Le goûter : nouvel instant de consommation à part entière

Le 22 novembre 2013

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Le goûter ou plus communément le "4 heures" n'est plus négligé et devient aujourd'hui un quatrième repas assumé par les Français, qu'ils soient petits ou grands. De nouveaux concepts émergent autour de ce moment de gourmandise : le goûter.

 

 Mc Donald's fait honneur au goûter ...

 

mc-cafe gouterAprès le lancement de l'offre " P'tit Déj ", Mc Donald's s'attaque au segment du goûter. En effet, depuis début septembre, Mc Café a intégré le goûter dans son offre avec 2 formules : 

 

  • un pain fuselé garni d'une barre de chocolat au lait Milka et une orangeade au sirop de fraise
  • un cookie (soit au chocolat au lait ou aux deux chocolats ou à la framboise) avec une boisson chaude (café, thé, chocolat ou capuccino)

 

Ces 2 "offres goûter" valent aux alentours de 2.50 €. Cette proposition attractive cible les enfants mais aussi les adultes adeptes du goûter, qui reste une habitude quotidienne très courante chez les Français. En effet :

  • 99 % des 3-10 ans prennent un goûter en milieu de journée, ils sont 84 % entre 11-14 ans selon le cabinet Junior City (source LSA juin 2013).
  • Plus de 66% des adultes succombent aujourd'hui aux joies du goûter selon une étude menée par le Crédoc pour la Collective des biscuits et gâteaux de France.

 

... Mais d'autres concepts de restauration s'intéressent à ce moment convivial du milieu d'après-midi

Même si ces nouveaux concepts n'intègrent pas une offre exclusivement réservée au goûter, la collation de l'après-midi fait partie de leur stratégie. Zoom sur ces intiatives :

 

  • L'émergence des cafés poussettes en France en est la preuve. Ces établissements d'un nouveau genre proposent de multiples activités et/ou jeux aux enfants et mettent à disposition du matériel de puériculture pour le plus grand bonheur des parents. Pendant que les enfants se divertissent, les parents ont la possibilité de se détendre et d'échanger avec d'autres autour d'un goûter gourmand.

A titre d'exemple, le Café Colorié lillois où l'on s'arrête pour une pause goûter et/ou pour participer à un atelier de peinture, éveil musical, anglais ludique, ou arts plastiques… C'est un lieu convivial propice aux rencontres entre parents qui peuvent boire un petit café, grignoter un morceau de gâteau…sans oublier les petits pots pour les bébés !

 montage cafés pousettes

 

  • Starbucks, French Coffee Shop, Alto café, Presse Café ..., nombreuses sont les enseignes de Coffee shops en France. Toutes intègrent des plaisirs sucrés pour les petits creux de 4 heures, même si cet instant de consommation n'est pas le seul visé. A l'instar de Starbucks qui propose une gamme étoffée de pâtisseries gourmandes pour les petites fringales : cakes, cheesecake, muffins, pain perdu, pancake, scone, cookies ou encore donuts ... Les Bars à thés et Bars à chocolats prouvent là encore que le goûter s'affirme comme un véritable moment de consommation au même titre que le petit déjeuner, déjeuner ou diner.

 

bar a salade bar a gouter

Basbag, nouveau concept marseillais a vu le jour début 2013. Ce restaurant affiche clairement sa volonté de communiquer sur le goûter étant donné que Basbag signifie " Bar à salades " & " Bar à goûter ". Côté salé, les clients peuvent faire du sur-mesure en confectionnant eux-mêmes leur propre salade. Côté sucré, une cascade de gourmandises est proposée. Quelques exemples mettent l'eau à la bouche : le cupcake spéculoos - chocolat blanc, le cookies M&M's, le cake tout choco, le muffin confiture de lait et poire   ... Sachant que tous ces petits plaisirs sont faits maison.

 

 

 

Chaque instant de consommation dans une journée trouve une offre adaptée en restauration

Avec la démocratisation de l'offre goûter, la restauration hors domicile couvre aujourd'hui les 4 moments clés de la consommation de la journée. Le goûter consitue aujourd'hui une véritable habitude alimentaire ancrée dans la plupart des mentalités françaises.

D'autres types de repas se profilent sans pour autant avoir l'envergure du goûter.

Apparu dans les années 80 en France, le Brunch  est un repas pris entre la fin de matinée et le début de l'après-midi. Il propose une combinaison de produits sucrés et salés. La restauration, surtout parisienne, s'est emparée de cette nouvelle habitude alimentaire et propose de multiples possibilité de "bruncher" le dimanche. Un site internet recense à ce propos les meilleurs brunchs parisiens : www.oubruncher.com.

Le Slunch (contraction de supper/souper et lunch) ou Drunch (contraction de lunch et dinner) est également en vogue aujourd'hui. Il s'agit d'un goûter dinatoire. Les produits proposés sont des produits simples mais de qualité débutant par des petits plaisirs sucrés vers 17 heurs puis s'ouvrant vers une offre salée vers 19h00. De plus en plus de restaurants pénètrent ce nouveau créneau des afterworks, à titre d'exemple le Makassar Lounge à Paris proposant des chichis chics en version salé et sucré sur des assiettes à partager.

Ces nouveaux moments de consommation sont-ils des tendances de fonds émergentes ou simplement des épiphénomènes ? Très attachés à la tradition des 3 repas structurés, les Français sont-ils prêts à casser les codes en s'ouvrant à des pauses alimentaires plus nombreuses ? A suivre donc la réussite ou non de l'engouement autour de ces nouveaux instants de consommation.

A lire également

ZA, un restaurant snacking littéraire nouvelle génération

Le 29/11/2016

Expérientiel, un mot qui résume très bien le nouveau concept parisien ZA. Ce café littéraire 3.0 nourrit à la fois le corps et l'esprit. Une offre de restauration snacking et des propositions littéraires à disposition, le tout en mode 3.0 !

The Bunyadi : un restaurant éphémère plus naturel que naturel

Le 13/10/2016

Manger en tenue d'Adam et Eve ! Ce pop-up restaurant nudiste propose l'expérience inédite de manger nu de la raw food, une cuisine n'utilisant que des aliments crus. Naturalité quand tu nous tiens !

Smør & Brød : un fast-good qui mise sur la cuisine traditionnelle danoise

Le 21/07/2016

Depuis plus d'un an, ce concept lyonnais, unique en France, met à l'honneur la gastronomie scandinave et plus particulièrement le déjeuner traditionnel danois. Une tartine nommée smørrebrød qui signifie littéralement « pain beurré ».