Smart grids en Bretagne, amorçage de la filière

Le 20 novembre 2013

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Les smart grids participent à la construction de la réponse à la dépendance énergétique. Bretagne Développement Innovation a publié une étude en septembre 2013 sur le développement de cette technique en Bretagne. Les résultats sont prometteurs.

Le Pacte électrique breton définit une stratégie, des moyens et des actions pour répondre à la problématique d'une production locale insuffisante. Il s'organise autour de 3 axes, la maîtrise de l'énergie, un développement ambitieux de la production d'énergies renouvelables et la sécurisation du réseau.

Dans ce paysage, les smart grids jouent un rôle majeur et leurs impacts techniques se situent à deux niveaux. Ils s'exercent en amont et en aval du compteur électrique. En amont, car l'injection des EnR est délicate compte-tenu du fait que ce sont des énergies décentralisées et instables ; et en aval à cause des conséquences sur les technologies et les services proposés aux consommateurs pour agir sur la demande.

Plus largement, les secteurs de l'énergie et des techniques numériques se rencontrent pour répondre aux questions d'organisation du réseau électrique, des modes de gestion et à l'adaptation de la réglementation d'un nouvel univers énergétique  ; et ce débat qui s'engage sur l'électricité est d'ores et déjà transposable au gaz.

Les atouts du territoire pour le développement de cette filière

D'une part, la Bretagne dispose d'un atout de poids avec sa filière numérique, mais également d'acteurs majeurs sur la production des EnR, d'acteurs techniques et de laboratoires de recherches.

D'autre part, un centre de compétences smart grids vient d'être inauguré à Rennes, en partenariat avec Texas Instruments et Itron avec pour objectif un programme de recherche à vocation internationale sur les réseaux électriques intelligents.

Par ailleurs en termes d'actions, certaines sont déjà menées sur l'effacement et les boucles énergétiques locales.

Les défis à relever pointés par l'étude de BDI

L'étude de BDI constate que le débat sur la transition énergétique est engagé et révèle que l'heure est à la mise en oeuvre de l'adaptation du réseau électrique.

Elle pointe un certain nombre d'actions à mettre en avant, comme :

  • les mécanismes de maîtrise, avec les contrats de performance énergétique.
  • La création d'une agence régionale pour accompagner les collectivités dans la mise en place de ces CPE, l'instruction des dossiers, la mobilisation des financements disponibles et le suivi de leur mise en oeuvre. Agence qui entrainerait une dynamique de la filière bretonne des technologies (nouvelle "box", accès internet, services multimédias, gestion de l'énergie, services de santé à domicile, sécurité...) et aurait également un impact sur le potentiel des services puisque l'efficacité énergétique repose sur des techniques et des services de proximité.
  • L'émergence des villes, des quartiers et des territoires intelligents, mais aussi du concept "Grid Bzh", la centrale électrique virtuelle en relation avec toutes les sources d'EnR, ayant recours aux technologies de stockage, aux techniques d'effacement et à toutes les fonctions intelligentes.
  • La nécessité de développer la formation professionnelle et d'atteindre une Bretagne "Très haut débit" pour répondre aux besoins de communication.
  • L'étude énonce également que le pacte électrique breton devra être suivi, d'un Pacte gaz breton et d'un Pacte eau breton.

Pour aller plus loin, consultez l'étude en pièce jointe.

A lire également

Retrouvez l'atelier "Le territoire, levier de la transition écologique et énergétique

Le 10/09/2015

Le troisième atelier "transition énergétique" de l'année 2015 a eu lieu le 10 septembre 2015 à la CCI Rennes de 8H30 à 12H00.
regardez en différé la vidéo et retrouvez les présentations.

Territoires, facilitateurs de la transition écologique et énergétique des entreprises

Le 01/09/2015

Pour faire face au enjeux de la transition énergétique, chaque entreprise peut mettre en oeuvre des actions individuelles d'adaptation. S'intégrer dans une dynamique collective lui permet d'aller plus vite et plus loin. C'est l'objectif des collectivités qui développent des démarches territoriales.

Retrouvez les présentations de l'atelier " Autoconsommation/autoproduction" du 9 juillet 2015

Le 09/07/2015

L'atelier du 9 juillet 2015 a été l'occasion de présenter la question de l'autoconsommation et de l'autoproduction pour les entreprises.
Pourquoi est-il pertinent de s'intéresser à une démarche d'autoconsommation dans le cadre d'une démarche de performance énergétique globale ?