Relancer son commerce avec facebook

Le 12 avril 2013

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Anticiper afin de capter l’attention du chaland et le faire consommer dans notre boutique.

L’évolution des comportements de consommateur fait l’objet d’études permanentes. Chaque distributeur est en éveil et tente d'apporter les réponses attendues dans son espace de vente.

  • Décrypter les signes de tout changement.
  • Anticiper afin de capter l’attention du chaland
  • Faire consommer dans notre boutique.

L’exemple de la dernière quincaillerie de Malmö, ville de Suède, est fort de bon sens. En partant de signaux clairement identifiés et souvent répétés, le magasin a appliqué des solutions adaptées. Les outils marketing sont simples, ils reposent sur 5 éléments :


• La proximité
• Le service complémentaire
• La gratuité
• L’usage plutôt que la possession
• Les nouvelles technologies avec les média sociaux.
L’offre repose sur un cocktail bien combiné de ces ingrédients.


Malmö Hardware Store est la dernière quincaillerie traditionnelle de centre ville de la troisième commune de Suède. Les affaires sont difficiles. Du fait de la concurrence des grandes surfaces spécialisées en bricolage de périphérie les temps sont durs.


L’idée a été de mettre gratuitement à disposition des clients de l’outillage (perceuses, visseuses et autres outils électriques de base) peu onéreux. Ensuite le magasin l’a fait savoir par l’intermédiaire du réseau social Facebook. Cela donnait la possibilité de s’inscrire et de réserver les appareils souhaités gratuitement.

La proximité.
Faire une offre accessible facilement aux consommateurs. Pourquoi aller en périphérie, prendre son véhicule alors qu’il est possible de trouver une réponse à côté de chez soi.


Le service complémentaire, l’usage plutôt que la possession et la gratuité.
Partant de l’observation que les produits comme les visseuses, perceuses et autres outils de bricolage ne servaient qu’une fois, l’idée est de débarrasser le bricoleur de la nécessité d’acheter le bien. Mieux encore de lui prêter l’outil dont il a besoin gratuitement.


Les réseaux sociaux.
Avoir une bonne idée c’est bien encore faut-il la faire connaitre. Le magasin s’est appuyé sur le réseau social Facebook. Gratuit il permet de faire connaître ses offres à une communauté d’utilisateurs.


La clientèle utilisatrice de ces outils se retrouvait à acheter les consommables nécessaires aux divers travaux (vis, colle, clous etc…). Le chiffre d’affaires a progressé de 25%. En un mois 600 personnes ont utilisé cette offre, pour  80% d’entre elles ce sont de nouveaux clients.

A lire également

Transformation numérique des TPE en Bretagne.

Le 18/11/2016

La Région Bretagne lance un appel à projets expérimental qui a pour but d'accompagner les TPE dans leur transformation numérique. L’objectif est de valider si ce type de programme peut réellement constituer un effet de levier sur les petites entreprises et de promouvoir le caractère transformant par les outils numériques.

Challenge du Commerce : promouvoir et récompenser les commerçants dynamiques.

Le 18/11/2016

Le Challenge du Commerce et des Services est une occasion de mettre en lumière l’activité des commerçants, des prestataires de services, et des unions commerciales.

Passion Commerce : Les commerces du Pays de Rennes à l’honneur.

Le 30/09/2016

Quel commerce pour demain ? Renaud Sore-Larregain a apporté des clés de compréhension sur les évolutions des offres aux consom’acteurs. La dernière édition de Passion Commerce à la CCI Rennes mettait le focal sur ces nouveaux commerçants qui anticipent les exigences des consommateurs.