Coos Coos : première chaîne de restauration rapide de couscous et cuisine orientale

Le 10 juillet 2013

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Le couscous est le 3ème plat préféré des Français, selon une étude réalisée par TNS Sofres en 2011, après le magret de canard et les moules frites. Ce met oriental n'avait pas encore sa version restauration rapide, c'est chose faite avec la chaîne Coos Coos.

 

Les frères Moreel sont à l'initiative de ce nouveau concept de restauration rapide spécialisé dans le couscous et la cuisine orientale façon fast-food. A l'heure actuelle, deux points de vente ont ouvert leurs portes coup sur coup à Paris : le premier en juillet 2012 dans le VIII ème arrondissement et le second mi-décembre dans le IX arrondissement.

 

 

Montage resto + boxAu menu, le client a le choix entre 5 recettes de couscous (légumes, merguez, poulet, boulettes et royale), 3 de tajines (légumes, poulet et agneaux), 3 de taboulés (végétarien, poulet, saumon) ainsi que divers desserts et boissons.

Quatre formules sont également proposées avec plat, dessert et boisson : la formule Taboulé au prix de 9.50 €, la formule Couscous à 11.50€, la formule Tajine à 12 € et la formule Couscous Royal à 12.90€.

 

L'offre est courte avec un ticket moyen de 10€. Les produits servant de base au couscous (semoule, bouillon) sont fabriqués sur place puis assemblés aux autres ingrédients : légumes, viandes et raisins, qui eux, sont maintenus au chaud sur des plaques à induction.

 

Le client peut consommer sur place avec quelques places assises dans le restaurant, ou encore emporter son plat dans une box cartonnée, un emballage parfaitement adapté à la consommation nomade. Autre possibilité, le choix en libre-service dans la vitrine réfrigérée de son taboulé, son dessert ou sa boisson. Le décor est, quant à lui, moderne et sobre avec une touche d'authenticité.

Couscous, un plat traditionnel sur le créneau des fast-foods

Le couscous, originaire d'Afrique du Nord, nécessite traditionnellement de longues heures de préparation et un véritable cérémonial. Ce plat ethnique, riche d'authenticité, accompagne tous les grands évènements de la vie des berbères. La dégustation de ce plat se fait en famille dans un esprit de partage et de convivialité.

L'intégration du couscous en restauration rapide est en rupture avec ces codes traditionnels berbères. En effet, la consommation devient individuelle et rapide à l'inverse d'un temps partagé en famille. Cette version fast-food du couscous accorde une accessibillité plus large à ce plat oriental et offre de la diversité au client citadin, toujours pressé. Avec ce nouveau concept, le couscous revisité évolue avec son temps et s'adapte aux nouvelles exigences du marché.

A lire également

Paléo 21, retour aux sources

Le 10/11/2017

Nouveau restaurant de la capitale, Paléo 21 associe dans les assiettes des protéines animales, beaucoup de végétaux et des omégas 3, ingrédients empruntés au régime "Paléo", régime de nos ancêtres préhistoriques...Tout en répondant à une tendance sociétale de quête permanente d'une santé parfaite, Paléo 21 propose une carte alléchante.

Des usages culinaires pour Bonduelle

Le 12/10/2017

Recommandations nutritionnelles, mise en avant du végétal par les restaurateurs, nouvelle forme de socialisation, politique de restauration collective en faveur du flexitarisme, le végétal est au centre des débats et de l'assiette ! Bonduelle réagit et innove en termes d'usages culinaires avec "Mes astuces légumes", au rayon surgelé.

Tendance partage : de l'entrée au dessert...

Le 12/10/2017

Manger n’aspire pas seulement à nourrir le corps physiologiquement, manger c'est ausi "nourrir" le lien social. De la planche à partager à la pièce maxi format, la commensalité prend plusieurs formes, avec pour objectif de lier et réunir des groupes de consommateurs. Tendance forte, le partage se fait désormais de l'entrée au dessert.