Le consommateur pas si fidèle à sa carte de fidélité.

Le 15 avril 2013

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

La troisième édition du Baromètre de la Fidélité réalisé par les étudiants de Master marketing de l'IAE de Bordeaux fait ressortir que moins d'un utilisateur sur deux présente sa carte de fidélité dans les commerces.

La clé de répartition est variable selon le type d'enseigne. Les grandes surfaces alimentaires sont les points de ventes dans lesquels les consommateurs présentent d'avantage leur carte de fidélité avec 88%. Ils avouent à 92% la présenter à chaque passage en caisse.

L'utilisation décroit en fonction du type d'activité : l'habillement (59%), de la parfumerie (49%) et des magasins culturels (38%).
Le français détient entre 3 et 10 cartes des fidélités, mais seules 58 % des personnes interrogées disent posséder au moins une carte de fidélité.  L'utilisation ne se fait donc pas systématiquement lors du passage en caisse chez son détaillant. Les possesseurs (surtout la jeune génération) oublient à 55% de la présenter au moment du paiement.  

L'Observatoire de la fidélité a dressé quatre profils de porteurs de carte :

Les Accros : ils représentent 31%

  • Ils apprécient tous les avantages liés à la carte de fidélité
  • 2 sur 3 sont des femmes


Les Réfractaires : ils sont 22%

  • Ils n'apprécient aucun avantage et sont réfractaires aux mobiles


Les Economes soit 29%

  • Ils apprécient le cash
  • Ils  sont  réticents aux jeux et aux événements


Les hédonistes 18%

  • Ils apprécient les événements VIP

A lire également

Transformation numérique des TPE en Bretagne.

Le 18/11/2016

La Région Bretagne lance un appel à projets expérimental qui a pour but d'accompagner les TPE dans leur transformation numérique. L’objectif est de valider si ce type de programme peut réellement constituer un effet de levier sur les petites entreprises et de promouvoir le caractère transformant par les outils numériques.

Challenge du Commerce : promouvoir et récompenser les commerçants dynamiques.

Le 18/11/2016

Le Challenge du Commerce et des Services est une occasion de mettre en lumière l’activité des commerçants, des prestataires de services, et des unions commerciales.

Passion Commerce : Les commerces du Pays de Rennes à l’honneur.

Le 30/09/2016

Quel commerce pour demain ? Renaud Sore-Larregain a apporté des clés de compréhension sur les évolutions des offres aux consom’acteurs. La dernière édition de Passion Commerce à la CCI Rennes mettait le focal sur ces nouveaux commerçants qui anticipent les exigences des consommateurs.