La Street Food fait parler d'elle

Le 31 octobre 2013

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Alors que la Street Food fleurit partout dans le monde, elle en est seulement à ses balbutiements en France (hormis les camions de pizza). La création de l'association Street Food en Mouvement en 2012 ainsi que le premier Street Food International Festival à Marseille en octobre dernier démontrent une certaine démocratisation de l'activité.

 

Focus sur la Street Food en France

Tout d'abord, zoom sur cette cuisine de rue. Elle se définit par la vente de plats, d'aliments ou de boissons dans la rue ou dans un espace public par un marchand ambulant.

L'association Street Food en mouvement estimait le marché à environ 140 camions à fin juillet 2013 en France (hors camions de pizza). Lors des Premières visions 2014, le 14 octobre à Marseille, Sébastien Ripari (l'un des fondateurs de l'association) évaluait ce nouveau marché à environ 250 camions, sans compter l'ascenscion des triporteurs et des Food Bikes.

L'offre proposée par ces vendeurs ambulants est diverse et variée avec une multiplicité de saveurs culinaires venue d'ailleurs ou non. De plus, cette cuisine de rue "se prémiumise" avec l'arrivée du "gastro" dans la rue issue du patrimoine culinaire français.

De surcroît, ces cantines ambulantes sont réaménagées dans des fourgons aux couleurs et aux formes multiples et attractives avec des concepts très aboutis et bien pensés.

L'association Street Food en mouvement

 

logo street food en mouvement

Le développement de cette cuisine de rue en France a été fortement encouragé et soutenu par la création de l'association Street Food en mouvement en 2012. Cette association est à l'initiative de 7 membres fondateurs :

  

  • Thierry Marx, chef, président.
  • Sébastien Ripari, consultant gastronomique, vice-président
  • Robert Petit, restaurateur, président du Leaders Club de France, vice-président
  • Thomas Clouet, créateur culinaire, vice-président
  • Corinne Menegaux, directrice des salons Equip’Hôtel et Sandwich & Snack Show, secrétaire générale.
  • Franck Trouet, directeur général du Synhorcat, trésorier.
  • Rémy Lucas, psycho-sociologue culinaire
  • Daniel Majonchi, président du Leaders Club International.

Souvent associée à la malbouffe, la Street Food se veut aujourd'hui de qualité. L'association s'est, à ce propos, engagée à définir et officialiser une charte globale de qualité et de fonctionnement officielle, soutenue par les pouvoirs publics. Cette charte permet de cadrer la profession à propos notamment des lois et réglementations, de l'hygiène et la sécurité, de la concurrence commerciale et de l'environnement urbain. Cette association est également un lieu de rencontres, d'échanges et de nouvelles idées entre acteurs de la Street Food.

 

Le premier Street Food International Festival (SFIF) et les premiers Awards 2013

 

Dans le cadre du salon Restonouvo et des Premières Visions 2014, Street Food en Mouvement en collaboration avec Medexpo a inauguré le 14 octobre à 16h30 le premier festival de la Street Food au Dock des Suds à Marseille. Cette inauguration a débuté par la conférence " Street Food : de la pizza à l'étoilé, le marché de demain ? ".

Ce Street Food International Festival (SFIF) a réuni une quinzaine de food trucks innovants français et européens. Ces camions culinaires pouvaient ainsi présenter leur concept en situation réelle dans une rue proche du salon. Des camions de toutes les sortes et toutes les couleurs ont envahi la rue avec des offres culinaires des quatres coins du monde : cuisine française et même marseillaise, américaine, thaï, italienne, tahitienne...

Un certain nombre de ces concepts ont été sélectionnés aux premiers Street Food Awards. Les résultats ont été délivrés au cours de la soirée du 14 octobre :

  • Le street d'Or revient à F&S. Ce Fishe and Shipe a été conçu par le poissonnier de La Boîte à Sardines, Fabien Rugi, et sa compagne. Ce food truck revisite le traditionnel plat anglais à la mode marseillaise : du merlan frit avec des panisses accompagnés de la célèbre sauce provençale : l'aïoli. Les  produits de la mer proposés sont tous frais et issus de la pêche locale.fishe and shipe

 

  • Le street d'Argent a été remporté par La Popote créée par Déborah Stohret et Perrine Goutz. Le concept repense le hot dog et le bretzel avec des ingrédients frais, cuisinés, artisanaux, locaux. A noter les différents pains et bretzels proposés sont fabriqués spécifiquement par un artisan boulanger.

La popotte 2

 

 

  • Le street de Bronze est transmis à Marguerite du Pré. Crée par Sophie Vasseur, ce camion est spécialisé dans le yaourt glacé bio dont la fabrication est artisanale. Ces yaourts sont 100 % naturels, sans conservateur ni colorant artificiel avec 0 % de matière grasse.

Marguerite du pré

 

Les évènements autour de la Street Food s'intensifient. Le SFIF continue d'ailleurs sa route puisque la version parisienne aura lieu les 14 et 15 novembre lors de la 7ème édition du Salon Rapid Resto Show. Cette effervescence cumulée à l'engouement des consommateurs pour une restauration rapide qualitative et variée prouvent que la Street Food a encore de belles cartes à jouer.

A lire également

Paléo 21, retour aux sources

Le 10/11/2017

Nouveau restaurant de la capitale, Paléo 21 associe dans les assiettes des protéines animales, beaucoup de végétaux et des omégas 3, ingrédients empruntés au régime "Paléo", régime de nos ancêtres préhistoriques...Tout en répondant à une tendance sociétale de quête permanente d'une santé parfaite, Paléo 21 propose une carte alléchante.

Tendance partage : de l'entrée au dessert...

Le 12/10/2017

Manger n’aspire pas seulement à nourrir le corps physiologiquement, manger c'est ausi "nourrir" le lien social. De la planche à partager à la pièce maxi format, la commensalité prend plusieurs formes, avec pour objectif de lier et réunir des groupes de consommateurs. Tendance forte, le partage se fait désormais de l'entrée au dessert.

Brut Butcher, concept 100% viande

Le 26/09/2017

Concept hybride entre boucherie et fast-food à la française, Brut Butcher, met à l'honneur la viande de boucherie. Nouvelle coqueluche de restauration "fast casual", ce concept a été lancé par une famille d'artisans bouchers qui a souhaité allier ses 2 passions, la boucherie et la restauration.