Un mini distributeur automatique pour les enfants à partir d’un an

Le 13 mai 2013

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Initiative anglaise de l’entreprise Ella’s Kitchen, le distributeur automatique propose un snacking sain pour les tout-petits enfants.

Ella’s Kitchen est une entreprise britannique qui a développé une gamme de produits naturels pour bébé et jeunes enfants 100% Bio : compotes, purées, smoothies, yaourts, snacks de fruits et céréales…

Dans cette initiative, Ella’s Kitchen souhaite accompagner l’éducation des jeunes enfants sur une alimentation saine en leur offrant la possibilité de découvrir très jeunes des goûts variés de produits simples nutritionnellement bons pour la santé.

  • Le distributeur mesure 115 cm de haut pour permettre à des enfants, à partir de 1 an, de pouvoir accéder aux touches de commande.
  • Les concepteurs de la machine ont travaillé son attractivité pour un jeune public avec des visuels simples, facile à identifier, très colorés.
  • 12 offres de snacks à base de fruits sans sucre ajouté sont proposées.

DA 2

 Grignotage + Sain = l’équation impossible ?

"Les distributeurs automatiques de boissons et de produits alimentaires payants et accessibles aux élèves sont interdits dans les établissements scolaires à compter du 1er septembre 2005".
> loi n° 2004-806 du 9 août 2004, art. 30.

Tel a été en 2005 le choix de la législation française pour lutter contre l’obésité.

L’interdiction vaut-elle éducation ? Le choix semble impossible.

Tous les nutritionnistes s’accordent à dire que le grignotage au cours de la journée n’est pas souhaitable. Alors,

  • vaut-il mieux accompagner un mouvement de changement d’habitudes alimentaires qui semble inéluctable vers une alimentation choisie et saine ?  
  • ou vaut-il mieux éduquer les enfants à respecter un rythme de prise alimentaire plus en adéquation avec notre métabolisme et nos dépenses énergétiques ?

DA 3Si cette DA pour les tout-petits ne règle pas la question, elle atténue les effets négatifs du snacking en orientant les enfants vers des produits moins gras et moins sucrés que ceux habituellement proposés dans une offre classique.

Avec un aspect ludique, elle attire naturellement les enfants vers une autonomisation de leur choix et participe ainsi à l’éducation du goût.  Sur ce point aussi, les professionnels de la santé sont en accord pour dire que c’est un élément initial et primordial à la construction d’une bonne structure alimentaire d’avenir.

A lire également

Innovations : les industriels surfent sur la vague des superaliments.

Le 12/01/2017

La notoriété des super-aliments progresse. Ils sont en effet perçus comme une réponse à nos problèmes de santé. Une étude réalisée par Mintel GNPD (Global New Product Database) souligne la popularité de ces aliments riches en nutriments aux bienfaits multiples et révèle une explosion quant à leur incorporation dans de nouveaux produits.

Royaume-Uni : les salades-traiteur prennent de nouveaux airs.

Le 19/12/2016

Pratiques, saines et savoureuses, les salades traiteur continuent de driver l'univers du libre-service. Nombre de marques surfent sur la tendance et l'offre s'enrichit au fil des innovations. Salades en bocal verre pour mettre les ingrédients en valeur ou salades servies sur pain plat, les industriels ne sont pas à court d'idées Outre-Manche…

Santé osseuse : une nouvelle promesse dans l'univers des margarines.

Le 19/12/2016

Caractérisée par des douleurs et des fractures plus fréquentes, l'ostéoporose représente un vrai problème de santé publique et touche 30 % des femmes et 20 % des hommes de plus de 50 ans. Après les compléments alimentaires et les laits blancs, de nouvelles catégories de produits font aujourd'hui leur apparition sur la promesse santé osseuse.