Revue de presse Véhicules & Mobilité du 23 septembre 2013

Le 24 septembre 2013

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
revue de presse © svort - Fotolia.com

Pourquoi Renault teste autolib’

Le 12 septembre dernier, Renault et Bolloré ont officialisé leur collaboration future dans le déploiement de service d’autopartage et des synergies possibles autour du véhicule électrique. Même si certains éléments de l’accord sont encore à clarifier, le fait d’intégrer la Zoé à l’offre d’autopartage électrique de Bolloré constitue, pour Renault, un bon moyen de diffuser son véhicule électrique dont les volumes de ventes restent limités : 3942 au premier semestre. Alors que Bolloré voit désormais sa crédibilité renforcée via l’appui d’un acteur majeur de l’industrie automobile, Renault bénéficiera également des développements technologiques réalisés par Bolloré, notamment ceux liés à la gestion du service Autolib’ (abonnement, recharge, gestion de la flotte, facturation…). L’Usine Nouvelle, le 19/09/13

Le loueur Alphabet lance une offre "clé en main" de mobilité électrique

Alphabet a annoncé le déploiement prochain de sa solution d’électromobilité en entreprise baptisée « AlphaElectric ». Cette dernière inclut pour les entreprises intéressées, une aide à l’installation de bornes de recharge via un partenariat avec Schneider Electric, une carte permettant la recharge des véhicules et une offre de véhicule thermique sur demande. En matière de TCO, Alphabet annonce un TCO supérieur de 12 à 15% pour une Renault Zoé en comparaison avec une Renault Clio. Autoactu, le 18/09/13

Voiture autonome : Tesla se lance dans la course

Elon MUSK, dirigeant de Tesla Motors a annoncé la mise sur le marché d’un véhicule autonome à l’horizon 2016. Le véhicule dont la technologie sera développée directement par Tesla gérera de manière autonome 90% des commandes. Alors que la plupart des analystes annoncent les véhicules autonomes comme réalité à l’horizon 2030, que ses concurrents multiplient les annonces pour 2020, Tesla affiche la stratégie la plus ambitieuse. Les Echos, le 18/09/13

Zubie transforme votre voiture en objet connecté

Zubie, la startup américaine créée en 2012 et spécialisée en récupération, compilation et analyse des données des véhicules vient d’annoncer une levée de fonds de 8 millions de dollars. Le système de Zubie comprend ainsi une clé qui assure la connexion via le port OBD-2 du véhicule (présent sur les véhicules américains depuis 1996) et une application smartphone qui récupère les données (vitesse, niveau d’essence, dysfonctionnement…) et analyse le comportement du conducteur. L’objectif de la startup est de démocratiser la connectivité à bord et de développer des services en temps réel et à distance. L’Usine Digitale, le 17/09/13

Le transrade lorientais, une première mondiale !

Le transrade lorientais, bateau électrique qui relie le centre-ville de Lorient à la commune de Locmiquélic a été mis en service la semaine dernière. Issu du chantier STX, le transrade fonctionne à l’électricité et a pour particularité de ne pas embarquer de batteries à son bord. Il est équipé de condensateurs « super-capacités » capable en 4 minutes de recharge, d’emmagasiner l’énergie nécessaire à une nouvelle traversée. Ces condensateurs sont composés de plaques d’aluminium et de carbone et autorisent le stockage d’électricité sous forme statique via la présence de charbons actifs microporeux. Le transrade a nécessité un investissement de 3,2 millions d’euros, soit un surcoût de 1 million d’euros par rapport à un navire thermique. Ouest-France, le 19/09/13

Bolloré, le secret est dans la batterie

Partant de son savoir-faire historique lié à son activité de fabrication de papiers à cigarettes puis de films de polymères, Bolloré est parvenu à se hisser parmi les leaders mondiaux des films propylène pour condensateurs. Fort de cette expertise, en 2001, le groupe s’est lancé dans le développement d’une nouvelle technologie de batterie : le lithium métal polymère. Longtemps critiqué, le "pari Bolloré" vient de remporter plusieurs batailles, grâce notamment à la vitrine Autolib’, et peut désormais se targuer de disposer d’un accord avec un grand constructeur automobile. En paralèlle, le groupe breton ne cesse d’élargir le champ d’application de ses batteries (les « blues applications ») et semble miser au moins autant sur des applications stationnaires que mobiles. L’Usine Nouvelle, le 19/09/13

A lire également

Revue de presse Véhicules & Mobilités du 29/11/16

Le 29/11/2016

Réseau routier ; Royaume-Uni ; Véhicule connecté ; Voiture autonome ; Logistique dernier kilomètre ; Voiture électrique ; Chine ; Citroën ; Facebook

Open source : avenir ou concurrence de l'industrie automobile ?

Le 22/11/2016

Comment l’open source, le partage permettent d’arriver différemment à la construction d’une voiture ? Mais ces véhicules open source sont-ils réservés aux makers ou influencent-ils les pratiques de l'industrie automobile ? Quels sont les impacts des véhicules open source sur la chaîne de valeur, notamment la distribution des véhicules ?

Revue de presse Véhicules & Mobilités du 22/11/16

Le 22/11/2016

Intelligence artificielle ; Voiture électrique ; Véhicule autonome ; Sécurité ; Règlementation ; Circulation urbaine