Ducros : quand les idées simples sont encore source d’innovation.

Le 14 novembre 2013

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
En période de croissance atone, la nouveauté et la visibilité des marques constituent de puissants leviers de développement. Pour se placer dans un processus continuel d’innovation, la créativité et l’inventivité sont parfois poussées à l’extrême. Et pourtant, certaines idées toutes simples n’ont pas encore été exploitées. La preuve par Ducros…

 

 

Le marché des assaisonnements réalise de belles performances, boosté par l’innovation.

Malgré la conjoncture, le segment des épices, herbes et mélanges réalise de belles performances avec une évolution de + 3,8 % en valeur et + 2,8 % en volume (source : LSA, données en CAM à fin juin 2013, évolution versus 2012).  Dans cet univers, les grandes marques nationales, Ducros en particulier, ont réalisé un important travail de créativité.

 

La marque emblématique de McCormick France redouble en effet d’efforts pour maintenir l’innovation à un haut niveau. Ducros actionne tous les leviers pour générer de la nouveauté permanente : accessibilité prix, premiumisation du produit comme du packaging, nouveaux formats ou innovation par l’usage… Toutes les stratégies sont mises en œuvre pour faire de l’innovation l’un des piliers de la stratégie de la marque.

L’observation des usages recèle de vraies bonnes idées.

Certaines nouveautés sont le fruit de réflexions poussées quant à la formulation ou au process : sachets cuisson, mini-dose, multiplication des saveurs ou gamme ultra-premium.

Alors que d’autres paraissent bien plus évidentes aux yeux des consommateurs, résultant de la « simple » observation des pratiques quotidiennes. Quel consommateur n’a jamais soulevé tous les flacons d’épices du tiroir avant de trouver celle dont il a besoin ? Depuis la mi-septembre, la variété du produit est désormais indiquée sur le bouchon des flacons d'épices Ducros. Il devient ainsi plus pratique d'identifier le produit, du premier coup d’œil.

La prise en compte de la valeur d’usage d’un produit : une réelle valeur ajoutée.

En France, où l’on mesure couramment la performance au nombre de brevets, la vision de l’innovation est davantage centrée sur la recherche et la technologie. Pourtant le modèle d’innovation tiré par les usages permet de capturer des éléments qui vont enrichir ou faire naître des produits destinés à faciliter le quotidien des consommateurs. Réflexion indispensable à l’heure où la praticité est en passe de devenir un pré-requis, une condition sine qua non d’achat.

Alors gardons les yeux grands ouverts pour stimuler notre créativité. Il y existe certainement des sphères de la simplicité encore inexplorées.

A lire également

Une communication humoristique pour les substituts de viande.

Le 21/03/2017

Les dernières éditions du SIAL ou du SIRHA ont fait la part belle aux innovations veggies et ont été à l'image de cette vague de végétarisme qui déferle sur l'alimentaire. D'une communication plutôt sobre et axée environnement ou santé, le 100% végétal s'oriente de plus en plus vers une stratégie décalée, des packagings funs et colorés.

Facilité de préparation : pizza, croque-monsieur et sandwichs au grille-pain.

Le 13/02/2017

Praticité, simplicité, gain de temps, les consommateurs sont à la recherche de solutions pour optimiser la préparation des repas. Après le développement d’emballages permettant une cuisson directe au micro-onde puis la vague des produits à poêler, serait-ce au tour du grille-pain d’évincer nos batteries de cuisine ?

Food Hacking : finie la néophobie alimentaire, vive les expérimentateurs

Le 08/02/2017

Nouvelle manière d’envisager notre alimentation, à la croisée des expérimentations scientifiques et des nouvelles technologies, au service de nouvelles saveurs ou d’avantages nutritionnels, le food hacking bouscule nos usages et nous propose un avenir alimentaire riche d’expériences gustatives innovantes.