Hausse inévitable du prix de la palette bois

Le 04 novembre 2013

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Jean Louis Louvel, président du SYPAL, Syndicat National de la Palette, anticipe une forte augmentation du prix de la palette bois de l’ordre de 12% pour l’année 2014. En 2011, la palette a représenté un quart de la production nationale de bois de sciage soit la fabrication de plus de 50 millions de palettes neuves. Sachant que près de 95% des marchandises transportées sur palette se font par palette bois, l’impact n’est donc pas négligeable.

Le marché de la palette bois est principalement local; la France est premier producteur européen.


Depuis 2008, le prix de la palette bois neuve est à un niveau plutôt bas lié à une crise économique persistante et accentué par la tempête Klaus en 2009 qui, rappelons-le a détruit près de 60% de la forêt landaise créant ainsi un surstock de pins maritimes. Le pin maritime représente à lui-seul 1/3 du volume du bois utilisé pour la production de palettes.  Les stocks s’amenuisant, l’augmentation technique du volume d’achat de bois vert se fait déjà ressentir sur le marché.  

A cela s’ajoutent la demande constante du bois énergie et l'essor de l'éco-construction, ainsi que l’augmentation exponentielle de la demande des pays émergents comme la Chine. Les exportations de bois ronds de la France vers la Chine ont progressé de 88% en 2013.

La matière bois, représentant à elle-seule 70-75 % du prix de la palette, la hausse semble inéluctable.

Cette augmentation de la palette neuve devrait rapidement se répercuter sur le marché de la palette reconditionnée dont le prix de vente est étroitement corrélé.

Il faut également prévoir une progression de la demande en palettes locatives en cette période de crise, où les entreprises souhaitent également mettre en oeuvre des solutions durables.

Soulignons tout de même que la palette bois reste économique et avec un impact très limité sur notre environnement. Elle est réutilisable en moyenne 28 fois sur une durée de vie de 8 ans avec une fin de vie valorisée énergétiquement ou recyclée en matière pour la fabrication de panneaux de particules. La palette reste un bon compromis coût/environnement.

A lire également

Logistique, transport, supply chain : la blockchain va changer votre métier !

Le 28/11/2016

La 1ère Conférence Nationale Blockchain et Supply Chain a eu lieu le 23 novembre : point de vue sur la manière dont cette nouvelle technologie va bouleverser en profondeur la performance et les métiers de la logistique, du transport et de la supply chain.

Laurent Vigouroux

DDMRP : quand la supply chain crée de la valeur pour l’entreprise

Le 15/04/2016

Pour tout savoir sur le Demand Driven Material Requirements Planning, BSC a interviewé Laurent Vigouroux, consultant indépendant et expert en DDMRP.

Le transport de marchandises « s’uberise », le marché se déstabilise

Le 18/02/2016

Quand le collaboratif devient marchand, c’est l’uberisation. Et cette vague de transformation numérique (BlablaCar, Air B&B, etc.) atteint aussi le secteur du transport de marchandises : comment ? Pourquoi ? Que faire ?