Première mondiale initiée par Michel Guérard : une Ecole de Cuisine de Santé

Le 31 octobre 2013

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Michel Guérard, initiateur de la cuisine minceur dans les années 70, a célébré l'inauguration de son École de Cuisine de Santé le 26 septembre dernier. Première du genre, cette école propose aux professionnels de cuisine une formation conciliant plaisir & gourmandise avec équilibre & minceur.

Evènement : première Ecole de Cuisine Santé au monde

Michel Guérard est propriétaire du restaurant gastronomique Les Prés d'Eugénie depuis 1977 (Eugénie-Les-Bains, 40), 3 étoiles au guide Michelin. Il est le précurseur de la cuisine minceur. Il a d'ailleurs écrit, en collaboration avec des scientifiques, un Livre Blanc intitulé "Cuisine, Santé et Plaisir", ouvrage actuellement en cours d'édition.

Ce Livre Blanc préconise notamment des recommandations alimentaires spécifiques pour chacune des maladies chroniques identifiées avec les professionnels de la santé (obésité, diabète, maladies cardio-vasculaires...).

 

 

michel-guc3a9rard-institut-h6a5030

 

Fortement dévoué à cette cuisine minceur, cet étoilé a souhaité aller encore plus loin. Ainsi, il a créé sa propre Ecole de cuisine de Santé : l'Institut Michel Guérard. Grande première mondiale !

Cette formation s'adresse aux professionnels de la cuisine, de la restauration, aux centres de recherche agroalimentaire ainsi qu'aux professionnels de la santé (nutritionnistes ou diététiciens).

 

 

 

Cette formation, pluridisciplinaire, se compose :

  • d'une partie pratique avec le module Cuisine de Santé®. Au sein d'un laboratoire ultra-moderne, les élèves pourront ainsi réaliser les bases d'assaisonnement santé (les bouillons, sauces et vinaigrette) ou encore apprendre les cuissons saines des viandes ou des poissons ...  Un module Pâtisserie de Santé® est également enseigné aux étudiants.

 

  • d'une partie théorique animée par des médecins ou des nutritionnistes. Nombre de cours y sont dispensés comme la diététique, l'évaluation des apports nutritionnels des recettes élaborées au quotidien. Une conférence médicale sur les dérives pathologiques liées à l'alimentation est au programme...

 

L'alimentation de demain vers une nécessité d'intégrer la cuisine santé ?

Parce que nous sommes tous de plus en plus entourés de personnes atteintes d'allergies, d'intolérances alimentaires, de surpoids ou encore de maladies cardio-vasulaires, l'alimentation de demain devra probablement inclure la notion de santé. En effet :

  • plus de 21 millions de Français sont en surpoids ou obèses. 32,3% des adultes français sont en surpoids et 15% en situation d’obésité (source : enquête Obépi 2012)
  • 3 à 4% des français ont des allergies alimentaires, soit 2 à 2.5 millions de personnes (source : Xerfi 2012)
  • les maladies cardio-vasculaires sont la première cause de mortalité dans le monde. 17,3 millions de décès liés aux maladies cardio-vasculaires, soit 30% de la mortalité mondiale totale. (source : Rapport sur la situation mondiale des maladies non transmissibles 2010. 2011. Genève, OMS)

Réputée pour son caractère innovant, la RHD s'est déjà mise en ordre de bataille vers une alimentation santé/minceur. En effet, les nouveaux régimes (végétarien, sans lactose, sans gluten) sont de plus en plus demandés par le consommateur et pris en compte par les restaurateurs. A l'image de nombreux concepts émergents, tels que le restaurant parisien "MOB" proposant une offre de restauration rapide entièrement végétale. Ou encore le restaurant lyonnais "Mon histoire dans l'assiette" avec sa cuisine sans allergène.

"Demain la cuisine sera de santé ou ne sera pas", une affirmation de Michel Guérard qui est certainement à prendre en considération pour les années à venir.

 

 

A lire également

Le petit-déjeuner : un moment de consommation propice à l'innovation...

Le 23/05/2017

Depuis quelques temps, les pays anglo-saxons revisitent l'offre de produits dédiés au petit-déjeuner. Exit les tartines au beurre, les plats considérés comme cœur de repas ont trouvé un relai de croissance au travers d'un nouvel instant de consommation : pizzas, wraps et burgers s'invitent sur le petit-déjeuner pour réveiller nos papilles…

Innover sur le segment de la minceur : Coca-cola Plus, le brûleur de graisses ?

Le 18/05/2017

Partout dans le monde, les politiques font la chasse aux calories, accusant divers produits, dont les sodas, de l’épidémie d'obésité. Charge aux industriels d'être proactifs et, avant toute coercition, de s'adapter tantôt par des stratégies de reformulation, tantôt par des actions de communication ou d'éducation nutritionnelle. Cas de la minceur...

L'art de découper les légumes : un atout pour des innovations de rupture ?

Le 15/05/2017

Le consommateur recherche la facilité et privilégie le prêt à cuisiner voire le prêt à manger. Si l'art de la découpe est mis à l'honneur au rayon boucherie et est source d'innovation, il est peu valorisé sur les fruits et légumes. Et si ré-enchanter la consommation de légumes passait par la manière de les découper à la façon "vegetable butcher" ?