Salon de Francfort : la BMW i3 star électrique du salon

Le 10 octobre 2013

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Après avoir fait le tour du monde à l’état de concept - mais présenté loin de tout événement à la fin du mois de juillet - la version définitive de l’i3 est cette fois-ci sur le stand de l’un des plus grands salons du globe. 

Et le moins que l’on puisse dire en revenant de Francfort, c’est que l’on ne pouvait échapper à la sortie publique de la citadine électrique de série de BMW. Que ce soit sur leur propre stand de 10000 m2 dédié au 2/3 à la gamme i avec un balai incessant des i3 sur une véritable piste intérieure de 300m, ou bien dans les allées du salon à partir d’une base imitant une installation de recharge avec toit photovoltaïque, les visiteurs étaient incités à découvrir de l’intérieur la nerveuse et moderne citadine.
Au cours du salon, ce sont au total 9.100 km qui seront parcourus par les i3 de BMW, soit l’équivalent de la distance entre Francfort et San Francisco, et ce uniquement à l’énergie électrique et donc sans aucune émission. BMW a cette année clairement mis l’accent sur la mobilité électrique et affiché sa volonté de réussite de sa voiture dédiée.

Définie comme « une nouvelle ère de l’électro-mobilité », la BMW i3 est l’aboutissement de plusieurs années de recherches et de tests menés dans le cadre du « Projet i ». Plutôt fidèle au premier concept, présenté il y a maintenant quatre ans à Francfort, cette BMW i3 est la première voiture électrique « premium » à avoir été conçue d’emblée pour ce mode de propulsion.

Commercialement, il est intéressant de noter que BMW propose une offre de service globale à ses clients. L’installation de la borne de recharge est prévue chez ces derniers et l’offre commerciale inclut des solutions de location spécifiques de BMW série 5 pour les week-ends nécessitant des trajets de longue distance. Un pack est également prévu incluant une offre pour le nouveau scooter électrique BMW utilisant la même technologie de batteries.
De plus, l’i3 est naturellement intégrée dans l’offre d’autopartage « Drive Now » et rappelle au passage la volonté de BMW d’être désormais considéré non plus comme constructeur mais comme opérateur de mobilité.

Côté performances, le moteur électrique logé à l’arrière affiche 127 kw de puissance pour 250 Nm de couple tandis que la batterie lithium-ion, intégrée à plat sous le châssis pour un minimum d’encombrement, annonce entre 130 et 160 km d’autonomie selon le mode de conduite utilisé. Le 0 à 100 km/h s'abat en 7,2 s. La vitesse de pointe est bridée à 150 km/h, voire 90 km/h en mode Eco Pro+. A rappeler que l’i3 pourra être équipée, en option, d’un « range-extender » thermique de 650 cc délivrant 25 kW et permettant de faire passer l’autonomie totale à 300 km.

En conception, un travail important a été réalisé sur la réduction de poids, la résistance des matériaux, ce qui a entrainé une révolution en production par la forte diminution du nombre de pièces, et la mise au point de l’assemblage multimatériaux par collage. Ainsi l’i3 ne pèse « seulement » que 1.195 kg grâce à un habitacle entièrement fait de carbone et un châssis en aluminium (à titre comparatif, le poids d'une Renault Zoe - 8 cm plus grande - culmine à 1392 kg). Le CFRP utilisé (résine epoxy à renfort fibre de carbone) est 50 % plus léger que l’acier mais avec une capacité d’absorption beaucoup plus grande. A Leipzig, dans l’usine flambant neuve qui fait office de vaisseau amiral, la i3 est produite en deux fois moins de temps que la série 3 (vingt heures) et l’atelier carrosserie ne comprend plus ni ferrage ni emboutissage.

BMW i3 chassis carbone

Côté design extérieur, l'allemande a conservé cette ligne de toit originale et flottante à l’arrière. Sans surprise également, les portières, elles, sont toujours à ouverture antagoniste alors que les montants centraux brillent par leur absence. 

Enfin niveau dotation de série, la BMW i3 comprend, entre autres, le système de commande iDrive (bouton multicommandes), la radio Professional (MP3, 10 haut-parleurs...), l’interface Bluetooth pour téléphone portable avec port USB ou encore le radar de stationnement arrière.

Annoncée à partir de 34.990 €, l’i3 sera disponible en France pour 27.990 € TTC une fois le bonus écologique déduit. Un prix qui s’entend hors options puisque le range-extender sera facturé 4.710 €. Mais les options ne s’arrêtent pas là et tout se paiera sur cette i3 : système de charge rapide Combo CCS, pompe à chaleur en lieu et place du chauffage classique, caméra de recul etc… des équipements qui viendront rapidement alourdir la facture…

Selon Alexander Hildebrandt (du Production management / BMW Group), la BMW i3 est attendue en concessions durant le mois de novembre. Les prévisions de ventes sont de 30000 par an d’ici 3 ans, avec un premier objectif de 5000 à 10000 unités au début. Les marchés visés sont principalement les USA, la Chine et l’Allemagne..

A lire également

Véhicules et Mobilités 2017 : vos retours et vos attentes

Le 29/11/2016

Pendant ce dernier trimestre 2016, nous vous avons interrogé sur votre niveau de satisfaction, vos avis et vos attentes pour Véhicules et Mobilités : le site Web, la newsletter, Twitter et autres. Comme promis, voici un retour des résultats de cette enquête et nos axes de développement pour 2017 !

Open source : avenir ou concurrence de l'industrie automobile ?

Le 22/11/2016

Comment l’open source, le partage permettent d’arriver différemment à la construction d’une voiture ? Mais ces véhicules open source sont-ils réservés aux makers ou influencent-ils les pratiques de l'industrie automobile ? Quels sont les impacts des véhicules open source sur la chaîne de valeur, notamment la distribution des véhicules ?

Nouveau cycle 2016-2023 de la production Européenne

Le 09/11/2016

Denis SCHEMOUL d’IHS Markit donne sa vision du marché européen 2016 et ses prévisions : Le 2ème semestre 2016 marque la fin d’un cycle de croissance de la production en Europe et un nouveau cycle 2017-2023 marqué par une stabilisation.Synthèse en quelques points des prévisions explicitées par Denis SCHEMOUL.