Vivapolis : Entrez dans l'offre intégrée de la ville durable pour prospecter les marchés internationaux

Le 22 octobre 2013

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Vivapolis : Une marque et surtout une vitrine pour les entreprises

Cette marque qui regroupe actuellement 70 PME et une vingtaine de grands groupes veut fédérer les entreprises françaises pour aller à l'international vendre un savoir-faire de la ville durable. Elle dispose d'un site où les PME vont pouvoir s'inscrire, définir leurs compétences et montrer leurs réalisations. Véritable vitrine pour les entreprises françaises qui vont gagner en visibilité.

Ubifrance accompagne les entreprises dans leurs démarches à l'export et BPI  finance les investissements nécessaires.

La ville durable : un tremplin à l'export pour les entreprises françaises

Dans un contexte où, notamment les pays émergents connaissent une croissance économique et démographique exponentielle et un taux d'urbanisation galopant ; une analyse prospective a été menée sur 47 pays par la direction générale du Trésor Public, pour évaluer le marché international de la ville durable sur les couples "pays - secteurs porteurs", et les chiffres qui en ressortent sont vertigineux.

De 2012 à 2022, le marché de la ville durable sur ces 47 pays (qui représentent 80% des importations mondiales de ce secteur) affiche un potentiel de progression  de 50 milliards d'euros à horizon 2017 et 100 milliards d'euros d'ici à 2022.

Des réalisations sont déjà en cours, comme par exemple en Turquie une étude d'un écoquartier à Gaziantep, mais d'autres pays comme la Chine, le Brésil, le Maroc, sont aussi particulièrement ciblés.

Des marchés pour les acteurs de premier plan, mais aussi les PME et ETI qui sont sur des marchés de niche

Cette ville durable s'incarne dans une offre intégrée intimement liée à une demande de qualité de vie, autrement intitulée "Le mieux vivre en ville" et qui fait partie des 4 familles d'activités prioritaires pour l'export : "mieux se nourrir", "mieux vivre", "mieux se soigner", et "mieux communiquer". 

Les marchés de niche qui en constituent l'épine dorsale sont liés au savoir-faire français en matière d'ingénierie urbaine, de construction et d'efficacité énergétique, d'amélioration de la qualité de l'air, de retraitement des déchets, de circuit-courts, d'écomobilité et de connectivité. (cf notre article, Ville durable : creuset d'une offre à valoriser à l'export)

Les acteurs de premier plan qui vont répondre aux appels d'offres vont pouvoir entraîner dans leurs sillages des PME et ETI qui sont présents sur des marchés de niche, mais ont besoin de cette réponse groupée pour pouvoir aller sur ces marchés internationaux.

A l'instar du cluster "Eau et assainissement PME et ETI françaises" créé sous l'impulsion d'ITRON, dont nous vous avons parlé dans un précédent article, la possibilité de présenter "un écosystème technique parfaitement complet" est une force pour conquérir de nouvelles parts de marché à l'export.

Une démarche collaborative associant tous les acteurs

Il s'agit d'un levier pour déployer les exportations où chacun peut trouver sa place dans une offre intégrée, d'une possibilité de participation aux salons internationaux et de représentation sur les marchés étrangers.

L'idée de pouvoir satisfaire tous les enjeux dans une même offre permet de répondre à des appels d'offres qui veulent prendre  en compte dorénavant tous les enjeux de ce nouvel écosystème urbain.

Le modèle économique de la ville durable a besoin de cette synergie pour gagner des parts de marché à l'international.

Pour en savoir plus sur VIVAPOLIS, consultez le site en lien ci-dessous.

A lire également

Retrouvez l'atelier "Le territoire, levier de la transition écologique et énergétique

Le 10/09/2015

Le troisième atelier "transition énergétique" de l'année 2015 a eu lieu le 10 septembre 2015 à la CCI Rennes de 8H30 à 12H00.
regardez en différé la vidéo et retrouvez les présentations.

Territoires, facilitateurs de la transition écologique et énergétique des entreprises

Le 01/09/2015

Pour faire face au enjeux de la transition énergétique, chaque entreprise peut mettre en oeuvre des actions individuelles d'adaptation. S'intégrer dans une dynamique collective lui permet d'aller plus vite et plus loin. C'est l'objectif des collectivités qui développent des démarches territoriales.

Retrouvez les présentations de l'atelier " Autoconsommation/autoproduction" du 9 juillet 2015

Le 09/07/2015

L'atelier du 9 juillet 2015 a été l'occasion de présenter la question de l'autoconsommation et de l'autoproduction pour les entreprises.
Pourquoi est-il pertinent de s'intéresser à une démarche d'autoconsommation dans le cadre d'une démarche de performance énergétique globale ?