Penser un bâtiment au service des activités de proximité

Le 15 janvier 2014

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Dans le cadre de Bretagne Mobilité Augmentée (BMA), la Coop de Construction et la commune de Breteil définissent une expérimentation qui part de la construction d’un immeuble dédié à l’habitat collectif et aux services, pour imaginer un lieu favorable à de nouvelles activités et à une mobilité plus vertueuse.

La commune de Breteil se situe à environ 20 km de Rennes. Elle est l'une des communes dans laquelle le démonstrateur Coop de Construction souhaite expérimenter de nouvelles solutions de mobilité à partir de son activité de promoteur-constructeur immobilier.

Une réflexion sur la mobilité engagée à partir d’un renouvellement du centre-bourg

La construction du bâtiment « Plein Centre » qui s’achèvera en 2015 constitue pour la commune de Breteil une transformation majeure : cet immeuble, situé en centre-bourg, délimitera une place centrale et comprendra au rez-de-chaussée, des locaux accueillant une micro-crèche et un cabinet médical. Ces services s’ajouteront à ceux existants dans la commune et constitueront ainsi un centre d’activité au cœur du bourg.

Dans ce contexte, la présence de locaux libres au rez-de-chaussée du bâtiment est l’occasion d’un travail collaboratif entre la municipalité et la Coop de Construction afin de créer un « tiers lieu », c’est-à-dire un espace adapté aux besoins des habitants de la commune et leur offrant une alternative à la mobilité automobile via de nouveaux services et/ou de nouvelles pratiques sociales.

Une mobilité quotidienne caractéristique d’un territoire rural

Attiré par le coût du foncier, la qualité de vie ainsi que par la proximité avec l’agglomération rennaise, notamment grâce à la halte SNCF qui assure une liaison avec Rennes en 15 minutes, les jeunes couples avec enfants assurent à Breteil une croissance démographique significative.

Compte tenu du caractère rural de la commune, les activités quotidiennes des habitants génèrent une mobilité automobile conséquente : 40 000 km par jour sont parcourus en voiture chaque jour par les breteillais, soit l’équivalent du tour de la Terre !

S’il est complexe de réduire à partir du lieu de résidence la part des déplacements automobiles liés aux trajets domicile-travail, il n’en reste pas moins que près de 50 % des km parcourus concernent d’autres activités quotidiennes et sont des déplacements locaux de moins de 10 km. Ils concernent les courses, les loisirs, l'école des enfants, les rendez-vous médicaux...

Il existe donc des marges de manœuvre significatives pour diminuer la part de la mobilité automobile des habitants de la commune, sur ces trajets de proximité notamment. L'enquête auprès de la population a d'ailleurs montré que les breteillais se déplacent volontiers en mode doux pour réaliser ces actiivtés quotidiennes hors domicile-travail.

Un « tiers lieu » au service d’une multiplicité d’activités

Dans le cadre de BMA, créer en centre-bourg un « tiers lieu » part de la volonté de relocaliser certaines activités dans la commune afin de réduire la mobilité générée et/ou de la rendre plus écologique.

Définir un « tiers lieu » n’est pas chose aisée : ni lieu de travail, ni annexe du domicile, le tiers lieu est un espace protéiforme dont on peut dire, sans risquer ainsi de le figer dans une définition qui serait incomplète ou restrictive, qu’il est un espace ouvert à tous et qui se construit par l’activité que les individus décident d’y mener. Elaborer un tiers lieu consiste donc à permettre l’émergence d’un espace modulable, adapté aux besoins des habitants, de la commune, des associations.

La réflexion sur le tiers lieu menée par la commune de Breteil et la Coop de Construction en collaboration avec l'équipe BMA, consiste à imaginer le local vacant du bâtiment "Plein Centre" comme un espace polyvalent. C'est à partir d'un travail d'analyse que l'agence Daney Factory a imaginé des scenarii de solutions mêlant habitat et mobilité et qui prennent place dans le contexte de la vie quotidienne de la commune. A travers ces pistes de réponses, on arrive à une première ébauche de l'activité que pourrait abriter ce "tiers lieu". Il pourrait permettre tout autant le télétravail, que de récupérer ses courses via un système de consignes ou encore de favoriser l’accès à une mobilité douce et/ou partagée via un espace dédié au covoiturage et à l’information sur les infrastructures de transport de la commune.

La place centrale délimitée par le bâtiment serait également l'occasion de prolonger la démarche vers davantage de services de mobilité avec par exemple la mise à disposition d’un véhicule partagé ou encore d'abris-vélos pour favoriser l’usage du vélo dans cette commune qui compte déjà de nombreux chemins cyclables et piétonniers. Partant d'un travail sur le centre-bourg, nous sommes rapidement arrivés à étendre la réflexion à la Halte SNCF situé à 600 mètres. Un travail de co-construction entre BMA, Daney Factory et la SNCF Bretagne est déjà à l'œuvre afin d'élaborer un véritable cheminement entre la Halte et le centre bourg. Il permettrait de créer une continuité entre le centre et la Halte tant en termes de mobilité que d'activités.

Compter sur l’appropriation et la modularité comme leviers du changement

Cette démarche s’ancre dans la méthodologie BMA grâce à l’implication des acteurs locaux (élus, commerçants, associations, SNCF, etc.) et des habitants dans le processus de co-construction. Cet élément est primordial pour permettre à tout à chacun une véritable appropriation d’un lieu qui se veut ouvert à tous et dont la modularité est au service de la diversité des usages.

A travers la définition de cette expérimentation, il est possible d'identifier la réflexion sur la mobilité comme étant la source d’une démarche plus large qui, à l’occasion de la construction d’un bâtiment, s’efforce de définir un cadre de vie ouvert sur la commune et au bénéfice d’activités de proximité et créatrices de lien social.

A lire également

Construisons ensemble la ville de demain

Le 05/02/2016

C’est la proposition du jeu collaboratif réalisé par l’Académie des Technologies, Ingénieurs et Scientifiques de France, BMA et ses partenaires. Plus largement, ce support aide à questionner les activités qui organisent les modes de vie sur un territoire et propose d’identifier leurs devenirs possibles au travers du numérique.

Déploiement de l'expérimentation de livraison de courses aux étudiants de Ker Lann

Le 29/09/2015

Cette année, à Ker Lann, la Semaine Européenne de la Mobilité a été l’occasion de lancer officiellement le service de livraison de courses qui a été testé au premier semestre 2015 par une trentaine de résidents du Campus.

Une offre de mobilité packagée pour les étudiants

Le 10/09/2015

Après une année d’expérimentation réussie à Rennes, la SNCF et Keolis commercialisent leur offre étudiante, tout en un, à plus grande échelle et sur d’autres villes étudiantes.