Marketing des usages : les produits « couteau-suisse », c'est pour demain !

Le 11 septembre 2013

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Fruits de l’observation des usages consommateurs, les produits « multi-solutions » se développent en réponse à des attentes toujours plus fortes de se simplifier la vie…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vers une compréhension fine des logiques d’usage des consommateurs

 

Une place grandissante est donnée à l’observatoire des usages pour déterminer les « insights consommateurs » les plus pertinents. Leur connaissance permet de fournir des approches pour développer de nouveaux produits et/ou concevoir une stratégie.

Les nouveaux gestes, les logiques d'usage et les nouvelles pratiques s'identifient à travers :

  • l’étude approfondie des motivations, attentes et vécus des consommateurs à l’égard d’un produit
  • le décryptage des micro-comportements d’achat et de consommation

 

Ces observations permettent de déterminer les solutions produits adaptées aux besoins des futurs utilisateurs. 

Des produits à double usage  

 

En réponse à ces attentes, les produits multifonctions sont sur le point d'envahir notre quotidien…Très loin de la « gadgetisation », ces nouveaux produits « couteau-suisse » répondent à une réalité consommateur en recherche d'une simplification de son quotidien.  

 

Bougie au chocolat

bougie coulis chocolatEn témoigne cette bougie Fujisan (le « Mont Fuji » en japonais), qui, en fondant, nappera un gâteau d’anniversaire d'un bon chocolat chaud le temps d’une chanson.

Combien de gâteaux d'anniversaire gâchés par une bougie qui s'écoule et s'étale dessus ? Le designer culinaire Stéphane Bureaux vient de résoudre le problème. La bougie s'écoule et s'étale toujours sur le gâteau et remplit ainsi une double fonction :

  • La célébration de l'anniversaire
  • Le nappage alimentaire festif 

 

 

Calendrier à infuser 

 

CALENDRIERLes accros quotidiens à la théine au bureau détacheront et infuseront individuellement chaque jour les 365 feuilles de leur calendrier Hälssen & Lyon finement aromatisées (avec un mélange différent) et compressées grâce à un nouveau procédé de production innovant.

 

 

Emballages comestibles

 

Dans cette même perspective, des solutions à vocation environnementales très prometteuses existent à travers l’émergence des emballages entièrement comestibles :

De l’emballage biodégradable à l’emballage comestible : des initiatives en GMS comme en RHD.

 

Une démarche d’innovation s’inscrit dans un processus qui comporte des étapes, des leviers incontournables de réussite et de prise en compte des attentes du marché. L’observation permanente des logiques d’usage des consommateurs devient à ce titre une étape amont performante dans une démarche d'innovation et limite ainsi les risques de non rencontre d’un produit avec son marché. 

 

A lire également

Snacking sain : et si la solution passait par des offres personnalisées ?

Le 23/03/2017

Le snacking continue de performer et les préoccupations santé constituent un réel moteur d'innovation sur le segment. Alors que le sujet de la nutrition personnalisée apparait comme une solution prometteuse pour résoudre la difficile équation de la gestion du poids et autres paramètres de santé, l'offre snacking pourrait bien s'en inspirer….

Une communication humoristique pour les substituts de viande.

Le 21/03/2017

Les dernières éditions du SIAL ou du SIRHA ont fait la part belle aux innovations veggies et ont été à l'image de cette vague de végétarisme qui déferle sur l'alimentaire. D'une communication plutôt sobre et axée environnement ou santé, le 100% végétal s'oriente de plus en plus vers une stratégie décalée, des packagings funs et colorés.

Facilité de préparation : pizza, croque-monsieur et sandwichs au grille-pain.

Le 13/02/2017

Praticité, simplicité, gain de temps, les consommateurs sont à la recherche de solutions pour optimiser la préparation des repas. Après le développement d’emballages permettant une cuisson directe au micro-onde puis la vague des produits à poêler, serait-ce au tour du grille-pain d’évincer nos batteries de cuisine ?