Le capteur « Kinect 2 » de Microsoft va-t-il révolutionner la e-santé ?

Le 21 juin 2013

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Microsoft lance pour sa nouvelle console de jeu un capteur de mouvements « Kinect 2 » capable de mesurer la fréquence cardiaque, température corporelle, tension musculaire… L’opportunité pour des entreprises du numérique de développer des solutions low cost de suivi médical au domicile ou d’interfaces pour les professionnels de santé.

Microsoft a présenté en mai sa nouvelle console de jeu Xbox One qui sera commercialisée en novembre 2013, et sera équipée de la 2ème génération de son capteur Kinect. Ce capteur intègre une caméra haute résolution, une caméra infrarouge (dont "temps de vol" qui génère une image 3D de l'environnement) et plusieurs microphones, et surtout des algorithmes très poussés d’analyse de mouvements.

 

 

Quelques applications santé de la 1ère Kinect

Déjà, les performances et le faible coût (environ 150 Euros) de la 1ère génération de Kinect avaient conduit des entreprises à développer (grâce au kit – SDK – fourni par Microsoft) des applications pour la santé telles que :

 

Les applications possibles de la Kinect 2.0

Par rapport à la 1ère génération, la Kinect 2.0 apporte une meilleure précision de mesure des mouvements et d’interprétation des données. Ses caractéristiques lui permettent par exemple de :

  • Mesurer le rythme cardiaque d’une personne à travers les fluctuations de couleur de sa peau, y compris durant un effort physique
  • Evaluer la variabilité du rythme cardiaque, qui fait partie des symptômes du stress, de la dépression et d’autres pathologies…
  • Mesurer la respiration

Elles permettent d’imaginer des applications nouvelles au domicile comme :

  • Prendre des images du corps, les comparer sur la durée et détecter ainsi l’apparition de grains de beautés ou affections de la peau
  • Détecter une inflammation de la gorge à partir de l’analyse de la voix couplée à la mesure de la respiration
  • Faire du coaching sportif personnalisé, en fonction du rythme cardiaque et respiratoire pendant l’effort

En établissement de santé ou en cabinet médical, ce type de capteur permet aussi, à moindre coût par rapport à des équipements dédiés à la santé, de mesurer des paramètres physiologiques : rythme cardiaque, respiration, amplitude de mouvement, …

 

Quelles opportunités pour les entreprises ?

Les applications potentielles dans la santé sont donc nombreuses, que ce soit pour le suivi médical au domicile, la détection d'anomalie, la mesure physiologique en cabinet ou établissement de santé, ou les interfaces de pilotage (contrôle par gestes...) pour les professionnels de santé. Et beaucoup reste à imaginer, soit en développant de nouveaux usages rendus possibles par cette technologie, soit comme alternative "low cost" à des équipements dédiés aujourd’hui beaucoup plus coûteux.

Marcelo Calbucci, ancien cadre de Microsoft et fondateur d’une start-up en e-santé, va même jusqu’à affirmer que « aucun autre équipement, à part les smartphones, ne va faire plus pour la e-santé que la Kinect 2.0 » (cf. MobilHealthNews).

Pour des entreprises qui ont des compétences en traitement d’images, développement d’interfaces..., ce peut être l'opportunité de développer des solutions « low cost », à base de Kinect ou d'autres capteurs ou interfaces gestuelles grand public, pour toucher le marché de la santé.

Ceci nécessite bien sûr, en préalable, d’évaluer les besoins des professionnels de santé ou de l’assistance à domicile, identifier le cadre réglementaire et le mode d'accès au marché, et de développer, avec ces professionnels, des solutions adaptées.

A lire également

Des outils numériques au service de la relation pharmacien-patient

Le 06/08/2014

A la fois professionnel de santé et commerçant, le pharmacien d'officine est souvent le point d'entrée dans le parcours de soins. Son rôle de conseil a été renforcé par les récentes évolutions réglementaires. Dossier pharmaceutique, applications pour smartphones... : de nouvelles solutions servent de support à la relation pharmacien - patient.

La m-santé à la recherche d'un modèle économique

Le 14/05/2014

Les applications et dispositifs de M-santé se multiplient de façon exponentielle, notamment avec l'essor des objets connectés. Pourtant peu de services ont trouvé un modèle économique viable. Des récentes études du BCG et des exemples de services M-Santé déployés permettent d'esquisser des recommandations sur les business models à tester.

Contrat de Filière Silver Eco

Contrat de filière Silver Economie : analyse et recensement des actions engagées

Le 20/03/2014

Le Contrat de filière de la Silver Économie a été signé le jeudi 12 décembre dernier en présence d’acteurs privés et publics du secteur par Arnaud MONTEBOURG, Michèle DELAUNAY et Gilles SCHNEPP, président de la FIEEC et PDG de LEGRAND. 3 mois après son lancement, les premières actions sont lancées parmi les 60 propositions de ce contrat.