Le crowdfunding s'intéresse aux PME

Le 10 juillet 2013

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Phénomène relativement récent en France, le crowdfunding ou financement participatif, propose désormais des solutions pour les PME. Ce sont des alternatives simples aux solutions de financement traditionnelles.

Des projets d’envergure dans des domaines variés

Une ligne de soins dermatologiques, une plateforme de location entre particuliers, un logiciel de CRM contextualisé, le développement d’une franchise d’un nouveau concept de restauration rapide, une fourchette intelligente et connectée … Ces projets ont tous en commun d’avoir bénéficié d’un financement participatif, d’un montant allant de 100 000 € à 400 000 € pour certains.

Les entreprises financées peuvent être confirmées et en voie de développement, mais également en phase d’amorçage, avec une offre innovante.

Un financement par une prise de participation au capital

La prise de participation est réalisée directement entre l’entreprise et les investisseurs (envoi du paiement à l’entreprise) ou bien par le biais d’une holding. Les règles de fonctionnement entre l’entreprise et les investisseurs sont précisées dans un pacte d’actionnaires

Un fonctionnement sécurisé, basé sur un agrément et une sélection

Les opérateurs de crowdfunding tournés vers les PME sont titulaires d’un statut de Conseiller en Investissements Financiers (CIF), réglementé par l’AMF (Autorité des Marchés Financiers). Cela impose des obligations susceptibles de sanctions, ainsi qu’un respect de procédures envers les investisseurs potentiels.

Dans ce même cadre d’obligations, les opérateurs procèdent à une sélection des projets qui seront présentés sur une plateforme dédiée (par exemple : Smart Angels, Wiseed, Anaxago, Particeep, Kickstarter, …), ainsi qu’à une sélection d'investisseurs potentiels.

Cette forme de mise en relation entre porteurs de projets et investisseurs apporte une grande visibilité aux projets et permet de toucher des investisseurs hors des circuits traditionnels.  

Gageons que le crowdfunding, encore peu développé en France, connaisse un succès croissant et permette aux PME de choisir de nouveaux partenaires financiers.

 

 

Pour en savoir plus :

Guide du financement participatif à destination des plateformes et des porteurs de projets.

L'association de financement participatif.

Alloprod : moteur de recherche listant des sites de crowdfunding.

APCE : le crowdfunding.

 

A lire également

Kiosk to invest : lever des fonds en capital grâce au crowdfunding

Le 29/06/2015

Kiosk to invest est une plateforme de crowdfunding spécialisée en capital. Elle met en relation des investisseurs privés et des entreprises en forte croissance souhaitant lever des fonds et ouvrir leur capital. Françoise Montiège, responsable Kiosk to invest pour la CCI Rennes nous présente ce nouvel outil de financement participatif.

Aide à la réindustrialisation : un appel à projet cible les PME

Le 22/05/2015

L'aide à la réindustrialisation (ARI) s'ouvre aux PME et concerne désormais l'ensemble du territoire. L'objectif est d' accompagner financièrement une sélection de projets de PME qui investissent dans leur outil de production et créent des emplois. Un appel à projet a été publié en avril dernier et sera clôturé le 31 décembre 2015.

Une aide à l'export pour les PME de la santé et des cosmétiques

Le 11/08/2014

Export+ Santé Cosmétique, c’est le nom de la nouvelle aide à l’export mise en œuvre par UBIFRANCE. L’objectif : accompagner les PME de la santé et des cosmétiques dans leurs démarches d’enregistrement de produits dans 5 pays cibles.