Restauration collective 2012 : chiffres clés et tendances

Le 11 juin 2013

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Malgré la crise, les Sociétés de Restauration Collective (SRC) enregistrent de bons résultats avec des évolutions de chiffres d'affaires positives pour la plupart les acteurs. Les SRC bénéficient particulièrement de la progression du nombre d'enfants dans les écoles et des personnes âgées dans les établissements de santé.

La restauration collective française en 2012

  • 3 milliards de repas servis au total chaque année.
  • 73 000 restaurants.
  • 17 milliards d'euros de chiffre d'affaires.
  • + 0,4% en 2012 de croissance par rapport à 2011 (Source : Xerfi).
  • Hausse de plus de 4% en moyenne par an du chiffre d'affaires des SRC depuis 2000.

Source : site alimentation.gouv.fr via le guide réalisé par la DRAAF


Les faits marquants par segments

Restauration d'entreprise

Constat :

  • Baisse des visites.
  • Erosion du ticket moyen.
  • Stabilisation de l'activité des clubs de direction (espaces privatifs avec une restauration haut de gamme).
  • Maintien des ventes de plateaux repas.

Axes de développement :

  • Diversification des concepts : concepts snacking, développement des "brasseries" avec un repas complet servi à table et un bon rapport qualité/à prix.
  • Offre produits plus adaptée aux attentes des convives : produits locaux ou issus des circuits courts, menus économiques et produits sains et équilibrés.

 

 Restauration santé

 Constat :

  • Population vieillissante.
  • Concentration des établissements de santé.
  • Difficultés de recrutements du personnel qualifié.
  • Augmentation des salaires de 7% en 18 mois.

Axes de développement :

  • Rationalisation des coûts : cuisine d'assemblage ou préparation des menus en cuisine centrale.
  • Offre de plus en plus ciblée avec des prestations adaptées aux différentes pathologies des résidents.
  • Intégration des axes nutritionnels et plaisir dans l'élaboration des menus avec des recettes à la fois intéressantes sur le plan nutritionnel mais aussi suscitant l'envie.

 

Restauration scolaire

Constat

  • Hausse de la proportion des demi-pensionnaires dans les écoles publiques et stagnation dans le secteur privé.
  • Baisse du nombre de jours d'activité sur le calendrier 2011-2012 : 136 jours contre 142 à 145 jours les années précédentes.

Axes de développement :

  • Priorité à la nutrition avec des repas sains, équilibrés.
  • Forte demande des élus pour les produits locaux.
  • Education nutritionnelle des enfants en terme de goûts et d'origine des produits.

 

 Les opérateurs en France

  • Typologie des opérateurs en France (sur le classement des 32 SRC du panorama Neorestauration).

 

Le chiffre d'affaires des 32 premières SRC représente 6.35 Mds d'euros. A noter, les 3 leaders c'est à dire les Majors (Sodexo, Elior et Compass) détiennent + de 80 % des parts de marché de la restauration collective en France.

 Part de marchéCA
Majors (CA > 1 Md€)83% en 2012 contre 81% en 20115.27Mds€
Grandes régionales (CA ≥ 13 M€)14.9% en 2012 contre 16.7 % en 2011944.32M€
PME (< 13M€)2.1% en 2012 contre 2.3 % en 2011132.65M€


  • Classement des 10 premiers opérateurs français
GroupesCA HT en M€

Nombre de

restaurants

Millions de repas

Effectifs
 2012

Evol.

2012/2011

2012

Evol.

2012/2011

2012

Evol.

2012/2011

2012

Evol.

2012/2011

Groupe Sodexo France2048.00
+ 4.4 %5653+ 3.8 %332- 2.6%NC-
Groupe Elior2044.50+ 11.3 %4620+ 13.2 %348+ 13 %36621+ 33.2 %
Compass Group France1181.00 + 2.0 %2390+ 7.0 %198.2+ 1.7 %16571+ 4.9 %
Api Restauration 334.22+ 9.6 %1727+ 5.9 %96.73+ 6 % 4422 + 10.2 %
Groupe Dupont Restauration157.5+ 1.9 % 461+ 1.5 %40.36 + 1.3 % 2150+ 2.4 %
Groupe Convivio 92.00+ 15.7 %228+ 20.6 % 27.96 + 15.8 % NC-
Multi Restauration Service (MRS)77.13+ 20.5 % 149+ 12 %10.65+ 15.9 % 1071 -
R2C (Casino Cafétéria) Estimation 69.16 + 7.6 % NC- NC- NC -
Apetito France45.00- 3.1 % 140- 3.4 % 7.387+ 0.8 % 594-13.5 %
Coralys29.05+ 20.5 %177+ 15.7 %6.61+ 17.6 %481+ 16.2 %

 Sources : Entreprises et Néorestauration


De nouveaux segments de marché se développent en concession, tels que l'armée, les centres pénitentiaires ou les résidences pour seniors. Ils s'ouvrent de plus en plus à la sous-traitance et pourraient donc, dans les prochaines années, contribuer au maintien du dynamisme des sociétés de restauration collective.

 

Source : d’après Néorestauration Avril 2013

A lire également

Des huîtres "originales"...

Le 09/06/2017

Suite à un concours " l'huître sort de sa coquille", une idée émerge chez Johan Leclerre, MOF cuisinier 2007 et chef du restaurant La Suite à la Rochelle : vendre à ses pairs des huitres décoquillées. Distribuées chez Métro, ou par Chronopost via une commande sur le site, les huitres.0, séduisent les restaurateurs. A quand le B to C?

L'houmous, nouvelle tendance culinaire parisienne

Le 09/06/2017

Face à l’évolution des modes de vie et des comportements alimentaires des Français, les bars à thèmes ne cessent d’innover afin de séduire une clientèle plutôt branchée. En Avril, 2 délis israéliens ont ouvert leurs portes à 10 jours d’ intervalle seulement, Yafo et Soum Soum

Restauration collective : les derniers chiffres clés 2016 et les tendances à venir

Le 09/05/2017

La restauration collective représente 23.8 % de la RHD, avec 20 milliards d'euros de CA. Population scolaire en augmentation, vieillissement de la population, durées de séjour diminuées, dynamique du trafic aérien, mais aussi évolution des habitudes de consommation offrent de nouvelles perspectives à la restauration collective.