Les réformes Hartz en Allemagne - Dix ans après, quel bilan ?

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Le 14 mars 2003, le gouvernement fédéral allemand, emmené par le chancelier Gerhard Schröder, lançait officiellement son Agenda 2010. L’objectif affiché de ce programme de réformes était de donner un nouveau souffle à l’économie outre-Rhin, en agissant en particulier sur le marché du travail.

Les « réformes Hartz », votées de 2003 à 2005, ont été les plus emblématiques d’entre-elles : assouplissement des licenciements, libéralisation du travail atypique, mise à plat du système d’assurance-chômage, refonte du régime d’assistance sociale…

Dix ans après, leur bilan prête toujours à débat. Pour les uns, elles expliquent le regain de compétitivité de l’Allemagne et ont permis à ce pays, encore désigné comme « l’homme malade de l’Europe » vingt ans plus tôt, de sortir du chômage de masse. Pour les autres, elles fragilisent le modèle social allemand et n’apportent qu’un bénéfice économique modeste. A l’occasion de la parution de plusieurs ouvrages sur le sujet, La Fabrique de l’industrie souhaite poursuivre la discussion et vous invite à prendre part au débat.

La table-ronde sera animée par Jacqueline Hénard, journaliste et essayiste franco-allemande et auteure de L’Allemagne : un modèle, mais pour qui ? (La Fabrique de l’industrie, 2012).

Avec la participation de :

 

S'inscrire en ligne

Date Le 27 novembre 2013 de 19h00 à 21h00

Lieu Ecole des Mines de Paris
60, bd St Michel
75006 PARIS