De la neige carbonique pour le transport de produits frais et surgelés

Le 10 avril 2013

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Le concept innovant « Siber System » permet le stockage et le transport de produits frais surgelés sans rupture de la chaine du froid… grâce à de la neige carbonique.

Un compartiment situé en haut du conteneur est réfrigéré de manière constante par une charge de neige carbonique à -78°C. La quantité de CO2 liquide injectée est calculée automatiquement selon plusieurs facteurs (qualité de l’isolation, volume du conteneur, durée du transport…) pour une réfrigération optimale et respectant les normes alimentaires et HACCP européennes.

Cette solution développée par la société OLIVO, en partenariat avec MESSER, se veut innovante et permettrait aux professionnels de l’alimentaire de gagner en flexibilité. En effet, un même camion peut transporter simultanément plusieurs conteneurs maintenus à des températures différentes et ce pour une logistique de plus de 24 heures. Les produits peuvent également être déchargés directement dans le rayon frais du point de vente, réduisant ainsi les délais.

Plusieurs industriels de l’agroalimentaire et de la grande distribution ont déjà adopté ce système révolutionnaire.

A lire également

Logistique, transport, supply chain : la blockchain va changer votre métier !

Le 28/11/2016

La 1ère Conférence Nationale Blockchain et Supply Chain a eu lieu le 23 novembre : point de vue sur la manière dont cette nouvelle technologie va bouleverser en profondeur la performance et les métiers de la logistique, du transport et de la supply chain.

Laurent Vigouroux

DDMRP : quand la supply chain crée de la valeur pour l’entreprise

Le 15/04/2016

Pour tout savoir sur le Demand Driven Material Requirements Planning, BSC a interviewé Laurent Vigouroux, consultant indépendant et expert en DDMRP.

Le transport de marchandises « s’uberise », le marché se déstabilise

Le 18/02/2016

Quand le collaboratif devient marchand, c’est l’uberisation. Et cette vague de transformation numérique (BlablaCar, Air B&B, etc.) atteint aussi le secteur du transport de marchandises : comment ? Pourquoi ? Que faire ?