La mobilité, un levier de compétitivité pour les entreprises de TP : le démonstrateur Eurovia

Le 02 septembre 2013

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
VIDEO - Clément Thiabaud de l'Agence Eurovia de Rennes présente les enjeux économiques, sociaux et environnementaux impactant l'activité de l'entreprise. Autant de leviers pour repenser la mobilité des équipes et de l'encadrement sur le terrain.

Le contexte économique local et international actuel entraine une réduction drastique des budgets des clients privés et publics des entreprises de Travaux Publics. L’arrivée d’une concurrence européenne low-cost agressive réduit les chances de remporter les appels d'offres. Résultats :

  • une baisse de la rentabilité des marges des affaires,
  • des chantiers à aller chercher de plus en plus loin,
  • de moins en moins de temps pour préparer devis et chantiers, risquant d’augmenter la mobilité et les dysfonctionnements,
  • et souvent, des managers sous tension.

La mobilité est totalement intégrée à l’activité. Pour donner une idée de ce que cela représente pour une entreprise telle qu’Eurovia, c’est 4 à 6 déplacements sur le chantier avant la prise de l’affaire, 5 à 7 déplacements pour la préparation du chantier et tous les jours 2 à 3 déplacements pendant l’exécution du chantier pour les équipes, le management et l’acheminement des engins. Soit un total de plus de 1500 km pour un chantier de 3 semaines situé à 15 km de l’Agence !

Modifier la mobilité revient donc nécessairement à questionner le cœur de métier d’Eurovia. Le projet BMA se positionne ainsi comme un levier pour :

  • redonner du « temps » aux salariés
  • renforcer la compétence collective inter-métiers pour assurer le bon fonctionnement des projets, de l’appel d’offres à l’exécution de l’affaire.

Pour le premier axe, il s’agit d’optimiser les déplacements quotidiens et/ou prévisibles comme par exemple : les trajets domicile-chantier effectués avec les fourgons de l’entreprise, les rendez-vous avec les clients à la prise de l’affaire, les réunions de réception de chantiers avec les autres corps de métiers, la dépose ou reprise des engins sur le chantier par le porte-charge…

Le deuxième axe tend à renforcer la compétence collective inter-métier pour anticiper et/ou éviter les déplacements liés aux surprises et urgences (trajets chez les fournisseurs pour une course d’appoint, un déplacement en urgence des managers suite à un dysfonctionnement, ou à un accident…).

Auteur(s)

Equipe BMA

A lire également

Management mobilité événement ademe

Les 5es Journées Nationales du Management de la Mobilité

Le 24/05/2016

Les Journées du Management de la Mobilité se dérouleront du 28 au 29 juin à Rennes Métropole. Les réflexions proposées lors de ces journées nationales d’études s’inscrivent dans un mouvement de fond d’élargissement des politiques de mobilité à la gestion de la demande de déplacement.

BMA : une plateforme collaborative pour accompagner les porteurs de projets mobilité

Le 18/02/2016

S’appuyant sur l'expérience acquise par le projet BMA, un ensemble d’outils et de méthodologies sont élaboré par les groupes d’experts. Cette capitalisation se concrétisera par une plateforme collaborative à destination des organisations et des territoires pour les accompagner dans leur transformation liée à la mobilité.

[Rapport] Usages novateurs de la voiture et nouvelles mobilités

Le 20/01/2016

Ce rapport a été présenté le 15 janvier dernier à l'occasion des 10 ans du Pôle interministériel de Prospective et d’Anticipation des Mutations économiques (Pipame). Il aborde principalement la question de l'autopartage et du covoiturage dans un écosystème de la mobilité en pleine mutation.