La CCI Rennes pionnier des nouvelles mobilités

Le 08 octobre 2013

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
VIDEO - Marc SCHAFFRATH, Directeur des services généreaux, et Corinne SAURA, Pilote et Responsable animation des territoires, nous exposent les différents projets menés dans le cadre de BMA au sein de la CCI Rennes. Une réflexion qui englobe la mobilité des salariés et l'organisation de l'activité de conseil aux entreprises.

La Chambre de Commerce et d’Industrie de Rennes est organisée sur plusieurs sites et accompagne le développement des 32 000 entreprises présentes dans sa circonscription.

Le budget de déplacement de la CCI est en progression constante. La CCI étudie donc, à ressources égales, de nouvelles modalités d’intervention qui permettront de maîtriser son budget de déplacement tout en renforçant sa qualité de service. La CCI entend par ailleurs innover dans les mobilités en suscitant en son sein et auprès des entreprises de nouvelles réflexions.

 

 

La chambre travaille sur 3 champs différents:

  • les trajets domicile-travail de ses salariés
  • les déplacements professionnels
  • une nouvelle organisation de son activité de conseil.

La co-construction d’une solution avec les salariés pour repenser leur mobilité

La passation de questionnaires a permis de mettre en évidence une utilisation largement majoritaire de la voiture personnelle pour les trajets domicile-travail. Cette enquête a mis en lumière les freins à l’utilisation de moyens alternatifs et les contraintes à respecter lors de l'introduction de nouveaux modes de mobilité.

Suite à cette étude, 2 périmètres ont été identifiés pour co-construire des solutions alternatives :

  • Dans un rayon de 8 km, la CCI entame une expérimentation pour tester l’usage du vélo à assistance électrique. Sept collaborateurs se sont lancés dans l’aventure.
  • Pour une distance comprise entre 8 et 30 km, certains privilégieront les transports en commun et d’autres le co-voiturage.

L’idée est de récolter les impressions et les remarques de chacun pour mieux comprendre les freins et les incitants à mettre en place pour développer l’usage de ces modes alternatifs.

Un véhicule électrique pour les trajets professionnels

En novembre 2012 la CCI a acheté une voiture électrique pour les trajets professionnels de ses collaborateurs. La voiture est utilisée tous les matins par les services généraux pour, par exemple, les navettes courriers inter-sites. Des tests avec accompagnateur et la passation de questionnaires ont permis d’identifier les freins à l’utilisation du véhicule. La boite automatique et la crainte liée à l’autonomie du véhicule sont les principales raisons évoquées. L’évaluation comprend donc à la fois des variables objectives (émission de CO2 et coût) et des variables subjectives (simplicité et bien-être).

Une réorganisation de l’activité en réflexion

Une étude est en cours sur une approche dématérialisée de l’activité de conseil aux commerçants. Elle permettra de rendre service au plus grand nombre tout en maintenant la personnalisation. Son enjeu final : la constitution d’un outil d’accompagnement « répliquable » à d'autres métiers, activités et CCI.

Auteur(s)

Equipe BMA

A lire également

Construisons ensemble la ville de demain

Le 05/02/2016

C’est la proposition du jeu collaboratif réalisé par l’Académie des Technologies, Ingénieurs et Scientifiques de France, BMA et ses partenaires. Plus largement, ce support aide à questionner les activités qui organisent les modes de vie sur un territoire et propose d’identifier leurs devenirs possibles au travers du numérique.

Déploiement de l'expérimentation de livraison de courses aux étudiants de Ker Lann

Le 29/09/2015

Cette année, à Ker Lann, la Semaine Européenne de la Mobilité a été l’occasion de lancer officiellement le service de livraison de courses qui a été testé au premier semestre 2015 par une trentaine de résidents du Campus.

Une offre de mobilité packagée pour les étudiants

Le 10/09/2015

Après une année d’expérimentation réussie à Rennes, la SNCF et Keolis commercialisent leur offre étudiante, tout en un, à plus grande échelle et sur d’autres villes étudiantes.