Etude IFOP : "Les Français et les emballages de produits alimentaires"

Le 16 juillet 2013

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
9 Français sur 10 souhaitent davantage de produits avec des emballages respectueux de l’environnement en grandes surfaces et désignent à 73% la brique alimentaire comme l’emballage ayant l’impact environnemental le plus favorable.

 

L’IFOP a réalisé la vague 4 de l'étude "Les Français et les emballages de produits alimentaires" en février 2013 pour Alliance Carton Nature (ACN), l’association des fabricants de briques alimentaires (Elopak, SIG Combibloc et Tetra Pak). Cette étude constitue ainsi un baromètre révélateur des tendances de perception des emballages alimentaires par les consommateurs. Elle s'appuie sur un échantillon de 1014 personnes âgées de 18 ans et plus.

 

 Parmi les grands enseignements, il apparaît que :

  • La praticité du conditionnement est encore le critère le plus important lors du choix d'une boisson ; d'autant plus que la tendance est à la hausse sur ce critère par rapport aux études précédentes. Vient ensuite l'impact du conditionnement sur l'environnement (emballage et conditionnement recyclables, origine et nature des matériaux). Ce critère se maintient en deuxième position mais il est en retrait.

Graphique

  • Un emballage respectueux de l'environnement c'est un "emballage recyclable", ce critère arrive en première position par les personnes interrogées. Le second critère " L'emballage contient des matériaux recyclés", le troisième "L'emballage est réutilisable".
  • L'étape la plus néfaste pour l'environnement, la plus polluante est "L'élimination ou le recyclage des déchets d'emballages" puis "Le transport des produits et de leurs emballages". A noter l'écart entre ces deux critères s'amenuise entre l'étude réalisée cette année et celle de 2012.
  • 59 % des interviewés favorisent les produits labellisés en premier lieu pour la qualité puis pour l'origine alimentaire. L'aspect environnemental n'arrive qu'en troisième position et la tendance est en recul.
  • Les attentes envers les grandes surfaces en matière de respect de l'environnement restent fortes. Toutefois, ce critère est en régression par rapport aux études précédentes. Par contre, les interviewés reconnaissent que les grandes surfaces accordent de plus en plus d'importance à la suppression des suremballages.

 

Un focus sur les perceptions et jugements à l'égard de la brique alimentaire est ensuite traité dans l'étude jointe ci-après.

 

 A télécharger:

L'étude Ifop "Les Français et les emballages de produits alimentaires"

A lire également

Tendances alimentaires émergentes à l’horizon 2030

Le 30/11/2016

Publiée par AlimAvenir avec Futuribles, l’étude Vigie Alimentation 2016-2017 vient de paraître. Elle analyse 10 principales tendances alimentaires et les projette à horizon 2030. Auront-elles modifié la chaîne alimentaire ? Cette étude est le fruit d’un croisement de données et de visions d’experts. Retour sur ces dernières…

Les tendances Food & Drink 2017 selon la société d'études de marché Mintel.

Le 29/11/2016

Mintel, société d'études de marché et gestionnaire de GNPD, base de données mondiale de l'innovation, dévoile ses prédictions pour 2017 en matière de tendances alimentaires. Jenny Zegler, Global Food & Drink Analyst, propose une vision à l'échelle mondiale qui repose sur des attentes fortes en matière de santé, de praticité et de confiance.

Gourming : une market place Food b2b pour exporter

Le 20/10/2016

Le groupe Le Duff vient de lancer une place de marché alimentaire pour mettre en relation directe des TPE et PME françaises de l’agro-alimentaire avec des professionnels de la gastronomie à l’étranger, métiers de bouche et distributeurs.