Une expérimentation de portage de courses à domicile pour les personnes en rupture de mobilité

Le 02 octobre 2013

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Dans le cadre du projet BMA, la collaboration entre le Groupe La Poste et la Scarmor, une des centrales d’achats du mouvement Leclerc mais aussi la coopérative qui fédère la grande majorité des magasins bretons, devrait conduire à une expérimentation intéressante visant à apporter un service supplémentaire aux personnes en rupture de mobilité.

logo scarmorCe rapprochement entre l’acteur historique du portage de courrier, La Poste, et le groupe de grande distribution, Leclerc, a été envisagé alors qu'ils doivent faire face à une mutation de leurs activités respectives.

En effet, pour le premier, l’ère du numérique a beaucoup changé les comportements en matière de communication en défaveur des échanges postaux. Face à cette diminution d’activité, La Poste doit se diversifier et investir dans d’autres segments porteurs. Cette évolution a déjà commencé en intégrant des services comme le portage de médicaments à domicile, la vérification de présence à domicile…

Pour le secteur de la grande distribution, c’est l’apparition des Drives et leur fort développement qui a eu un impact sur le mode de consommation des clients. Cette nouvelle manière de faire ces courses via Internet peut fonctionner en :

  • Picking magasin : cela veut dire que les commandes des clients sont préparées en prenant la marchandise dans les rayons du magasin,
  • Drive accolé : c’est-à-dire sur le même site foncier que l’hypermarché mais avec un bâtiment séparé avec ses propres stocks,
  • Drive déporté : les stocks sont situés sur un autre site que celui de l’hypermarché.

Le drive s’inscrit dans une logique gagnant-gagnant car elle permet aux clients de gagner du temps et à l’enseigne de fidéliser ses clients et d’investir le marché de l’e-commerce, sans avoir à assumer les coûts logistiques de cette activité.

En termes de mobilité, le déplacement est toujours nécessaire pour récupérer ses achats et exclut donc les personnes en rupture de mobilité (personnes âgées, personnes à mobilité réduite, par exemple). Le projet viserait à apporter un nouveau service à ces personnes en permettant une livraison de leurs courses à domicile. C’est la combinaison entre la préparation des courses faites par le Drive disposant d’un bon maillage territorial et les tournées réalisées par les postiers, 6 jours sur 7 et sur tout le territoire, qui pourrait donner naissance à un service de qualité.

Cette expérimentation s’inscrit dans un contexte de vieillissement de la population et donc dans une demande grandissante de services à la personne. D’ailleurs, les structures d’aide à la personne sont impliquées dans le processus de conception de la solution pour répondre au plus près des besoins de ces personnes, parfois isolées et pour qui la qualité du service doit aussi reposer sur du relationnel. Ce dernier aspect serait rendu possible par le biais du postier, une personne identifiée et de confiance pour la grande majorité des français.

On attend avec impatience la mise en place de cette initiative pour un retour d’expériences et éventuellement, une transposition à d’autres enseignes, d'autres types de services, d’autres territoires !

A lire également

Construisons ensemble la ville de demain

Le 05/02/2016

C’est la proposition du jeu collaboratif réalisé par l’Académie des Technologies, Ingénieurs et Scientifiques de France, BMA et ses partenaires. Plus largement, ce support aide à questionner les activités qui organisent les modes de vie sur un territoire et propose d’identifier leurs devenirs possibles au travers du numérique.

Déploiement de l'expérimentation de livraison de courses aux étudiants de Ker Lann

Le 29/09/2015

Cette année, à Ker Lann, la Semaine Européenne de la Mobilité a été l’occasion de lancer officiellement le service de livraison de courses qui a été testé au premier semestre 2015 par une trentaine de résidents du Campus.

Une offre de mobilité packagée pour les étudiants

Le 10/09/2015

Après une année d’expérimentation réussie à Rennes, la SNCF et Keolis commercialisent leur offre étudiante, tout en un, à plus grande échelle et sur d’autres villes étudiantes.