Une nouvelle monnaie est née depuis le 25 novembre 2013, et les consom'acteurs qui s'engagent pour limiter leurs émissions de CO2 gagnent du pouvoir d'achat.