Mobilité et commerce en magasin : le démonstrateur Grand Quartier

Le 01 juillet 2013

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
VIDEO - Nicolas Duforeau, Directeur de la zone commerciale de Grand Quartier, présente l’engagement de sa structure dans le projet Bretagne Mobilité Augmentée. Conscient des enjeux qu’induit la mobilité et le numérique, Grand Quartier réfléchit à 3 pistes de solution.

Un enjeu d’adaptation du commerce physique au commerce digital

Le secteur du commerce traditionnel est en pleine mutation, en particulier avec l’avènement des TIC et du numérique qui viennent impacter directement le comportement d’achat des clients : c’est le commerce 3.0 !

Pour répondre à ce défi d’ampleur, 2 des démonstrateurs BMA des activités Distribution se sont associés dans un projet de « place de marché dématérialisée », réalisée par la société rennaise Média Marque. L’idée est d’augmenter le temps d’interaction commerciale clients-vendeurs en proposant des services supplémentaires aux clients qui impacteraient directement leur mobilité, en leur permettant d’organiser et d’optimiser leur déplacement.

Il s’agirait par exemple : de répérer géographiquement les magasins et leurs offres, de définir à l’avance le projet, de prendre rendez-vous avec un vendeur ou un coach en image ayant connaissance du dossier, de mutualiser la livraison des achats…

Un enjeu d’aménagement du territoire

L’environnement direct du centre commercial Grand Quartier est en pleine expansion. L’enjeu est de réfléchir aux modalités de la mobilité des clients habitant et travaillant à proximité, pour faire de Grand Quartier en 2015 « un tiers-lieu de proximité ».

La voiture individuelle étant le principal mode de déplacement utilisé, avec les désagréments traditionnels de congestion des parkings… il est envisagé de proposer des solutions alternatives pour rendre possible les déplacements des clients à pied, en vélo, en transports en commun...

La réflexion en cours porte sur un service de livraison en entreprise des achats non-alimentaires effectués le midi par les salariés environnant, en s'adossant au service déjà existant de tournées organisées par La Poste, en véhicule électrique. Sans avoir à porter leurs sacs de courses, les clients pourraient ainsi accéder autrement aux commerces.

Un enjeu pour les salariés

L'étude BMA montre que 80% des 800 salariés effectuent en moyenne 38 km quotidiens en voiture pour leur trajet domicile-travail. C’est près de 130 fois le tour de la Terre par an !

L’enjeu est donc de réduire leur facture de mobilité et de concourir directement à une meilleure qualité de vie au travail. Pour ce faire, la solution pourrait être de mettre en place différentes offres de mobilité éco-responsable adaptées en fonction des types de trajets des salariés.

Il s’agirait par exemple : de faciliter le co-voiturage en proposant un outil de mise en relation en temps réel des salariés des différentes enseignes commerciales, qui ne se connaissent pas toujours, d’encourager les transports alternatifs...

A lire également

Construisons ensemble la ville de demain

Le 05/02/2016

C’est la proposition du jeu collaboratif réalisé par l’Académie des Technologies, Ingénieurs et Scientifiques de France, BMA et ses partenaires. Plus largement, ce support aide à questionner les activités qui organisent les modes de vie sur un territoire et propose d’identifier leurs devenirs possibles au travers du numérique.

Déploiement de l'expérimentation de livraison de courses aux étudiants de Ker Lann

Le 29/09/2015

Cette année, à Ker Lann, la Semaine Européenne de la Mobilité a été l’occasion de lancer officiellement le service de livraison de courses qui a été testé au premier semestre 2015 par une trentaine de résidents du Campus.

Une offre de mobilité packagée pour les étudiants

Le 10/09/2015

Après une année d’expérimentation réussie à Rennes, la SNCF et Keolis commercialisent leur offre étudiante, tout en un, à plus grande échelle et sur d’autres villes étudiantes.