Un mini distributeur automatique pour les enfants à partir d’un an

Le 13 mai 2013

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Initiative anglaise de l’entreprise Ella’s Kitchen, le distributeur automatique propose un snacking sain pour les tout-petits enfants.

Ella’s Kitchen est une entreprise britannique qui a développé une gamme de produits naturels pour bébé et jeunes enfants 100% Bio : compotes, purées, smoothies, yaourts, snacks de fruits et céréales…

Dans cette initiative, Ella’s Kitchen souhaite accompagner l’éducation des jeunes enfants sur une alimentation saine en leur offrant la possibilité de découvrir très jeunes des goûts variés de produits simples nutritionnellement bons pour la santé.

  • Le distributeur mesure 115 cm de haut pour permettre à des enfants, à partir de 1 an, de pouvoir accéder aux touches de commande.
  • Les concepteurs de la machine ont travaillé son attractivité pour un jeune public avec des visuels simples, facile à identifier, très colorés.
  • 12 offres de snacks à base de fruits sans sucre ajouté sont proposées.

DA 2

 Grignotage + Sain = l’équation impossible ?

"Les distributeurs automatiques de boissons et de produits alimentaires payants et accessibles aux élèves sont interdits dans les établissements scolaires à compter du 1er septembre 2005".
> loi n° 2004-806 du 9 août 2004, art. 30.

Tel a été en 2005 le choix de la législation française pour lutter contre l’obésité.

L’interdiction vaut-elle éducation ? Le choix semble impossible.

Tous les nutritionnistes s’accordent à dire que le grignotage au cours de la journée n’est pas souhaitable. Alors,

  • vaut-il mieux accompagner un mouvement de changement d’habitudes alimentaires qui semble inéluctable vers une alimentation choisie et saine ?  
  • ou vaut-il mieux éduquer les enfants à respecter un rythme de prise alimentaire plus en adéquation avec notre métabolisme et nos dépenses énergétiques ?

DA 3Si cette DA pour les tout-petits ne règle pas la question, elle atténue les effets négatifs du snacking en orientant les enfants vers des produits moins gras et moins sucrés que ceux habituellement proposés dans une offre classique.

Avec un aspect ludique, elle attire naturellement les enfants vers une autonomisation de leur choix et participe ainsi à l’éducation du goût.  Sur ce point aussi, les professionnels de la santé sont en accord pour dire que c’est un élément initial et primordial à la construction d’une bonne structure alimentaire d’avenir.

A lire également

Nouveaux instants de consommation : y’aura-t-il du cochon à Noël ?

Le 05/12/2017

Créée en 1954 à Mordelles en Bretagne, la charcuterie Brient lance un jambon de Noël avec un sachet d’épices. Alors qu’il était considéré comme un met d’exception à l’époque de l’empire romain, servir du cochon pour les grandes occasions était passé de mode ! Une initiative qui fait remonter le temps et décloisonne le jambon du quotidien...

Les bonbons Haribo sous la tempête… Une porte ouverte pour la confiserie "Vegan" française ?

Le 27/11/2017

Alors que le marché de la confiserie est en perte de vitesse avec -1,5% de CA en 2017, les médias allemands épinglent la RSE du géant Haribo. L’innovation sur le marché de la confiserie grande conso en France est encore drivée par la recherche de nouvelles expériences sensorielles... Quid de la confiserie "vegan" grand public ?

Paléo 21, retour aux sources

Le 10/11/2017

Nouveau restaurant de la capitale, Paléo 21 associe dans les assiettes des protéines animales, beaucoup de végétaux et des omégas 3, ingrédients empruntés au régime "Paléo", régime de nos ancêtres préhistoriques...Tout en répondant à une tendance sociétale de quête permanente d'une santé parfaite, Paléo 21 propose une carte alléchante.