L’audit énergétique des donneurs d'ordre impacte aussi les PME

Le 21 juin 2013

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Face à la pression règlementaire et normative et la hausse inévitable du prix de l’énergie, l’audit énergie s'impose dans les grandes organisations. Leur politique d’achat, de plus en plus exigeante, incite les PME à questionner leur performance énergétique. Faire un état des lieux est alors essentiel pour évaluer le potentiel d'économie d'énergie.

Grandes entreprises : l’audit devient obligatoire

Un projet de loi en cours d’adoption, transposant une directive européenne « efficacité énergétique », impose aux grandes entreprises d’effectuer un audit énergétique tous les quatre ans, contrôlé par des auditeurs agréés, et dont le premier est à effectuer avant le 5 décembre 2015. Les modalités d’application seront fixées par décret à la fin de l’année 2013, il restera donc un peu moins de deux ans pour les entreprises pour se mettre en conformité avec la loi. Les sanctions pourront aller jusqu’à 2% du C.A. hors-taxe et jusqu’à 4% en cas de récidive.

Les entreprises mettant déjà en œuvre un système de management de l’énergie certifié, type ISO 50001, seront en revanche exemptées de ces obligations. L’Afnor a également présenté la norme européenne NF EN 16247-1 pour répondre aux exigences de la directive.

PME/PMI, de plus en plus sollicitées par leurs clients

Les PME et PMI sont interpellées par les politiques d’achat de leurs clients grands comptes privés, qui sont soumis à ces obligations règlementaires et normatives et, plus généralement, à la hausse tendancielle des prix de l’énergie. Elles le sont également dans le cadre du verdissement de la commande publique. En effet, le code des marchés publics impose désormais aux acheteurs publics de tenir compte des objectifs de développement durable.

Face à ces cahiers des charges, de plus en plus contraignants pour réduire la part de la facture énergétique dans les achats (énergie grise), les PME « fournisseurs » devront à leur tour réfléchir aux enjeux de la performance énergétique dans leur entreprise.

La « visite énergie », un premier outil de réflexion gratuit

Pour entreprendre une démarche de maîtrise de l'énergie, il faut d'abord identifier les besoins d’efficacité énergétique. C’est le rôle de la « Visite énergie » qui permet un premier état des lieux gratuit  pour identifier ses consommations d’énergie et l’adéquation de son contrat énergétique avec les besoins de l’entreprise (Retrouvez votre contact en Ille-et-Vilaine: Visite Energie PBE+). La visite énergie permet de réfléchir à des pistes d’action prioritaires. Elle peut éventuellement confirmer l’intérêt pour l’entreprise d’une démarche plus approfondie de diagnostic énergétique avec un consultant spécialisé.

Le coût d’un diagnostic varie alors selon la taille et la complexité des sites. Un pré-diagnostic ciblé sur les postes les plus gourmands peut être proposé. Le potentiel d’économie d’énergie en entreprise est réel et la simple mise en place des recommandations permet le plus souvent d’amortir le coût de la démarche. De nombreuses aides publiques et financements existent, que ce soit pour établir des diagnostics ou pour engager des investissements dans la performance énergétique. Les investissements peuvent par ailleurs être facilités par le système des Certificats d’Economie d’Energie et intégrés dans une démarche globale de renouvellement des équipements.

A lire également

Retrouvez l'atelier "Le territoire, levier de la transition écologique et énergétique

Le 10/09/2015

Le troisième atelier "transition énergétique" de l'année 2015 a eu lieu le 10 septembre 2015 à la CCI Rennes de 8H30 à 12H00.
regardez en différé la vidéo et retrouvez les présentations.

Territoires, facilitateurs de la transition écologique et énergétique des entreprises

Le 01/09/2015

Pour faire face au enjeux de la transition énergétique, chaque entreprise peut mettre en oeuvre des actions individuelles d'adaptation. S'intégrer dans une dynamique collective lui permet d'aller plus vite et plus loin. C'est l'objectif des collectivités qui développent des démarches territoriales.

Retrouvez les présentations de l'atelier " Autoconsommation/autoproduction" du 9 juillet 2015

Le 09/07/2015

L'atelier du 9 juillet 2015 a été l'occasion de présenter la question de l'autoconsommation et de l'autoproduction pour les entreprises.
Pourquoi est-il pertinent de s'intéresser à une démarche d'autoconsommation dans le cadre d'une démarche de performance énergétique globale ?