Salon de Francfort : état des lieux du service d'autopartage Car2go

Le 18 octobre 2013

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Car2go est une filiale d’autopartage de Daimler Financial Services avec des Smart Fortwo essence et électrique (25% de la flotte environ). 8.800 voitures sont en circulation dans 4 pays en Europe (Allemagne, Autriche, Pays-Bas et Italie), au Canada et aux Etats-Unis, 24 villes et compte plus de 500.000 adhérents.

Les voitures sont équipées en fin d’assemblage pour les fonctionnalités d’autopartage. 
Pour ce qui est des véhicules électriques, une autonomie de 120 à 140 km est annoncée. Car2go n’a pas son propre réseau de recharge. La charge se fait sur le réseau public soit par les services techniques, soit par l’usager auquel on crédite un bonus de 15 minutes supplémentaires si la voiture avait un taux de charge inférieur ou égal à 30% lors de sa prise en charge. Dans les villes où Car2go est implanté avec des véhicules électriques, la société a un accord avec la municipalité ou avec les fournisseurs d’énergie local pour que la recharge leur soit directement refacturée.

La prise en charge et le retour des véhicules se fait dans un périmètre géographique délimité.
La voiture peut être réservée seulement 30 minutes à l’avance ou être prise au moment du besoin. Il n’y a pas de station, on prend le véhicule là où il est localisé sur le site internet/l’application mobile et on le retourne où on le souhaite, sur un stationnement autorisé, bien évidemment. C’est le « free float », contrairement au concept BlueCar (AutoLib) qui est de retourner les véhicules à une station.

Lorsque Car2go démarre dans une ville, c’est en général avec une flotte de 300 voitures. Ensuite, ils augmentent en fonction du succès, le nombre de véhicules et/ou le périmètre géographique. 

Tarifs : 19€ pour l’inscription. 0,29€/minutes. Carte spéciale au moment de l’inscription (RFID)

A lire également

Décret - Véhicules à faibles et très faibles émissions : Quels véhicules sont concernés ? Où ? Quand ?

Le 23/02/2017

La législation française en matière de définition des véhicules propres évolue dans le cadre d'une procédure voulue plus transparente. Après une consultation publique par le Ministère de l'Environnement (MEEM), les décrets qui définissent les véhicules à faibles et à très faibles émissions sont sortis.

Fabrication additive métal : l'automobile en phase de jauger son potentiel !

Le 10/02/2017

La fabrication additive métallique est en quelques années sortie de son usage réservé au prototypage rapide et aux prothèses médicales. La technologie est désormais utilisée pour la fabrication de pièces séries, notamment volantes dans l’aéronautique. L'automobile est elle dans une phase d'exploration de la technologie.

Marché automobile mondial 2016 : l'inversion des courbes ?

Le 27/01/2017

2016 marque le retour de la croissance pour le marché mondial de l'automobile. Toutefois les disparités "régionales" restent fortes.