New Covent Garden : une soupe misant sur le plaisir et la praticité mais manquant au final de simplicité…

Le 25 juin 2013

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Lancées au Royaume-Uni en mai 2012, les soupes Fresh Bowls de New Covent Garden avaient tout pour être un succès. Or, après un an de commercialisation, les ventes n’ont jamais décollé, la DV (Distribution Valeur) n'ayant pas excédé 14 %.

Le spécialiste des soupes New Covent Garden propose depuis mai 2012 une ligne de soupes avec une couche de légumes frais, présentées dans un bol micro-ondable compartimenté : la soupe d’un côté, une sélection de légumes frais de l’autre. Les deux parties sont séparées par un opercule micro-perforé, les légumes cuisant ainsi avec la vapeur de la soupe. Il « suffit » ensuite de mélanger l'ensemble afin de créer un plat vraiment différenciant.

New Covent Garden3

Micro-ondable, prêt à consommer en 5 minutes, saveurs originales, apportant trois des cinq portions journalières recommandées en fruits et légumes, packaging recyclable issu de forêts éco-gérées… les arguments en faveur d’un succès étaient nombreux.

 

Le succès d’une innovation réside en grande partie dans la simplicité.

New Covent Garden2

 

Selon TNS Sofres, l’intérêt pour la simplicité concerne entre 69 et 87 % des individus selon les pays. Xavier Terlet, fondateur du cabinet XTC, confirme que  « les attentes dans le domaine de la simplicité sont fortes : restons simples ! On comprend plus facilement les choses simples et non les produits souvent trop compliqués que l'on voit apparaître parfois ».

Simple signifie naturel, facile à comprendre, pratique, s’utilisant partout, pouvant être consommé par n’importe qui, à un prix abordable

Ici cette simplicité n’était pas tout à fait au rendez-vous : mode d’emploi compliqué à comprendre, manipulation nécessitant une certaine dextérité pour ne pas se brûler, recommandations quelque peu anxiogènes (« be extra careful »). A cela s’ajoute un prix 20 % plus élevé que les autres soupes de la marque (2,99£ contre 2,20£).

Mais l’entreprise britannique, qui n’en est pas à sa première innovation de rupture (soupe alcoolisée Bloody Mary à base de vodka entre autres), poursuit sa dynamique d’innovation. L’échec forme le terreau des succès ultérieurs…

A lire également

Des usages culinaires pour Bonduelle

Le 12/10/2017

Recommandations nutritionnelles, mise en avant du végétal par les restaurateurs, nouvelle forme de socialisation, politique de restauration collective en faveur du flexitarisme, le végétal est au centre des débats et de l'assiette ! Bonduelle réagit et innove en termes d'usages culinaires avec "Mes astuces légumes", au rayon surgelé.

Du "ready to cook" dans l'univers carné

Le 22/09/2017

Dans un contexte de marché peu favorable, entre la méfiance envers les filières animales, la végétalisation de l'alimentation, les industriels de la viande doivent repenser leur offre pour répondre aux attentes du consommateur. A l'instar de Tönnies, Socopa se positionne sur le "Ready to cook", version porcine.

FeedItBag ou la seconde vie "green" du sac de course

Le 13/07/2017

Une opération de la chaîne de supermarchés allemande Edeka propose des sacs de course à double usage permettant de faire pousser des légumes. Le sac plastique reste néanmoins, dans l’imaginaire collectif, le premier symbole de pollution... L’usage émotionnel associé au FeedItBag réussira t’il à contourner cette forte représentation ?

[...]